Cancer du sein

Vous êtes ici:

Symptômes du cancer du sein

Il est possible que le cancer du sein ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. Les symptômes apparaissent quand la tumeur au sein est suffisamment grosse pour qu’on sente la masse au toucher ou quand le cancer s’est propagé aux tissus et organes voisins. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le cancer du sein.

Le symptôme le plus fréquent du carcinome canalaire est une masse ferme ou dure qui est très différente du reste du tissu mammaire. Elle peut sembler fixée à la peau ou au tissu mammaire voisin. La masse ne rétrécit pas ou ne disparaît pas et ne réapparaît pas au cours du cycle menstruel. Elle peut être sensible mais n’est généralement pas douloureuse. (La douleur est plus souvent le symptôme d'une affection non cancéreuse.)

Il arrive souvent que le carcinome lobulaire ne forme pas de masse. On a plus l’impression que le tissu mammaire s’épaissit ou durcit.

Les autres symptômes du cancer du sein canalaire ou lobulaire peuvent être ceux-ci :

  • masse à l'aisselle (creux axillaire)
  • changement de la taille ou de la forme du sein
  • changements mamelonnaires, comme un mamelon qui commence soudainement à pointer vers l’intérieur (mamelon inversé)
  • écoulement du mamelon sans qu’on le comprime ou qui est teinté de sang

Les signes et symptômes tardifs se manifestent quand la masse cancéreuse grossit ou se propage à d'autres parties du corps, dont d'autres organes :

  • douleur osseuse
  • perte de poids
  • nausées
  • perte d’appétit
  • jaunisse
  • essoufflement
  • toux
  • maux de tête
  • vision double
  • faiblesse musculaire

Le cancer inflammatoire du sein et la maladie de Paget du sein causent des symptômes différents.

jaunisse

Affection caractérisée par un jaunissement de la peau et du blanc des yeux et une urine jaune foncé.

La jaunisse peut être causée par un taux élevé de bilirubine (substance qui se forme quand les globules rouges se dégradent) dans le sang. Elle peut aussi être la conséquence de troubles du foie ou de l'obstruction d’un canal biliaire.

Histoires

Le Dr Christopher O’Callaghan, chercheur, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer fait grimper le taux de survie au glioblastome chez les aînés.

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus