Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Stades du cancer du cerveau et de la moelle épinière

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. Il n’y a pas de système de stadification standard pour le cancer du cerveau et de la moelle épinière. Au Canada, on a recours au système de classification de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour classer les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière.

Les facteurs qui permettent le mieux de décrire les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière sont les cellules à partir desquelles le cancer a pris naissance et le grade de la tumeur.

Le système le plus fréquemment utilisé pour déterminer le stade de nombreuses tumeurs cancéreuses solides est la classification TNM qui prend en compte :

  • la taille de la tumeur primitive (T)
  • le nombre de ganglions lymphatiques régionaux qui contiennent des cellules cancéreuses ainsi que leur emplacement (N)
  • la propagation du cancer, ou métastases, vers une autre partie du corps (M)

On n’a pas recours à ce système de classification pour les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière parce que :

  • la taille de la tumeur n’est pas aussi importante que le grade, le type et l’emplacement de la tumeur
  • le cerveau et la moelle épinière n’ont pas de ganglions lymphatiques
  • ces tumeurs ne forment que rarement des métastases hors du système nerveux central

Cancer du cerveau et de la moelle épinière récidivant

La récidive d'un cancer du cerveau et de la moelle épinière signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans d’autres régions du système nerveux central.

Histoires

La Dre Jennifer Brunet, chercheuse Les recherches de la Dre Jennifer Brunet permettent aux survivantes d’un cancer du sein de mener une vie plus active.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus