Cancer du sein

Vous êtes ici:

Reconstruction mammaire et prothèses

Après la chirurgie pratiquée pour enlever le cancer du sein, vous pouvez trouver difficile de faire face à la perte de votre sein et à votre changement d’apparence. La reconstruction mammaire et les prothèses mammaires sont des options qui visent à vous faire sentir mieux face à vous-même et à votre corps. Mais de nombreuses femmes décident de ne pas faire reconstruire leur sein et de ne pas porter de prothèse mammaire : elles choisissent de garder leur sein plat. Vous êtes la seule qui peut décider quelle est la meilleure option pour vous.

La reconstruction mammaire permet de recréer, en entier ou en partie, un sein qu’on a enlevé lors d’une chirurgie du cancer du sein. C’est un chirurgien plasticien ayant reçu une formation spéciale en chirurgie de reconstruction mammaire qui pratique l’opération. On peut reconstruire le sein à l’aide d’un implant, de vos propres tissus corporels ou en associant l’implant à vos tissus.

La prothèse mammaire est un coussinet qui remplace le sein. Vous la portez à l’intérieur de votre soutien-gorge pour créer la forme naturelle du sein.

Garder le sein plat est une décision que vous pouvez prendre, c’est-à-dire de ne pas avoir de reconstruction mammaire ou de ne pas porter de prothèse mammaire.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

J’ai eu un énorme choc lorsque j’ai reçu le diagnostic de cancer, de raconter Sabrina. Pour moi, le cancer était une maladie d’adulte. Étant à l’époque une adolescente de 13 ans, ce n’était absolument pas quelque chose qui me préoccupait. 

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus