Logo Société canadienne du cancer

Cancer primitif
inconnu

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer primitif inconnu

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On peut administrer une radiothérapie en présence d'un cancer primitif inconnu (CPI) :

  • comme traitement principal
    • On peut avoir recours à la radiothérapie pour traiter certaines personnes atteintes d'un carcinome épidermoïde aux ganglions lymphatiques du cou (ganglions cervicaux) ou de l'aine (ganglions inguinaux).
  • qu'on associe à une chirurgie ou à une chimiothérapie pour essayer de réduire la taille de la tumeur, détruire toute cellule cancéreuse qui reste après le traitement ou réduire le risque de réapparition du cancer
    • On peut administrer une radiothérapie au sein après avoir enlevé des ganglions lymphatiques à l'aisselle.
    • On peut administrer une radiothérapie après avoir enlevé des ganglions lymphatiques au cou ou à l'aine.
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d'un CPI, qui est une maladie de stade avancé (radiothérapie palliative)
    • La radiothérapie peut aider à soulager des symptômes comme la douleur, un saignement ou une difficulté à respirer. On peut aussi y avoir recours pour traiter les symptômes de métastases osseuses.

La dose de radiations émise lors du traitement ainsi que la façon de l'administrer et les horaires suivis varient d’une personne à l’autre. Le type de radiothérapie administré dépend de la partie du corps qui est traitée et de la raison pour laquelle on y a recours, soit soulager des symptômes ou maîtriser et traiter le cancer. Le traitement peut durer de quelques jours à quelques semaines. Il arrive parfois qu'une seule séance de radiothérapie soit administrée.

Radiothérapie externe

Dans la plupart des cas, on traite le CPI par radiothérapie externe. Un appareil émet la radiation vers la tumeur et une partie du tissu qui l'entoure.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. On place une substance radioactive (radio-isotope) directement dans la masse cancéreuse ou le plus près possible. On peut aussi mettre la substance radioactive dans la région où se trouvait la tumeur qu'on a enlevée. La radiation détruit les cellules cancéreuses au fil du temps.

On peut parfois avoir recours à la curiethérapie pour traiter certains symptômes d'un CPI, qui est une maladie de stade avancé. Il est possible, par exemple, qu'elle permette de dégager un blocage dans les grosses voies respiratoires ou de traiter des symptômes comme l'essoufflement et la toux.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur la radiothérapie.

Histoires

Researcher Dr Ming-Sound Tsao Dr Ming-Sound Tsao a élaboré un modèle de laboratoire réaliste pour l’étude du cancer du poumon.

Plus de details

Faire face au fardeau financier du cancer

Illustration de pièces de monnaie

La Société canadienne du cancer fournit de précieux renseignements sur les programmes gouvernementaux en matière de revenu, l’aide financière et les autres ressources à la disposition des familles qui essaient de boucler leur budget en cette période difficile.

Apprenez-en plus