A A A


Effets secondaires de la radiothérapie pour le cancer du sein

Fatigue

Réactions cutanées

Changements du sein

Douleur au sein

Difficulté à avaler

Raideur à l’épaule

Nausées

Poumon radique

Lésions des nerfs

Dommages au coeur

Fractures aux côtes

Cancers secondaires

 

Peu importe le type de traitement choisi pour un cancer du sein, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent surtout des éléments suivants :

  • taille de la région traitée
  • région ou organes spécifiques traités
  • dose totale
  • mode d’administration

 

La radiothérapie endommage les cellules cancéreuses, mais il se peut qu'elle nuise aussi aux cellules saines qui se trouvent dans la région traitée, même si on prend des précautions visant à les protéger le plus possible. Les divers tissus et cellules du corps tolèrent différemment la radiothérapie.

 

Les effets secondaires peuvent se manifester n'importe quand lors de la radiothérapie. Certains se produisent en cours de traitement, d'autres tout de suite après ou quelques jours et même quelques semaines plus tard. La plupart disparaissent une fois la radiothérapie terminée. Les effets tardifs peuvent apparaître des mois voire des années à la suite de la radiothérapie. Il est possible que des effets secondaires durent longtemps ou soient permanents.

 

Il est important de signaler tout effet secondaire à son équipe soignante. De nombreux effets secondaires peuvent être soulagés par la prise de médicaments, un changement alimentaire ou d'autres méthodes. Les médecins peuvent évaluer (mesurer) la gravité de certains d'entre eux. Il arrive parfois qu'on doive ajuster la radiothérapie si les effets sont importants.

 

Vu certains effets secondaires possibles de la radiothérapie pour un cancer du sein, on suggère habituellement à la femme de ne pas porter de soutien-gorge avant que ce traitement soit terminé. Cependant, si c’est trop inconfortable, discutez des options possibles avec l’équipe de radiothérapie. On peut vous recommander de porter un soutien-gorge souple et confortable sans armature.

Fatigue

La fatigue est l’un des effets secondaires les plus courants de la radiothérapie pour un cancer du sein. Elle peut être causée par l'anémie, le peu d'appétit, la dépression ou bien être attribuable à des substances toxiques produites par les cellules cancéreuses qui se décomposent et meurent. Lors de la radiothérapie, le corps utilise plus d'énergie pour se guérir, c'est pourquoi la fatigue n'est pas toujours soulagée par le repos. Se déplacer fréquemment et quotidiennement pour recevoir son traitement peut aussi être source de fatigue.

 

La fatigue s'installe habituellement lors de la deuxième semaine de radiothérapie ou plus tard. Les symptômes de la fatigue peuvent s'accentuer ou s'aggraver en cours de traitement. La fatigue se dissipe généralement de façon graduelle une fois la radiothérapie terminée, mais certaines personnes continuent de se sentir fatiguées plusieurs semaines ou des mois après ce traitement.

 

Retour au menu

Réactions cutanées

Des réactions cutanées se produisent parce que les radiations externes circulent à travers la peau jusqu'à la région ciblée par le traitement. La peau qui se trouve dans le champ d'irradiation peut :

  • être rouge, plus foncée ou sembler bronzée
  • être sèche
  • démanger
  • être sensible ou endolorie
    • Le mamelon et le pli sous le sein peuvent aussi être endoloris.
  • peler ou se couvrir d’ampoules
  • épaissir
  • se cicatriser
  • être moite, suintante
  • être éraflée (lésion)
  • être tachetée de petites marques rouges où les vaisseaux sanguins ont éclaté (télangiectasie)

 

La plupart des réactions cutanées se manifestent au cours des 2 premières semaines de radiothérapie. Elles se dissipent habituellement quelques semaines après le traitement, mais certains changements, comme le brunissement de la peau, la télangiectasie ou la formation de tissu cicatriciel, peuvent persister. Il y a des femmes chez qui aucune réaction cutanée ne se produit à la suite d'une radiothérapie.

 

Retour au menu

Changements du sein

La radiothérapie peut causer un certain nombre de changements différents au sein qui reçoit le traitement :

  • changement de taille, de forme ou de fermeté
    • Le sein peut rester enflé pendant jusqu’à 6 mois après le traitement si on a administré une radiothérapie à la suite d’une chirurgie mammaire conservatrice.
  • sensations différentes (plus intenses ou plus faibles) dans la région traitée
  • endolorissement, lourdeur, inconfort ou resserrement

 

La femme doit mentionner à son équipe soignante tout nouveau changement du sein qui se produit plusieurs mois après la radiothérapie. On parle ici de changement de taille, de forme ou d’apparence du sein entre autres.

 

Retour au menu

Douleur au sein

Il y a des femmes qui peuvent éprouver un inconfort ou de la douleur au sein traité par radiothérapie. Cela dure habituellement jusqu'à 6 mois après la radiothérapie, mais c’est parfois plus long chez certaines femmes.

 

Retour au menu

Difficulté à avaler

La radiothérapie peut rendre les tissus de la gorge et de l’oesophage endoloris et enflammés. Cela cause de la douleur et de la difficulté à avaler. Cet effet secondaire débute habituellement après 2 à 3 semaines de radiothérapie. Il disparaît une fois le traitement fini et l’inflammation s’atténue.

 

Retour au menu

Raideur à l’épaule

Après une radiothérapie, certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à bouger leur épaule parce que la radiation a affecté les muscles. Des exercices de réadaptation peuvent aider les gens à conserver la mobilité normale de leur épaule.

 

Retour au menu

Nausées

Certaines femmes peuvent éprouver des nausées lors d’une radiothérapie pour un cancer du sein, mais c’est rare.

 

On parvient habituellement à soulager les nausées et vomissements avec des antinauséeux et ils disparaissent généralement une fois le traitement fini.

 

Retour au menu

Poumon radique

Le poumon radique est un effet secondaire rare de la radiothérapie pour un cancer du sein. Il peut se développer de quelques semaines à plusieurs mois après ce traitement. Il affecte davantage les femmes qui reçoivent du méthotrexate et du 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) en même temps que la radiothérapie.

 

Retour au menu

Lésions des nerfs

La radiothérapie d’un cancer du sein peut endommager les nerfs du bras (plexopathie brachiale). Les nerfs endommagés peuvent causer une sensation de brûlure, un engourdissement ou des picotements dans le bras et la main. Les lésions des nerfs sont rares, mais cet effet secondaire peut affecter certaines femmes à long terme.

 

Retour au menu

Dommages au coeur

Le coeur peut être endommagé si le sein gauche ou le côté gauche de la paroi thoracique est traité par radiothérapie en même temps qu’on administre une chimiothérapie. C’est un effet secondaire à long terme qui est rare.

 

L'essoufflement, l'enflure des bras ou des jambes ou la douleur thoracique devrait être signalé au médecin. Il est possible qu'on surveille la fonction cardiaque afin de savoir s'il n'y a pas de lésion au coeur. Il pourrait être nécessaire de prescrire des médicaments ou d'administrer d'autres traitements s'il y a des troubles cardiaques. Un suivi à long terme est nécessaire si des troubles cardiaques se manifestent.

 

Retour au menu

Fractures aux côtes

Dans de rares cas, la radiothérapie d’un cancer du sein peut endommager les cellules osseuses des côtes, ce qui risque de mener à des fractures aux côtes.

 

Retour au menu

Cancers secondaires

Le développement de cancers secondaires causés par une radiothérapie d’un cancer du sein est rare, mais les cancers suivants peuvent se manifester :

  • angiosarcome du sein
    • L’angiosarcome est une tumeur cancéreuse (maligne) rare qui prend naissance dans le revêtement des vaisseaux sanguins ou des vaisseaux lymphatiques.
  • cancer du poumon
  • cancer de la peau

 

Retour au menu

References

Nous sommes là pour vous. Dites-nous ce que vous désirez savoir, et un de nos spécialistes en information vous répondra par courriel ou par téléphone.

500

Nom:

Courriel:

Numéro de téléphone:

Code postal:

Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.