Cancer du sein

Vous êtes ici:

Soins de soutien pour le cancer du sein

Les soins de soutien permettent aux femmes de surmonter les obstacles physiques, pratiques, émotifs et spirituels engendrés par le cancer du sein. C'est une composante importante des soins apportés aux femmes atteintes de cette maladie. De nombreux programmes et services permettent de répondre aux besoins et d'améliorer la qualité de vie de ces femmes et de leurs proches, en particulier une fois que le traitement est terminé.

Se rétablir du cancer du sein et s'adapter à sa vie après le traitement diffèrent pour chacune, selon le stade de la maladie et les traitements reçus. La fin du traitement d'un cancer peut engendrer des émotions partagées. Même si le traitement est terminé, il pourrait y avoir d'autres questions à régler, comme l'adaptation aux effets secondaires à long terme. Une femme qui a été traitée pour un cancer du sein peut se préoccuper des aspects suivants.

Réadaptation physique après le traitement

La chirurgie et la radiothérapie peuvent affecter votre bras et votre épaule du côté du corps traité pour le cancer du sein. Votre bras et votre épaule peuvent devenir raides et douloureux. Vous pourriez avoir de la difficulté à les bouger. Il arrive que des structures sensibles ou douloureuses qui ressemblent à de la corde se forment sous la peau quelques semaines après la chirurgie. Elles peuvent s’étendre de l’aisselle jusqu’au poignet. C’est ce qu’on appelle le syndrome des cordelettes axillaires, ou de la bride axillaire.

Les exercices de réadaptation physique peuvent aider à atténuer la raideur et la douleur dans votre bras et votre épaule. Ils peuvent aussi accroître votre amplitude des mouvements et vous aider à reprendre vos activités quotidiennes habituelles.

Apprenez-en davantage sur les exercices après la chirurgie du sein.

Lymphœdème

Le lymphœdème est l’enflure qui se produit quand la lymphe ne peut pas circuler normalement et qu’elle s’accumule dans les tissus mous d’un membre. Il peut apparaître dans votre bras si on a enlevé ou endommagé les ganglions lymphatiques de l’aisselle.

Avisez votre équipe de soins si vous avez une enflure ou une bouffissure à la main ou au bras. On peut alors vous proposer des façons de traiter le lymphœdème.

Apprenez-en davantage sur le lymphœdème.

Douleur

De nombreuses femmes éprouvent de la douleur après une chirurgie du cancer du sein. Dans la plupart des cas, elle disparaît avec le temps.

Syndrome douloureux post-mastectomie (SDPM)

Le SDPM est une douleur qui apparaît quand des nerfs du sein ou de l’aisselle ont été endommagés lors de la chirurgie ou quand du tissu cicatriciel se forme dans ces nerfs après la chirurgie. Vous pouvez ressentir de la douleur au thorax, à l’aisselle et au bras du côté opéré. Elle peut s’intensifier quand vous bougez votre bras ou votre épaule. La douleur peut être sourde ou continue ou bien elle peut être vive et en coup de poignard. Certaines femmes peuvent éprouver une sensation de brûlure ou un engourdissement dans la région.

Le SDPM est plus fréquent chez les femmes qui ont subi une mastectomie. Certaines femmes qui ont eu un évidement ganglionnaire axillaire ou une chirurgie mammaire conservatrice (CMC) ressentent également cette douleur. Les jeunes femmes et les femmes qui ont un surplus de poids risquent davantage d’être atteintes d’un SDPM.

Douleur du sein fantôme

Un petit nombre de femmes peuvent éprouver la douleur du sein fantôme après une mastectomie. La douleur du sein fantôme est une sensation de douleur dans le sein qui a été enlevé. Le cerveau continue d’envoyer des signaux aux nerfs de la région du sein qui ont été enlevés lors de la chirurgie, même si ce sein n’est plus là. Les symptômes de la douleur du sein fantôme peuvent comprendre les démangeaisons, les picotements, une douleur pulsatile et une sensation de pression au thorax.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez une douleur mammaire après le traitement et dites-leur comment cela affecte votre vie. On vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement si la douleur du sein fantôme ne disparaît pas d’elle-même.

Traitements

Le traitement de la douleur peut comporter les méthodes suivantes :

  • médicaments pour soulager la douleur
  • neurostimulation transcutanée (NSTC)
  • crème faite à partir de piments rouges (crème de capsaïcine)
  • massage
  • injections de toxine botulinique de type A (Botox)

Apprenez-en davantage sur le traitement de la douleur.

Estime de soi et image corporelle

L’estime de soi, c’est ce qu’on ressent face à nous-même. L’image corporelle, c’est la façon dont on voit notre propre corps. Le cancer du sein et ses traitements peuvent affecter votre estime de vous-même et votre image corporelle. Vous pouvez ressentir quelque chose de différent face à votre corps parce qu’il vous manque un sein ou que vous avez perdu vos cheveux lors du traitement.

Parlez à votre équipe de soins. Elle peut vous aider à faire face à vos émotions et à trouver du soutien pour y parvenir.

Apprenez-en davantage sur la façon de faire face à vos problèmes d’estime de soi et d’image corporelle.

Sexualité

Le cancer du sein et ses traitements peuvent affecter votre sexualité et votre fonction sexuelle. Ils peuvent aussi affecter votre partenaire sexuel et votre relation. Pour de nombreuses personnes, la sexualité est un sujet très personnel. Il peut être difficile d’en parler ouvertement. Mais discuter franchement de sexe avec votre partenaire et recevoir de l’aide de votre équipe de soins vous donne la meilleure chance possible de faire face à tout changement sexuel causé par les traitements du cancer du sein.

Apprenez-en davantage sur la sexualité et le cancer.

Fertilité

Une chirurgie et une radiothérapie dans la région du sein ne posent pas de problèmes pour tomber enceinte. Mais certains agents chimiothérapeutiques et l’hormonothérapie peuvent faire en sorte qu’il vous sera difficile de tomber enceinte après avoir reçu ces traitements. Il est possible que certaines femmes ne soient pas en mesure de tomber enceintes.

Si vous pensez peut-être vouloir des enfants plus tard, discutez-en avec votre équipe de soins avant que les traitements commencent. Vous pourrez alors élaborer ensemble un plan de traitement en fonction de vos besoins.

Apprenez-en davantage sur les troubles de la fertilité et la grossesse après un traitement du cancer.

Activité physique après un traitement du cancer

La recherche démontre que l’exercice peut aider à réduire les effets secondaires en cours de chimiothérapie et d’hormonothérapie administrées pour un cancer du sein. Elle peut aussi aider à faire face à la fatigue, à l’anxiété et au stress.

Certaines études de recherche ont révélé qu’être active physiquement après le traitement peut aider à réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer du sein et à prolonger la survie. D’autres études n’ont pas démontré ces effets. On doit mener plus de recherches pour connaître le rôle que l’activité physique pourrait jouer dans la survie au cancer du sein.

Pratiquer des activités physiques chaque jour, dont des exercices légers à modérés comme la marche, le vélo et la natation, apporte de nombreux bienfaits pour la santé. Cela peut améliorer votre qualité de vie et vous aider à vous sentir mieux globalement. Cela peut aussi vous aider à maintenir un poids santé après le traitement du cancer.

Apprenez-en davantage sur l’activité physique après un traitement.

Questions à poser sur les soins de soutien

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur les soins de soutien à votre équipe de soins.

Histoires

Researchers Dr John White and Dr James Gleason Dr John White travaille à l’élaboration d’un nouveau traitement contre le cancer « 2 en 1 » afin de contrer la résistance aux médicaments.

Plus de details

Un chez-soi loin de chez soi

Illustration d’une maison

La Société canadienne du cancer offre son hospitalité aux personnes atteintes de cancer qui doivent parcourir de longues distances pour recevoir leurs traitements.

Apprenez-en plus