Logo Société canadienne du cancer

Cancer du sein

Vous êtes ici:

Anatomie et physiologie du sein

La femme et l’homme ont des seins, mais la femme a plus de tissu mammaire que l'homme. Chaque sein repose sur un muscle du thorax appelé muscle pectoral. Le sein de la femme couvre une région assez grande : en hauteur jusqu'à la clavicule et, en largeur, de l'aisselle (creux axillaire) jusqu'au milieu du sternum environ.

Structure

Le sein est une masse de tissus glandulaire, graisseux et conjonctif. Il est constitué de :

  • lobules – glandes qui produisent le lait
  • canaux – tubes qui transportent le lait des lobules au mamelon
  • tissus graisseux et conjonctif – ils entourent et protègent les canaux et les lobules et donnent sa forme au sein
  • aréole – surface ronde, rosée ou brunâtre qui entoure le mamelon et qui contient les petites glandes sudoripares qui sécrètent la sueur comme lubrifiant lors de l'allaitement
  • mamelon – région située au centre de l'aréole d'où le lait est expulsé

Les ligaments soutiennent les seins. Ils traversent le sein de la peau jusqu'aux muscles où ils se fixent au thorax.

Il y a plusieurs nerfs principaux dans la région mammaire dont les nerfs du thorax et du bras. On trouve aussi les nerfs sensoriels de la peau du thorax et du creux axillaire.

Système lymphatique du sein

Le sein contient de nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques. Les vaisseaux lymphatiques sont de petits tubes semblables aux vaisseaux sanguins. Ils recueillent et transportent la lymphelympheLiquide transparent et jaunâtre qui contient des éléments nutritifs, des lymphocytes (type de globule blanc qui combat les germes, les substances étrangères ou les cellules cancéreuses) et des anticorps. Elle circule dans tout le corps par les vaisseaux lymphatiques et elle baigne tous les tissus co loin du sein jusqu'à de petites masses de tissu lymphatique en forme de haricot appelées ganglions lymphatiquesganglions lymphatiquesPetite masse de tissu lymphatique en forme de haricot longeant les vaisseaux lymphatiques (tubes dans lesquels la lymphe circule dans le corps). Les ganglions lymphatiques entreposent les lymphocytes (type de globule blanc qui combat les germes, les substances étrangères ou les cellules cancéreuses) qui entourent la région mammaire. Les vaisseaux et les ganglions lymphatiques font partie du système lymphatiquesystème lymphatiqueGroupe de tissus et d’organes qui fabriquent et emmagasinent des cellules qui combattent les infections et les maladies., qui aide à combattre les infections.

Les ganglions lymphatiques du sein sont surtout situés :

  • à l'aisselle (creux axillaire) – ganglions axillaires
  • au-dessus de la clavicule – ganglions sus-claviculaires
  • sous la clavicule – ganglions infra-claviculaires (sous-claviculaires)
  • à l'intérieur du thorax, autour du sternum – ganglions mammaires internes

Ganglions lymphatiques axillaires

L'aisselle contient environ 30 à 50 ganglions lymphatiques. Le nombre varie d'une femme à l'autre.

Les ganglions axillaires sont répartis en 3 niveaux selon leur proximité au muscle pectoral situé dans le thorax, soit :

  • niveau I (région axillaire inférieure) – située dans la partie la plus basse, ou inférieure, de l'aisselle, le long du côté externe du muscle pectoral
  • niveau II (région axillaire centrale) – située dans la partie centrale de l'aisselle, sous le muscle pectoral
  • niveau III (région axillaire supérieure) – située sous la partie centrale de la clavicule et tout près d'elle, au-dessus de la région mammaire et le long du côté interne du muscle pectoral

Lorsqu'un cancer du sein se propage, il atteint habituellement en premier lieu les ganglions de niveau I, puis les ganglions de niveau II et finalement les ganglions de niveau III.

Développement du sein

Le tissu mammaire change à différents moments durant la vie d'une femme : à la puberté, lors des cycles menstruels, lors d'une grossesse et après la ménopause.

Les seins d'une femme ne commencent pas à se développer avant la puberté (à environ 10 ou 12 ans). Ils réagissent alors aux changements hormonaux (surtout à une hausse des taux d'oestrogène et de progestérone) qui se produisent dans le corps et commencent à se former. À la puberté, les canaux mammaires et les glandes qui produisent le lait se développent. La peau des seins s'étire lorsqu’ils se développent, créant ainsi une apparence plus ronde. Les jeunes femmes ont tendance à avoir des seins plus denses (plus de tissu glandulaire) que les femmes plus âgées.

Chez la femme plus âgée, la plus grande partie du tissu glandulaire et du tissu canalaire est remplacée par du tissu graisseux et les seins deviennent moins denses. Les ligaments perdent également de leur élasticité lorsqu'une femme vieillit, causant ainsi l'affaissement du sein.

La taille et la forme des seins d'une femme varient considérablement. Chez certaines femmes, la quantité de tissu mammaire est grande, donc leurs seins sont gros. Chez d'autres, la quantité de tissu mammaire est moindre tout comme la quantité de gras. Les seins d'une femme sont rarement de la même taille. Il arrive souvent qu'un sein est légèrement plus gros ou plus petit, plus haut ou plus bas que l'autre ou qu'il n'ait pas tout à fait la même forme.

Les hormones et le sein

L’oestrogène est la principale hormone femelle. Il agit sur les caractères sexuels féminins, comme le développement des seins, et est nécessaire à la reproduction. La plus grande partie de l’oestrogène dans le corps d’une femme est produit par les ovaires, bien qu’une petite quantité soit fabriquée par les glandes surrénales.

La progestérone est l’autre hormone sexuelle femelle produite par les ovaires. Son rôle est de préparer l’utérus (matrice) à la grossesse et les seins à la production de lait pour l’allaitement (lactation).

Les tissus mammaires sont exposés chaque mois aux cycles de l’oestrogène et de la progestérone tout au cours des années de procréation de la femme.

  • Lors de la première phase du cycle menstruel, l’oestrogène incite les canaux galactophores à se développer.
  • La progestérone prend le relais lors de la deuxième phase du cycle menstruel en stimulant les lobules.

Après la ménopause, le cycle mensuel de l’oestrogène et de la progestérone prend fin. Cependant, les glandes surrénales continuent de fabriquer de l’oestrogène afin qu’une femme conserve ses caractères sexuels.

Fonction

La fonction principale du sein est de produire, d'emmagasiner et de sécréter du lait pour alimenter un bébé. Le lait est produit dans des lobules répartis à travers le sein lorsqu'ils sont stimulés par certaines hormones du corps d'une femme après qu'elle ait accouché. Des canaux transportent le lait jusqu'au mamelon. Le lait est excrété par le mamelon pour nourrir le bébé lors de l'allaitement.

Histoires

Lusomé Founder and CEO Lara Smith En voyant ma sœur Erin – une jeune mère de famille – lutter contre le tourbillon émotionnel puis affronter la douleur physique liée aux traitements contre le cancer, j’ai eu envie de faire quelque chose pour aider les femmes à se sentir en confiance.

Lisez l’histoire de Lara

Transport vers les centres de traitement du cancer

Illustration d’une automobile

Depuis plus de 50 ans, le programme de transport de la Société canadienne du cancer aide les patients à canaliser leurs énergies dans leur combat contre le cancer sans avoir à se préoccuper de trouver un moyen de se rendre à leurs traitements.

Apprenez-en plus