Cancer du sein

Vous êtes ici:

Carcinome canalaire

Le carcinome canalaire prend naissance dans les cellules glandulaires des canaux mammaires. C’est le type le plus fréquent de cancer du sein. Il peut être non infiltrant (carcinome canalaire in situ) ou infiltrant.

Carcinome canalaire in situ (CCIS)

Le CCIS peut aussi être appelé carcinome intracanalaire ou carcinome canalaire non infiltrant. C’est le type le plus courant de cancer du sein non infiltrant. Les cellules cancéreuses ne sont présentes que dans le revêtement du canal mammaire. Elles ne se sont pas propagées hors du canal jusqu’aux tissus mammaires voisins ou à d’autres organes.

Le CCIS est généralement trop petit pour être senti au toucher, alors on le détecte le plus souvent à la mammographie de dépistage.

On donne un grade au CCIS qui décrit l’apparence de ses cellules et la rapidité à laquelle elles se développent comparativement aux cellules normales. Les 3 grades du CCIS sont bas, intermédiaire et haut. Il est important de connaître le grade puisque cela peut aider les médecins à prévoir la probabilité de réapparition du CCIS après le traitement ou d’évolution en cancer du sein infiltrant.

On peut également décrire le CCIS en fonction de l’apparence des cellules observées au microscope.

Le CCIS de type comédocarcinome est fait de cellules dont le centre semble être obstrué de tissus morts. Ce type de CCIS est de haut grade, ce qui signifie que les cellules se développent rapidement et qu’il risque davantage de réapparaître après le traitement. Le CCIS de type comédocarcinome est également plus susceptible d’évoluer en cancer du sein infiltrant.

Le CCIS de type non comédocarcinome est de bas grade ou de grade intermédiaire, c’est-à-dire qu’il se développe lentement et qu’il est moins susceptible d’évoluer en cancer du sein infiltrant.

Carcinome canalaire infiltrant

Le carcinome canalaire infiltrant est aussi appelé carcinome canalaire invasif ou adénocarcinome canalaire. C’est le type le plus courant de cancer du sein infiltrant.

Le carcinome canalaire infiltrant prend naissance dans les canaux mammaires, il traverse leurs parois et envahit le tissu mammaire voisin. Les cellules peuvent continuer à se développer et ainsi former une masse ou un épaississement dans le sein. Les cellules du cancer du sein peuvent également se propager (métastases) aux ganglions lymphatiques et à d’autres parties du corps.

Les médecins peuvent classer le carcinome canalaire infiltrant en fonction de l’apparence des cellules cancéreuses observées au microscope :

  • infiltrant sans autre indication (SAI), ou de type non spécifique (TNS)
  • infiltrant à prédominance intracanalaire
  • mucineux, ou colloïde
  • papillaire
  • tubulaire
  • médullaire
  • squirrheux

On traite tous ces types différents de carcinome canalaire infiltrant de la même manière. Les types mucineux, papillaire et médullaire sont généralement d’évolution lente et ne se propagent habituellement pas aux ganglions lymphatiques. Le carcinome canalaire infiltrant tubulaire est moins susceptible de réapparaître après le traitement. Quant au carcinome canalaire infiltrant squirrheux, il se développe plus rapidement que les autres types.

Histoires

Sophie Lebel Ma famille est fière du travail que j’accomplis pour amener des changements positifs dans la vie des gens.

Lisez l’histoire de Dre Lebel

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus