Logo Société canadienne du cancer

Cancer primitif
inconnu

Vous êtes ici:

Traitement du carcinome épidermoïde des ganglions lymphatiques cervicaux

Le carcinome épidermoïde représente un petit nombre de cas de cancer primitif inconnu (CPI). Les personnes atteintes d'un carcinome épidermoïde primitif inconnu des ganglions lymphatiques du cou (ganglions cervicaux) peuvent être traitées comme si elles avaient un cancer de la tête et du cou.

Chirurgie

On peut proposer la chirurgie comme traitement d'un carcinome épidermoïde des ganglions lymphatiques du cou. On enlève alors les ganglions lymphatiques qui se trouvent dans le cou (curage ganglionnaire cervical). Différents types de curage ganglionnaire cervical peuvent être pratiqués selon le nombre de ganglions et la quantité de tissu enlevés.

  • Curage ganglionnaire cervical partiel ou sélectif
    • On enlève seulement quelques ganglions lymphatiques.
  • Curage ganglionnaire cervical radical modifié
    • On enlève la plupart des ganglions lymphatiques d'un côté du cou, soit entre la mâchoire et la clavicule. On enlève aussi un peu de tissu musculaire et nerveux.
  • Curage ganglionnaire cervical radical
    • On enlève presque tous les ganglions lymphatiques d'un côté du cou. On enlève aussi plus de muscles, de nerfs et de veines que lors d'un curage ganglionnaire cervical radical modifié.

On peut avoir uniquement recours à la chirurgie si le cancer se trouve dans un seul ganglion lymphatique du cou.

Radiothérapie

On peut administrer une radiothérapie au lieu de faire une chirurgie quand une plus grande région doit être traitée. On irradie habituellement les ganglions lymphatiques des deux côtés du cou et les régions du cou dans lesquelles les médecins croient que le cancer a pris naissance ou que le cancer se trouve, comme le pharynx.

On peut traiter certaines personnes par chirurgie et par radiothérapie. La radiothérapie peut être administrée avant ou après la chirurgie.

Chimioradiothérapie

On peut associer la chimiothérapie à la radiothérapie (chimioradiothérapie). Cela peut être une option pour les cancers plus volumineux ou si le cancer est présent des deux côtés du cou. Les agents chimiothérapeutiques administrés pour traiter le carcinome épidermoïde peuvent comprendre le cisplatine (Platinol AQ), le 5-fluorouracile (Adrucil, 5-FU) et un taxane.

Essais cliniques

On peut offrir aux personnes atteintes d'un CPI la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section "Essais cliniques".

Histoires

La Dre Miriam Rosin, chercheuse Les recherches de la Dre Miriam Rosin aident à mieux comprendre le lien entre le papillomavirus et le cancer de la cavité buccale.

Plus de details

Accès aux services offerts dans votre communauté

Illustration de maisons côte à côte

Le répertoire de services à la communauté de la Société canadienne du cancer aide les personnes atteintes de cancer et leurs familles à trouver les services et programmes disponibles dans leur communauté.

Apprenez-en plus