Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Traitements des tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Si vous êtes atteint d’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière, elle prend en considération les éléments suivants :

  • le type de tumeur
  • le grade de la tumeur
  • l’emplacement de la tumeur
  • la taille de la tumeur
  • votre fonction neurologique (système nerveux)
  • votre âge et votre état de santé global
  • les traitements déjà administrés

On peut vous proposer l’un ou plusieurs des traitements suivants pour une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière.

Chirurgie

Selon l’emplacement et la taille de la tumeur, on peut pratiquer l’un des types suivants de chirurgie.

La craniotomie permet d’enlever la tumeur au cerveau.

La cartographie cérébrale est effectuée lors de la craniotomie afin d’identifier les régions tout autour de la tumeur qui sont responsables du langage, de la compréhension du langage, des mouvements et des réflexes.

La chirurgie pratiquée pour évacuer le liquide céphalorachidien (LCR) permet de réduire l’accumulation de LCR dans le cerveau.

La chirurgie pratiquée pour mettre un réservoir d’Ommaya en place permet d’évacuer l’excès de LCR dans le cerveau, de faire des prélèvements de LCR ou d’injecter la chimiothérapie directement dans le LCR ou la tumeur.

La laminectomie permet d’enlever une tumeur à la moelle épinière.

La résection monobloc permet d’enlever une tumeur à la moelle épinière.

La stabilisation de la colonne vertébrale est effectuée lorsqu’on a enlevé une vertèbre en partie ou en totalité.

Radiothérapie

On peut avoir recours à la radiothérapie s’il n’est pas possible d’enlever la tumeur par chirurgie ou on peut l’administrer après la chirurgie pour prévenir ou soulager les symptômes. On peut aussi y avoir recours si la tumeur réapparaît après le traitement (récidive).

Chimiothérapie

On peut avoir recours à la chimiothérapie après la chirurgie pour traiter une tumeur au cerveau qui est réapparue après le traitement (récidive) – on l’administre à la suite d’une radiothérapie ou on l’associe à une radiothérapie – ou bien pour traiter un cancer qui s’est propagé à la colonne vertébrale à partir d’une autre région du corps.

Traitement ciblé

On peut avoir recours au traitement ciblé après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur, si le traitement précédent n’a pas été efficace ou si la tumeur est réapparue après le traitement (récidive).

Surveillance active

On peut avoir recours à la surveillance active pour certains types de tumeurs au cerveau ou à la moelle épinière de bas grade.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 5 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à l’équipe de soins de suivre vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement.

Traitements des métastases au cerveau et à la moelle épinière

Il existe différentes options de traitement pour les métastases cérébrales (cancer qui s’est propagé au cerveau à partir d’un autre organe) et les métastases osseuses (cancer qui s’est propagé aux os de la colonne vertébrale à partir d’un autre organe).

Apprenez-en davantage sur les métastases cérébrales et les métastases osseuses.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière sont en cours au Canada et acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Eleanor Rudd Nos efforts n’ont rien de comparable à ce que les femmes vivent lorsqu’on leur dit : “vous avez le cancer”.

Plus de détails

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus