Logo Société canadienne du cancer

Cancer du sein

Vous êtes ici:

Grades du cancer du sein

La classification histologique permet de regrouper les cellules cancéreuses du sein selon leur apparence et leur comportement lorsqu’on les observe au microscope. Pour connaître la classification histologique d'une tumeur, on examine au microscope le prélèvement fait par biopsie. On lui donne ensuite un grade en fonction de l'apparence et du comportement des cellules cancéreuses qu'on compare à ceux des cellules normales (différenciation). Cela peut donner à l'équipe soignante une idée de la rapidité à laquelle le cancer pourrait se développer et de la probabilité de propagation.

La classification histologique joue un rôle important dans la planification du traitement du cancer du sein et peut également permettre de prévoir l’évolution de la maladie (pronostic).

Le système de classification histologique le plus couramment employé est la modification de Nottingham du grade de Bloom-Richardson (aussi appelée grade de Scarff-Bloom-Richardson ou grade d'Elston-Ellis). On y a recours pour les cancers du sein infiltrants, c’est-à-dire qui se sont propagés au delà de leur emplacement d’origine jusque dans les tissus voisins.

La classification histologique se base sur 3 caractéristiques différentes des cellules de la tumeur. On assigne à chacune de ces caractéristiques un score de 1 à 3.

  • Formation des tubules – pourcentage de la tumeur qui est formé de structures tubulaires
    • 1 – La tumeur est faite de plus de 75 % de tubules.
    • 2 – La tumeur est faite de 10 à 75 % de tubules.
    • 3 – La tumeur est faite de moins de 10 % de tubules.
  • Pléomorphisme nucléaire – degré de changement de la taille et de la forme du noyau des cellules tumorales (partie de la cellule qui contient les chromosomes, qui eux contiennent l’information génétique)
    • 1 – Les noyaux sont de petite taille et de forme régulière.
    • 2 – Les noyaux sont de taille moyenne à grande, mais leur taille et leur forme sont plutôt les mêmes.
    • 3 – Les noyaux sont gros, mais leur taille et leur forme varient.
  • Fréquence des mitoses – nombre de cellules qui se divisent activement
    • 1 – Les cellules tumorales se divisent lentement.
    • 2 – Les cellules tumorales se divisent à une vitesse moyenne.
    • 3 – Les cellules tumorales se divisent rapidement.

On additionne ensuite chacun de ces scores et le total ainsi obtenu, qui varie entre 3 et 9, permet de déterminer quel est le grade de la tumeur :

Grade de Bloom-Richardson – modification de Nottingham
GradeScore totalDescription

I

3 à 5

Tumeur de bas grade (bien différenciée) qui ne semble pas se développer rapidement et qui est peu susceptible de se propager

II

6 à 7

Tumeur de grade intermédiaire (modérément différenciée) dont les caractéristiques varient entre celles des tumeurs de grade 1 et de grade 3

III

8 à 9

Tumeur de haut grade (peu différenciée) qui a tendance à se développer rapidement et qui est susceptible de se propager

Grades du carcinome canalaire in situ (CCIS)

On peut assigner un grade au carcinome canalaire in situ (CCIS) selon l’apparence du noyau et la présence de cellules cancéreuses mortes ou mourantes (nécrose).

GradeDescription

Bas grade (1)

Les cellules anormales sont de taille petite à moyenne mais leurs contours sont uniformes. Il n’y a pas de nécrose dans les cellules.

Grade intermédiaire (2)

Les cellules anormales sont de taille petite à moyenne mais leurs contours sont uniformes. On observe des régions de nécrose dans les cellules.

Haut grade (3)

Les cellules anormales sont grosses et leurs contours sont inégaux. On peut observer une nécrose.

Histoires

Dr Robert Bristow La recherche du Dr Robert Bristow sur le cancer de la prostate pourrait servir à la personnalisation du traitement.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus