Logo Société canadienne du cancer

Cancer du sein

Vous êtes ici:

Douleur mammaire (mastalgie)

À un moment ou à un autre, bien des femmes éprouvent une douleur mammaire (mastalgie). On associe habituellement cette douleur à une affection bénigne du sein. Cependant, il serait bon de consulter un médecin, en particulier si une nouvelle douleur se manifeste ou si la douleur ne disparaît pas.

Il existe 2 types de douleur mammaire :

  • douleur cyclique
    • Elle est ressentie autour de la période menstruelle et elle s’atténue après les menstruations.
    • Elle affecte habituellement les deux seins.
    • Elle est plus courante chez les jeunes femmes et disparaît souvent après la ménopause.
  • douleur non cyclique
    • Elle est plus courante chez les femmes âgées de 30 à 50 ans.
    • Elle peut se manifester dans un seul sein ou tout autour.

La douleur qui affecte les muscles et autres tissus situés sous le sein (paroi thoracique) est parfois confondue avec la douleur mammaire. Une douleur cuisante ou en coup de poignard limitée à une seule région peut être une douleur thoracique.

Causes

On ne comprend pas vraiment bien les causes de la douleur mammaire. Puisque la douleur mammaire cyclique se manifeste autour de la période menstruelle d’une femme, elle peut être liée aux changements hormonaux qui se produisent lors du cycle menstruel.

Les femmes qui prennent des contraceptifs oraux (pilules anticonceptionnelles) ou qui suivent une hormonothérapie substitutive (HTS)hormonothérapie substitutive (HTS)Traitement qui consiste à remplacer les hormones sexuelles femelles ( oestrogène, progestérone, ou les deux) lorsqu’elles ne sont plus produites par les ovaires. après la ménopause ont souvent mal aux seins.

La douleur mammaire peut également être causée par :

Signes et symptômes

La douleur peut être ressentie dans un sein ou dans les deux, ou bien dans seulement une partie d’un sein. Elle peut aussi être ressentie à l’aisselle ou au bras.

La douleur mammaire peut être décrite comme étant :

  • vive, en coup de poignard ou fulgurante
  • une sensation de lourdeur dans le sein
  • continue
  • de la sensibilité
  • brûlante
  • des pincements

Diagnostic

Si des signes et symptômes de la douleur mammaire se manifestent, ou si le médecin soupçonne une cause sous-jacente à cette douleur, on fait des examens afin de poser un diagnostic, dont ceux-ci :

Traitement

Il est possible que la douleur mammaire disparaisse d'elle-même, en particulier si elle est liée aux menstruations. Les options de traitement de la douleur mammaire dépendent de sa cause.

Le traitement des kystes ou des masses au sein peut comprendre :

  • une biopsie à l’aiguille fine – pour soulager la douleur causée par un kyste
  • une chirurgie – parfois pratiquée pour enlever une masse

Le traitement de soutien soulage les symptômes de la douleur mammaire mais ne s’attaque pas à la cause sous-jacente de cette douleur. Les options de soins de soutien pour la douleur mammaire peuvent comprendre celles-ci :

  • porter un soutien-gorge de maintien adapté
  • prendre des médicaments antidouleur en vente libre
    • ibuprofène (Advil, Motrin)
    • acétaminophène (Tylenol)
    • crème à base de diclofénac (Voltaren)
  • ajouter la graine de lin à son alimentation
    • Une petite étude laisse entendre que la consommation de 25 g par jour pourrait atténuer la douleur mammaire.

Si les mesures de soutien ne permettent pas de soulager la douleur, ou si elle est importante, on pourrait proposer d’autres options de traitement :

  • contraceptifs oraux (pilules anticonceptionnelles)
    • Les contraceptifs oraux peuvent atténuer la douleur chez certaines femmes.
    • Chez d’autres, les contraceptifs oraux peuvent accroître la douleur.
      • La douleur peut disparaître au fil du temps ou bien le médecin peut prescrire une pilule contenant une faible dose d’œstrogène et de progestérone.
  • traitement médicamenteux – rarement offert pour la douleur mammaire puisqu’on se préoccupe des effets secondaires :
    • danazol (Danocrine, Cyclomen) – pour réduire la production d'œstrogène
    • tamoxifène (Nolvadex, Tamofen) – pour bloquer les effets de l’œstrogène

Bien que la recherche n’ait pas démontré que les options suivantes sont efficaces, certaines femmes choisissent de :

  • modifier leur alimentation
    • elles évitent la caféine et autres stimulants (café, chocolat, thé, boissons gazeuses)
    • elles réduisent leur consommation de sel
    • elles limitent leur consommation de graisse saturée
  • prendre de l'huile d'onagre ou de la vitamine E

Histoires

Stella Gentil-Perret C’est un formidable système de soutien

Lisez l'histoire de Stella

Une communauté de soutien en ligne, digne de confiance

Illustration d’un ordinateur

Parlonscancer.ca est une communauté en ligne sur laquelle les personnes atteintes de cancer et leurs proches peuvent compter.

Apprenez-en plus