Logo Société canadienne du cancer

Cancer primitif
inconnu

Vous êtes ici:

Suivi après un traitement du cancer primitif inconnu

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Dans le cas du cancer primitif inconnu (CPI), les spécialistes du cancer (appelés oncologues) et votre médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Votre équipe de soins collaborera avec vous afin de décider quel suivi répond à vos besoins.

N’attendez pas au prochain rendez-vous prévu pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez :

  • une nouvelle douleur ou une douleur qui s’aggrave
  • une nouvelle bosse ou une enflure
  • de la toux ou de la difficulté à respirer

Puisque le CPI est un cancer avancé au moment où il est diagnostiqué, il se peut qu’on vous dirige vers une équipe de soins palliatifs. Les soins palliatifs procurent un soutien physique, affectif, social et spirituel aux personnes atteintes de cancer et à leur famille. Ils visent à soulager les symptômes, à maîtriser le cancer (lorsque c’est possible) et à améliorer la qualité de vie.

Planification des visites de suivi

Le CPI regroupe différents types de cancer qui sont traités différemment. Il n’y a donc pas de façon standard de planifier les visites de suivi. La fréquence de ces visites dépend de la réaction du CPI au traitement et de la probabilité qu’il se propage à d’autres parties du corps ou qu’il réapparaisse (récidive).

Les personnes atteintes de certains types de CPI pourraient devoir rencontrer leur équipe de soins plus souvent que les personnes atteintes d’autres types de CPI. Les personnes qui reçoivent des soins palliatifs sont suivies aussi souvent que cela est nécessaire.

Déroulement des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, votre équipe de soins vous posera habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et sur votre degré d’adaptation. Elle vous demandera aussi si vous éprouvez de la douleur et si vos médicaments antidouleur font effet.

Il est possible que votre médecin fasse un examen physique, pendant lequel il pourrait :

  • vérifier vos cicatrices chirurgicales
  • palper vos ganglions lymphatiques

Il n’y a pas d’épreuve standard à effectuer dans le cadre du suivi du CPI. Selon les symptômes que vous éprouvez et leur gravité, votre équipe de soins pourrait prescrire différents examens.

Si une récidive est détectée, votre équipe de soins vous évaluera afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Questions à poser sur le suivi

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le suivi à votre équipe de soins.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus