Cancer du sein

Vous êtes ici:

Les seins

La femme et l’homme ont des seins, mais la femme a plus de tissu mammaire que l'homme. Les seins renferment des glandes mammaires. Seules les glandes mammaires chez la femme peuvent produire du lait pour nourrir un bébé. C’est pourquoi les seins sont des organes accessoires de l’appareil reproducteur féminin.

Schéma du sein et de ses structures voisines

Les seins sont divisés par une ligne invisible qui va de haut en bas et de gauche à droite en passant par le mamelon. Chacune de ces 4 régions est appelée quadrant. La plupart des cancers du sein apparaissent dans le quadrant externe supérieur, près de l’aisselle puisque cette région comprend beaucoup de tissu glandulaire.

Structure

Chaque sein repose sur un large muscle du thorax appelé muscle grand pectoral. Le sein couvre une région assez grande : en hauteur jusqu'à la clavicule et en largeur, de l'aisselle (creux axillaire) jusqu'au milieu du sternum environ.

Parties du sein

Le sein est fait de graisse, de tissu conjonctif, de glandes et de canaux.

Les ligaments sont des bandes serrées de tissu conjonctif qui soutiennent les seins. Ils traversent le sein de la peau jusqu'aux muscles où ils se fixent au thorax.

Les lobules sont des groupes de glandes qui produisent le lait. Chaque sein comporte de 15 à 25 lobules. Les glandes produisent du lait quand elles sont stimulées par les hormones de la femme en cours de grossesse.

Les canaux sont des tubes qui transportent le lait des lobules au mamelon.

Le mamelon est la région située au centre de l’aréole et d’où sort le lait à une extrémité. Le mamelon est fait de fibres musculaires. Quand ces fibres se contractent, le mamelon durcit, ou pointe vers l’extérieur.

L’aréole est la surface ronde, rosée ou brunâtre qui entoure le mamelon. Elle contient de petites glandes qui libèrent, ou sécrètent, une substance huileuse qui agit comme lubrifiant pour le mamelon et l’aréole.

Schéma du sein

Système lymphatique du sein

Le sein contient de nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques. Les vaisseaux lymphatiques sont des tubes minces semblables aux vaisseaux sanguins. Ils recueillent et transportent la lymphe loin du sein jusqu'à de petites masses de tissu lymphatique en forme de haricot appelées ganglions lymphatiques, qui entourent la région mammaire. Les vaisseaux et les ganglions lymphatiques font partie du système lymphatiquesystème lymphatiqueGroupe de tissus et d’organes qui fabriquent et emmagasinent des cellules qui combattent les infections et les maladies., qui aide à combattre les infections.

Plusieurs groupes de ganglions lymphatiques évacuent la lymphe de chaque sein. On les trouve des deux côtés du corps.

Les ganglions sus-claviculaires se trouvent au-dessus de la clavicule.

Les ganglions infra-claviculaires, ou sous-claviculaires, se trouvent sous la clavicule.

Les ganglions mammaires internes se trouvent à l'intérieur du thorax, autour du sternum.

Schéma des ganglions lymphatiques du sein

Les ganglions lymphatiques axillaires se trouvent à l’aisselle (creux axillaire). On en compte de 30 à 50 par aisselle. Ils sont répartis en 3 niveaux selon leur proximité au large muscle du thorax appelé grand pectoral. Quand le cancer du sein se propage, il le fait habituellement aux ganglions de niveau I, puis aux ganglions de niveau II et ensuite aux ganglions de niveau III.

  • Les ganglions de niveau I (région axillaire inférieure) longent le bord externe du muscle situé sous le grand pectoral appelé petit pectoral.
  • Les ganglions de niveau II (région axillaire centrale) se trouvent sous le muscle petit pectoral.
  • Les ganglions de niveau III (région axillaire supérieure) longent le bord interne du petit pectoral.

Schéma des ganglions axillaires

Développement des seins chez la femme

Les seins de la femme commencent à se développer à la puberté, qui arrive habituellement entre 10 et 12 ans. Ils réagissent alors aux changements hormonaux qui se produisent dans le corps, dont une hausse des taux d'œstrogène et de progestérone. Les seins commencent à former une réserve de graisse et les canaux à se développer et à se ramifier. Les glandes commencent également à se développer à la puberté. La peau des seins s'étire lorsqu’ils se développent, créant ainsi une apparence plus ronde.

Les jeunes femmes ont tendance à avoir des seins plus denses avec plus de tissu glandulaire que les femmes plus âgées. Au cours du vieillissement, la plus grande partie des tissus glandulaire et canalaire est remplacée par de la graisse, ce qui rend les seins moins denses. Les ligaments perdent également de leur élasticité lorsqu'une femme vieillit, faisant ainsi que les seins changent de forme et perdent un peu de volume.

Les seins des femmes varient en taille et en forme. La taille dépend de la quantité de graisse dans le sein. Les seins d’une femme sont rarement de la même taille. Habituellement, un sein est légèrement plus gros ou plus petit, plus haut ou plus bas que l'autre ou qu'il n'ait pas tout à fait la même forme.

Changements mammaires lors des menstruations et de la ménopause

L’œstrogène et la progestérone provoquent des changements dans les tissus mammaires à chaque cycle menstruel. Au cours de la première phase du cycle, l’œstrogène stimule le développement des canaux mammaires. La progestérone prend le relais lors de la deuxième phase du cycle menstruel en stimulant les glandes présentes dans les lobules afin de les rendre prêtes à produire du lait si la femme tombe enceinte.

Après la ménopause, les ovaires ne fabriquent plus d’œstrogène et de progestérone, donc les seins ne subissent plus ces changements mensuels.

Changements mammaires lors de la grossesse et de la lactation

La fonction principale des seins de la femme est de produire, d’entreposer et d’évacuer le lait pour nourrir un bébé. Après la naissance, les hormones dans le corps de la femme incitent les glandes présentes dans les lobules de tout le sein à produire du lait. Les canaux transportent le lait au mamelon. Le lait passe du mamelon au bébé lors de l’allaitement.

Les seins de la femme qui n’est pas enceinte ou qui n’allaite pas contiennent surtout de la graisse et des canaux. Il y a une petite quantité de tissu glandulaire, mais les glandes mammaires ne se développent pas complètement avant le 6e mois de la grossesse chez la plupart des femmes.

Les seins de la femme qui est enceinte et qui allaite contient surtout du tissu glandulaire qui produit du lait. C’est pourquoi les seins ont tendance à grossir lors de la grossesse et de l’allaitement.

Les hormones et le sein

L’œstrogène est la principale hormone femelle. Il agit sur les caractères sexuels féminins, comme le développement des seins, et est nécessaire à la reproduction. La plus grande partie de l’œstrogène dans le corps d’une femme est produit par les ovaires, mais une petite quantité est fabriquée par les glandes surrénales.

La progestérone est l’autre hormone sexuelle femelle produite par les ovaires. Son rôle est de préparer l’utérus (matrice) à la grossesse à chaque cycle menstruel. La progestérone joue également un rôle dans le développement des glandes mammaires en cours de grossesse afin qu’elles produisent du lait après l’accouchement.

Histoires

Désormais, je sais que même après ma mort, je continuerai d’aider des femmes et des hommes atteints de cancer. C’est une trace que je veux laisser dans le monde.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus