Faire face quand votre enfant a le cancer

Vous êtes ici:

Troubles de la parole et du langage

Les enfants qui sont ou qui ont été traités pour certains cancers peuvent éprouver des troubles de la parole et du langage. Ces problèmes risquent d’affecter leur capacité de parler, de comprendre des mots et de les employer, de lire, d’écrire et de bien communiquer.

L'orthophoniste est le professionnel de la santé qui évalue et traite les enfants qui ont de la difficulté à communiquer.

Causes

Les troubles de la communication peuvent être causés par les facteurs suivants :

  • manque de contrôle musculaire (dysarthrie)
  • incapacité d’exécuter les mouvements musculaires nécessaires pour former des mots (apraxie)
  • difficulté à émettre des sons avec les cordes vocales (dysphonie)
  • perte de l'ouïe qui peut retarder le développement de la parole et du langage
  • trouble du langage qui nuit à la capacité de communiquer avec les autres – par la parole, la lecture ou l’écriture – et de comprendre quand les autres parlent (aphasie)
  • trouble du langage qui affecte la capacité de parler un langage – utiliser correctement la grammaire et le vocabulaire – que les autres comprendront (problèmes d'expression orale du langage)
  • perte de mémoire, d’attention, d’organisation ou d’aptitudes sociales causée par des problèmes au cerveau (trouble de la communication cognitive)

Signes

Voici certains signes qui révèlent la présence de troubles de la parole et du langage chez l’enfant :

  • avoir de la difficulté à communiquer d’une manière qui ne causait pas de problème avant la maladie ou le traitement
  • avoir de la difficulté à articuler, comme produire des sons déformés, oublier d’émettre des sons ou les substituer à d’autres ou bien faire de gros efforts pour émettre le bon son
  • avoir un timbre de voix anormal qui peut le rendre monotone, trop fort ou trop bas, criard ou rauque
  • avoir de la difficulté à suivre les directives
  • ne pas rire d'une blague, rire au mauvais moment ou rire parce que tout le monde le fait
  • devoir chercher pour trouver le bon mot ou employer le mauvais mot, un mot connexe ou un mot inventé
  • parler beaucoup plus qu’avant
  • répéter ce qui a déjà été dit
  • bégayer
  • prendre du temps avant de répondre aux questions
  • observer très attentivement le visage de la personne qui parle
  • attendre de voir ce que tous les autres font avant de suivre les directives
  • être incapable de supporter les bruits de fond ou autres bruits
  • être incapable de regarder jusqu'au bout une émission de télé ou un film qu'il avait déjà aimé
  • ne plus être intéressé à lire ou à écouter une histoire qu'il avait déjà aimée
  • trouver difficile de mettre ses idées en mots, ce qui fait que ceux qui l'écoutent doivent poser des questions pour comprendre
  • perdre des capacités de parole et de langage qu’il avait déjà acquises

Diagnostic

L’orthophoniste a recours à un certain nombre de méthodes pour connaître la fonction du langage de l’enfant. Ce sont entre autres divers tests et tâches langagières et vocales ainsi que les commentaires des parents, aidants, enseignants et autres personnes qui communiquent avec lui.

Traitement

Une fois que l’orthophoniste a évalué l'enfant, il élabore un programme pour améliorer ses aptitudes à communiquer.

Programmes d’orthophonie

L’orthophoniste joue avec l'enfant et l’aide à développer des aptitudes langagières spécifiques par le biais d’activités linguistiques ou de communication. Cela peut se faire seulement avec l’enfant ou en petit groupe composé de quelques enfants. Il peut aussi lui proposer d’autres façons de communiquer soit à l'aide d'un amplificateur de voix, d'un tableau de communication ou d'autres dispositifs.

L’orthophoniste conçoit un programme continu pour l’enfant qui comporte la planification des prochaines évaluations, une thérapie et l’observation de la façon dont ses aptitudes à communiquer changent. La famille de l’enfant  et d’autres personnes importantes comme des amis et des enseignants prennent part au programme. Il peut comporter l’élaboration de nouvelles stratégies pour aider l'enfant à communiquer avec eux et les aider à comprendre l’enfant et à communiquer avec lui. Le programme permet aussi de prévoir les problèmes qui peuvent survenir dans des environnements où l'enfant doit communiquer, comme en physiothérapie, à l'école, dans l'autobus, lors d'activités sociales, et à les résoudre.

Séances d’orthophonie avant, pendant et après le traitement

Avant que le traitement du cancer ne commence, l’orthophoniste peut évaluer officiellement les aptitudes langagières de l'enfant. On peut comparer ses aptitudes à ces résultats pendant et après le traitement. Tout au cours du traitement, l’orthophoniste peut proposer diverses stratégies ou aides qui amélioreront la capacité de l'enfant à comprendre et à communiquer à court terme.

Lorsque le traitement est terminé ou au cours d'un long traitement, l’orthophoniste peut animer des séances de groupe ou individuelles. Ces séances aident l’enfant à développer ou à maintenir des aptitudes langagières ou à s’adapter à ses capacités qui changent. L’orthophoniste parle aussi aux proches de l’enfant, comme les membres de sa famille et ses enseignants, et leur propose comment l’aider du mieux possible à continuer de développer ses aptitudes langagières.

L’orthophoniste observe sur une longue période comment les aptitudes langagières de l'enfant se sont améliorées à la suite du traitement. Il peut aussi aider à reconnaître tout effet secondaire à long terme du traitement et à y réagir. Il se peut que l'enfant continue de rencontrer un orthophoniste une fois le traitement terminé.

Comment trouver un orthophoniste

Les orthophonistes travaillent dans les écoles, les hôpitaux et ailleurs dans votre communauté. Vous pouvez en apprendre davantage en consultant le site Web d’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC).

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dre Christine Friedenreich Prévenir le cancer par l’activité physique

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus