Cancer colorectal

Vous êtes ici:

Tumeurs non cancéreuses du côlon et du rectum

La tumeur non cancéreuse, ou bénigne, du côlon ou du rectum est une masse qui ne se propage pas à d'autres parties du corps (pas de métastases). La tumeur non cancéreuse ne met habituellement pas la vie en danger. En général, elle ne cause pas de symptômes, mais les médecins peuvent l’enlever pour poser un diagnostic.

La plupart des tumeurs non cancéreuses du côlon ou du rectum sont des polypes. Ces masses sont fixées au revêtement du côlon ou du rectum. Elles sortent habituellement du revêtement et se développent vers le centre creux du côlon ou du rectum.

Polype hyperplasique ou inflammatoire

Le polype hyperplasique est le type le plus courant de tumeur colorectale non cancéreuse. Il est souvent petit et observé dans le rectum.

Le polype inflammatoire est habituellement observé chez des personnes atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) comme la colite ulcéreuse.

On détecte habituellement les polypes hyperplasiques et les polypes inflammatoires lors d’une coloscopie ou d’une sigmoïdoscopie. Le médecin enlève le polype par polypectomie et l’envoie au laboratoire afin qu’il soit examiné au microscope dans le but de poser un diagnostic.

Hamartome

L’hamartome est aussi appelé polype hamartomateux. C’est une tumeur non cancéreuse dans laquelle les cellules normales prolifèrent. L’hamartome peut se former dans de nombreuses parties du corps, dont le côlon et le rectum. Il ne cause habituellement pas de symptômes.

On détecte l’hamartome lors d’une coloscopie ou d’une sigmoïdoscopie. Le médecin peut l’enlever et l’envoyer au laboratoire afin qu’il soit examiné au microscope dans le but de poser un diagnostic. Si on découvre un hamartome, on pourrait faire d’autres examens afin de savoir si vous êtes atteint du syndrome de Peutz-Jeghers. Ce syndrome est une affection colorectale héréditaire qui accroît le risque de cancer colorectal.

Lipome

Le lipome est une tumeur non cancéreuse qui prend naissance dans les cellules graisseuses. Le lipome peut se former n’importe où dans le corps où se trouvent des cellules graisseuses, dont le côlon et le rectum. Les médecins n’ont pas l’habitude de l’enlever sauf s’il est gros et qu’il cause des symptômes comme de la douleur ou un blocage dans l’intestin, c’est-à-dire une occlusion intestinale.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus