Cancer primitif
inconnu

Vous êtes ici:

Statistiques sur le cancer primitif inconnu

On ne consigne pas séparément des statistiques spécifiques du cancer primitif inconnu, mais on les inclut plutôt dans la catégorie générale de tous les cancers autres et non précisés. Cette grande catégorie comporte des cancers similaires dont les données sont regroupées et consignées ensemble. C’est pourquoi les statistiques mentionnées ne reflètent pas nécessairement l’incidence et la mortalité pour le cancer primitif inconnu.

Plusieurs années peuvent être nécessaires pour recueillir et confirmer des données sur le cancer, c’est pourquoi les nombres de nouveaux cas de cancer et de décès survenus au cours des dernières années pourraient ne pas être disponibles avant un certain temps. Voici les plus récentes données disponibles.

Incidence et mortalité

L’incidence correspond au nombre total de nouveaux cas de cancer. La mortalité correspond au nombre de décès causés par le cancer.

Les plus récentes statistiques d’incidence et de mortalité sur les cancers de la catégorie de tous les cancers autres et non précisés sont celles de 2013 :

  • 7 125 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer de la catégorie de tous les cancers autres et non précisés.
  • 3 410 Canadiens sont morts d’un cancer de la catégorie de tous les cancers autres et non précisés.
  • 3 740 hommes ont reçu un diagnostic de cancer de la catégorie de tous les cancers autres et non précisés et 1661 en sont morts.
  • 3 470 femmes ont reçu un diagnostic de cancer de la catégorie de tous les cancers autres et non précisés et 1746 en sont mortes.

Pour en savoir davantage au sujet des statistiques sur le cancer, cliquez sur le lien suivant : Publication Statistiques canadiennes sur le cancer.

Histoires

Le Dr Michael Chaiton, chercheur Le Dr Michael Chaiton recueille des données sur le nombre de tentatives effectuées avant l’abandon du tabagisme.

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus