Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Surveillance active des tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

La surveillance active peut être une option de traitement pour certains types de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière de bas grade. Cela signifie que votre équipe de soins surveille attentivement votre tumeur plutôt que de la traiter immédiatement. Elle aura recours à des tests et à des examens pour vérifier si la tumeur évolue ou si votre état s’aggrave. On administre un traitement quand des symptômes apparaissent ou quand la tumeur change.

Cette approche aide à éviter les effets secondaires qui risquent de se produire quand on a recours à des traitements comme la chirurgie et la radiothérapie. Jusqu’à ce jour, on n’a pas la preuve que les personnes atteintes d’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière ne vivront pas aussi longtemps si on a recours à la surveillance active plutôt qu’à d’autres traitements. Et on n’a pas la preuve non plus que la surveillance active engendre d’autres effets négatifs si ou quand vous commencez à être traité.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus