Logo Société canadienne du cancer

Cancer du sein

Vous êtes ici:

Effets secondaires possibles de la thérapie biologique du cancer du sein

Peu importe le type de traitement choisi pour un cancer du sein, il est toujours possible que certains effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires de la thérapie biologique dépendent surtout des éléments suivants :

  • type de médicament(s)
  • dose
  • état de santé global de la femme

Les effets secondaires peuvent se produire en tout temps lors de la thérapie biologique. Certains se manifestent en cours de traitement, tout de suite après ou seulement quelques jours ou quelques semaines plus tard. La plupart se résorbent une fois la thérapie biologique terminée. Les effets tardifs peuvent se manifester des mois voire des années après une thérapie biologique. Certains effets secondaires peuvent durer longtemps ou être permanents.

Il est important de signaler tout effet secondaire à son équipe soignante. Les médecins peuvent évaluer (mesurer) la gravité de certains d'entre eux. Il arrive parfois qu'on doive ajuster la thérapie biologique si les effets sont importants.

On ne mentionne ici que les principaux effets secondaires engendrés par la plupart des thérapies biologiques administrées pour traiter le cancer du sein. Pour obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Maux de tête

Le mal de tête est l’un des effets secondaires les plus courants de la thérapie biologique visant à traiter un cancer du sein. L’équipe soignante peut recommander un médicament antidouleur léger, comme l’acétaminophène (Tylenol), pour aider à le soulager. Tout mal de tête qui ne s’atténue pas avec la prise d’un médicament, ou la présence d’étourdissements accompagnant le mal de tête, devrait être signalé au médecin.

Retour au menu

Diarrhée

La diarrhée se produit lorsque le nombre de selles évacuées est plus élevé que d'habitude et qu'elles sont plus liquides. C’est un effet secondaire courant de la thérapie biologique visant à traiter un cancer du sein.

De nombreux facteurs font augmenter le risque de souffrir de diarrhée, dont le type et la dose de médicament biologique administré. Elle est souvent plus importante lorsqu'on associe des médicaments. La diarrhée se manifeste peu après le début de la thérapie biologique et est susceptible de se prolonger jusqu'à 2 semaines après le traitement.

Retour au menu

Nausées et vomissements

Ce ne sont pas tous les médicaments biologiques administrés pour traiter le cancer du sein qui causent des nausées et des vomissements, mais beaucoup le font. Chacun a des effets différents, mais les nausées et les vomissements sont plus susceptibles de se produire lorsqu'on associe des médicaments biologiques.

Les nausées et vomissements peuvent se manifester au cours des premières heures qui suivent la thérapie biologique et durent habituellement environ 24 heures. Cependant, il est possible que ces effets soient à retardement et qu'ils persistent quelques jours. Chez certaines femmes, la nausée d'anticipation peut se manifester après quelques séances, c'est-à-dire qu'elles ont la nausée avant même l'administration du médicament parce qu'elles s'attendent à être malades.

Retour au menu

Éruption cutanée

Plusieurs médicaments biologiques administrés pour traiter le cancer du sein peuvent causer une éruption cutanée. La peau peut être rouge, sèche et démanger.

L’emploi d’un hydratant recommandé par l’équipe soignante peut aider à soulager l’éruption. Il faut protéger sa peau en évitant le soleil. Si on doit aller dehors, on applique un écran solaire sur sa peau et on porte un chapeau, une chemise à manches longues et un pantalon.

Retour au menu

Symptômes pseudo-grippaux

Les symptômes pseudo-grippaux sont un effet secondaire courant de plusieurs thérapies biologiques du cancer du sein. Les symptômes sont entre autres ceux-ci :

  • fièvre
  • frissons
  • douleur musculaire et articulaire
  • nausées
  • vomissements
  • perte d’appétit (anorexie)

Ces symptômes se manifestent souvent tout de suite après le traitement mais s’atténuent au fil du temps. Faire l'injection au coucher et prendre d’autres médicaments, comme l'acétaminophène (Tylenol), peut aider à atténuer les symptômes pseudo-grippaux et permettre à certaines personnes de dormir quand les effets secondaires se produisent. Il faudrait consulter son médecin ou son équipe soignante si ces symptômes persistent ou sont incommodants. Les symptômes pseudo-grippaux se dissipent habituellement en cours de traitement, une fois que le corps s'est adapté au médicament.

Retour au menu

Fatigue

La fatigue est un problème temporaire courant susceptible de se manifester après l'administration de certains médicaments biologiques visant à traiter le cancer du sein. Elle est fréquemment liée à la dose et accompagne souvent les symptômes pseudo-grippaux.

Retour au menu

Réaction allergique

Il est possible qu'une réaction allergique (hypersensibilité) se manifeste peu importe quel type de médicament est administré, mais c'est habituellement un effet secondaire rare des thérapies biologiques du cancer du sein. Les signes d'une réaction allergique peuvent être les suivants :

  • difficulté à respirer
  • respiration sifflante
  • toux
  • éruption cutanée ou urticaire – démangeaisons possibles

Il se peut également qu'une réaction allergique grave se produise (anaphylaxie). On surveille étroitement la femme pour savoir si elle ne fait pas de réactions allergiques, en particulier lors de la première administration du médicament. On administre des médicaments et d'autres traitements (comme l’oxygénothérapie) si une réaction allergique grave apparaît.

Retour au menu

Constipation

On est constipé lorsqu'on va à la selle moins souvent que d'habitude. Les selles deviennent dures, sèches et difficiles à évacuer. De nombreux facteurs font augmenter le risque de souffrir de constipation, dont le type de médicament biologique employé, les médicaments administrés avec la thérapie biologique pour soulager les nausées et les vomissements et la diminution de l'apport en liquides. La constipation se manifeste habituellement de 3 à 7 jours après l'administration du médicament biologique.

Retour au menu

Douleur musculaire et articulaire

Certains médicaments biologiques administrés pour traiter le cancer du sein peuvent causer de la douleur musculaire et articulaire. Elle est fréquemment liée à la dose et accompagne souvent les symptômes pseudo-grippaux. L’équipe soignante peut recommander un médicament antidouleur léger, comme l’acétaminophène (Tylenol), pour aider à la soulager ainsi que le repos. Des exercices légers peuvent aussi aider à atténuer la douleur et la raideur.

Retour au menu

Enflure, rougeur ou éruption cutanée au point d’injection

Certains médicaments biologiques sont administrés par injection pour traiter le cancer du sein. La région qui entoure le point d’injection peut enfler ou rougir ou bien une éruption cutanée risque d’apparaître peu de temps après l’injection.

Retour au menu

Perte d'appétit

Les nausées et vomissements, la fatigue ou une accumulation de déchets causée par la mort des cellules cancéreuses due au traitement peuvent engendrer une perte d'appétit. Il y a des femmes qui se désintéressent de la nourriture et qui ne mangent plus même si elles savent qu'elles doivent le faire, ce qui risque de mener à une perte de poids et à la malnutrition. Continuer de bien s'alimenter pendant et après la thérapie biologique est important pour aider une personne à se rétablir du traitement.

Retour au menu

Douleur dans la bouche

La douleur dans la bouche (aussi appelée stomatite ou mucosite buccale) peut être un effet secondaire de certains médicaments biologiques employés pour traiter le cancer du sein. Elle se manifeste plus souvent quand les doses sont élevées.

Il est possible que des lésions douloureuses, des ulcères et des infections apparaissent aussi dans la bouche. Une hygiène de la bouche régulière et minutieuse peut aider à prévenir la douleur et à atténuer l'infection. C'est l'équipe soignante qui donne les directives à suivre sur la fréquence des nettoyages et des rinçages de la cavité buccale et sur les produits à utiliser. Des médicaments ou des solutions orales spéciales peuvent être nécessaires pour soulager la douleur.

Retour au menu

Changement de la pression artérielle

Il se peut que la pression artérielle baisse ou s'élève selon le médicament biologique employé. Ce n’est pas un effet secondaire courant. On surveille donc la pression, en particulier au début de la thérapie biologique. Se lever lentement peut aider à prévenir les étourdissements. Si les étourdissements se manifestent lorsqu'on est debout, il vaudrait mieux consulter un médecin.

Retour au menu

Dommages au cœur

Le trastuzumab (Herceptin) – en particulier s’il est associé à des anthracyclines – tout comme le lapatinib (Tykerb) peuvent causer des dommages au cœur, dont l’insuffisance cardiaque congestive et l’irrégularité des battements cardiaques.

On fait les tests de la fonction cardiaque suivants avant le traitement puis régulièrement en cours de thérapie biologique quand on administre ces médicaments :

Les dommages au cœur causés par le trastuzumab peuvent être réversibles une fois le traitement fini. Les dommages au cœur causés par les anthracyclines sont habituellement permanents.

Retour au menu

Nota : D'autres effets secondaires peuvent se produire. Pour obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Histoires

Sister Audrey Daoust Je n’aurais pas pu être mieux soutenue. Cela a été une véritable bénédiction. Je n’aurais pas pu m’en sortir toute seule.

Lisez l’histoire de Audrey

Financement d’essais cliniques qui sauvent des vies

Illustration d’instruments scientifiques

La Société canadienne du cancer subventionne des essais cliniques d’une importance vitale, qui permettent aux personnes atteintes de cancer d’avoir accès aux plus récents types de traitement.

Apprenez-en plus