Logo Société canadienne du cancer

Cancer du col de l’utérus

Vous êtes ici:

Stadification du cancer du col de l'utérus

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue comprend la taille de la tumeur et son emplacement dans le corps. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Le système le plus fréquemment utilisé pour le cancer du col de l’utérus est la classification de la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique (FIGO). Il se base sur la classification TNM, qui décrit l’étendue de nombreuses tumeurs cancéreuses solides. On assigne un numéro de 1 à 4 à chaque stade, habituellement un chiffre romain, soit I, II, III ou IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer s’est propagé.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer des mots comme local, régional et distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans le col de l’utérus et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie près ou autour du col de l’utérus mais à l’intérieur du bassin. Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée du col de l’utérus et hors du bassin.

Certains médecins peuvent aussi employer les termes suivants lorsqu’ils parlent du cancer du col de l’utérus :

  • stade précoce, qui comprend habituellement les stades IA, IB et IIA;
  • localement avancé, qui comprend habituellement les stades IIB, III et IVA;
  • stade avancé, qui est habituellement le stade IVB.

Description de la classification TNM

T décrit la taille de la tumeur primitive et son développement dans les tissus qui entourent le col de l’utérus. T est habituellement classé de 1 à 4. Un numéro plus élevé signifie que la tumeur est plus grosse ou qu’elle s’est développée plus en profondeur dans les tissus voisins ou bien les deux.

N décrit les ganglions lymphatiques du bassin, soit les ganglions pelviens. N0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques. N1 signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques.

M décrit la propagation du cancer, ou métastases, à d’autres parties du corps. M0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. M1 signifie que le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps.

Stade IA
StadeTNMDescription

IA

T1a

N0

M0

La tumeur se trouve dans le col de l’utérus (on ne tient pas compte de l’extension de la tumeur jusqu’au corps de l’utérus). On considère que le cancer est invasif puisque les cellules cancéreuses ont pénétré le tissu du stroma (couche de tissu conjonctif qui soutient le col de l’utérus). La tumeur n'a pas plus de 5 mm de profondeur et sa partie la plus large mesure 7 mm ou moins.

On peut diagnostiquer le cancer seulement au microscope.

IA1

T1a1

N0

M0

La tumeur a envahi le stroma. Elle n'a pas plus de 3 mm de profondeur et sa partie la plus large mesure 7 mm ou moins.

IA2

T1a2

N0

M0

La tumeur a envahi le stroma. Elle a plus de 3 mm mais pas plus de 5 mm de profondeur et sa partie la plus large mesure 7 mm ou moins.

Stade IB
StadeTNMDescription

IB

T1b

N0

M0

La tumeur se trouve dans le col de l’utérus (on ne tient pas compte de l’extension de la tumeur jusqu’au corps de l’utérus).

On peut observer la tumeur dans le col de l’utérus sans microscope (cliniquement visible) ou bien on peut l’observer seulement au microscope mais elle est alors plus grosse qu’une tumeur de stade IA2.

IB1

T1b1

N0

M0

On peut observer la tumeur sans microscope et sa partie la plus large mesure moins de 4 cm.

IB2

T1b2

N0

M0

On peut observer la tumeur sans microscope et sa partie la plus large mesure plus de 4 cm.

Stade IIA
StadeTNMDescription

IIA

T2a

N0

M0

La tumeur s'est étendue au-delà de l’utérus mais pas à la paroi pelvienne ou au tiers inférieur du vagin. Le cancer ne s’est pas propagé au tissu conjonctif lâche qui entoure le col de l’utérus et l’utérus (pas d’envahissement du paramètre).

IIA1

T2a1

N0

M0

On peut observer la tumeur sans microscope et sa partie la plus large mesure moins de 4 cm.

IIA2

T2a2

N0

M0

On peut observer la tumeur sans microscope et sa partie la plus large mesure plus de 4 cm.

Stade IIB
StadeTNMDescription

IIB

T2b

N0

M0

La tumeur s'est étendue au-delà de l’utérus mais pas à la paroi pelvienne ou au tiers inférieur du vagin. Le cancer s’est propagé au tissu qui entoure le col de l’utérus (envahissement du paramètre).

Stade IIIA
StadeTNMDescription

IIIA

T3a

N0

M0

La tumeur a envahi le tiers inférieur du vagin mais pas la paroi pelvienne.

Stade IIIB
StadeTNMDescription

IIIB

T3b

Tout N

M0

La tumeur a envahi la paroi pelvienne ou elle bloque un uretère (canal par lequel l’urine s’écoule du rein jusqu’à la vessie) provoquant ainsi l’enflure du rein (hydronéphrose) ou encore elle empêche le rein de fonctionner (rein non fonctionnel).

Le cancer peut ou non s’être propagé aux ganglions lymphatiques du bassin.

IIIB

T1, T2 ou T3

N1

M0

La tumeur :

  • se trouve dans le col de l’utérus;
  • s’est propagée au-delà de l’utérus mais pas à la paroi pelvienne ou au tiers inférieur du vagin;
  • s’est propagée à la paroi pelvienne ou au tiers inférieur du vagin ou elle bloque un uretère provoquant ainsi l’enflure du rein (hydronéphrose) ou encore elle empêche le rein de fonctionner (rein non fonctionnel).

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du bassin.

Stade IV
StadeTNMDescription

IVA

T4

Tout N

M0

La tumeur a envahi le revêtement (muqueuse) de la vessie ou du rectum ou bien le cancer s’est propagé au-delà du bassin.

Le cancer peut ou non s’être propagé aux ganglions lymphatiques du bassin.

IVB

Tout T

Tout N

M1

La tumeur peut être de n’importe quelle taille et peut ou non s’être propagée dans des tissus voisins.

Le cancer peut ou non s’être propagé aux ganglions lymphatiques.

Il y a une métastase à distance, c’est-à-dire que le cancer s’est propagé à une autre partie du corps comme un poumon, le foie ou un os).

Récidive de cancer du col de l’utérus

La récidive d'un cancer du col de l’utérus signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de la tumeur primitive, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de métastase à distance.

Classification du carcinome épidermoïde du col de l’utérus

En plus d’avoir recours à la stadification, les médecins peuvent classer le carcinome épidermoïde du col de l’utérus selon les termes suivants :

  • pré-invasif, ou carcinome in situ, c’est-à-dire que le cancer ne s’est pas propagé sous la couche squameuse du col de l’utérus;
  • micro-invasif, c’est-à-dire que le cancer a à peine commencé à se propager sous la couche squameuse du col de l’utérus, ce qui peut être observé seulement au microscope (cancer de stade IA);
  • invasif, c’est-à-dire que le cancer s’est propagé plus loin dans le col de l’utérus ou aux tissus voisins, ce qu’on peut souvent observer lors d’un examen sans microscope.

Histoires

Tyler Cook La recherche a sauvé ma vie et celle de ma sœur. Sans ces travaux, le cancer de l’estomac aurait décimé la majeure partie de notre famille.

Lisez l’histoire de Tyler

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus