Logo Société canadienne du cancer

Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Grades du cancer du cerveau et de la moelle épinière

La classification histologique permet de regrouper les cellules cancéreuses du cerveau et de la moelle épinière selon leur apparence et leur comportement lorsqu’on les observe au microscope. Pour connaître la classification histologique d'une tumeur, on examine au microscope le prélèvement fait par biopsie. On lui donne ensuite un grade en fonction de l'apparence et du comportement des cellules cancéreuses qu'on compare à ceux des cellules normales (différenciation). Cela peut donner à l'équipe soignante une idée de la rapidité à laquelle le cancer pourrait se développer et de la probabilité de propagation.

Le système de classification de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) permet de classer les cancers du cerveau et de la moelle épinière.

  • Les tumeurs peuvent contenir des cellules de différents grades. Le grade le plus haut, soit le plus malin, détermine le grade de la tumeur, même si la plus grande partie des cellules sont de grade inférieur.
  • Les tumeurs ne restent pas toujours les mêmes. Si une tumeur subit une transformation, son nom et son grade peuvent changer.
    • Une tumeur de bas grade (bénigne) peut devenir de haut grade (maligne).
    • Une tumeur de bas grade peut réapparaître (récidiver) sous la forme d’une tumeur de haut grade.

Classification de l’OMS pour les cancers du système nerveux central
Grade de l’OMSExplication

I

Tumeur de bas grade

Cellules à croissance très lente

Cellules dont l’apparence est presque normale au microscope

Tumeur qui récidive rarement si on l’enlève complètement

Tumeur qui se propage rarement au tissu voisin

Type le moins malin de tumeur au cerveau ou à la moelle épinière

II

Tumeur de bas grade

Cellules à croissance plutôt lente

Cellules dont l’apparence est légèrement anormale au microscope

Tumeur qui peut s’étendre dans les tissus voisins

Tumeur qui peut récidiver après avoir été enlevée

Tumeur qui peut récidiver sous la forme d’un cancer de plus haut grade

III

Tumeur de haut grade

Cellules à croissance plus rapide

Cellules dont l’apparence est anormale au microscope

Tumeur qui s’étend dans les tissus voisins

Tumeur qui a tendance à récidiver, souvent sous la forme d’un cancer de plus haut grade

IV

Tumeur de haut grade

Cellules à croissance rapide

Cellules dont l’apparence est très anormale au microscope

Tumeur qui forme de nouveaux vaisseaux sanguins pour continuer de croître rapidement

Tumeur qui s’étend en profondeur dans les tissus voisins

Présence possible de régions de cellules mortes au centre de la tumeur

Type le plus agressif et le plus malin de tumeur au cerveau ou à la moelle épinière

La classification histologique joue un rôle important dans la planification du traitement du cancer du cerveau et de la moelle épinière et peut également permettre de prévoir l’évolution de la maladie (pronostic).

Histoires

Researchers Dr Steve Manske and Dr Leia Minaker Les Drs Steve Manske et Leia Minaker s’appuient sur les résultats de la recherche sur le tabac pour poser des gestes concrets.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus