Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Surveillance active du cancer du cerveau et de la moelle épinière

La surveillance active peut être une option de traitement pour certains types de cancer du cerveau ou de la moelle épinière qui sont de bas grade. La surveillance active consiste pour l’équipe soignante à observer attentivement la tumeur. On administre un traitement si on observe des signes d’évolution de la tumeur ou si le risque d’évolution de la tumeur augmente.

La surveillance active n’est pas reconnue pour causer des effets négatifs ni pour réduire la survie à long terme. Il peut être préférable d’attendre que des symptômes apparaissent avant d’entamer le traitement. Cette approche empêche la personne atteinte d’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière d’éprouver inutilement les effets secondaires du traitement le plus longtemps possible.

Histoires

La Dre Wendy Parulekar, chercheuse, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer a découvert l’effet protecteur d’une hormonothérapie prolongée contre le cancer du sein.

Plus de details

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus