Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Autres tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Beaucoup de types moins courants de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière apparaissent chez l’adulte.

Neurinome acoustique

Le neurinome acoustique, aussi appelé schwannome vestibulaire, est une tumeur de bas grade. Il prend naissance dans les cellules de Schwann. Ces cellules forment un revêtement protecteur autour des nerfs. Le neurinome acoustique débute dans le nerf vestibulaire situé au centre de l’oreille. Ce nerf aide à maintenir l’équilibre.

On observe le plus souvent le neurinome acoustique chez les personnes âgées entre 30 et 60 ans et il affecte deux fois plus la femme que l’homme. Les personnes atteintes de neurofibromatose risquent davantage d’avoir un neurinome acoustique.

Le symptôme le plus fréquent du neurinome acoustique est la perte de l’ouïe dans 1 oreille.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour le neurinome acoustique.

  • On peut opter pour la surveillance active accompagnée d’examens d’imagerie effectués sur une base régulière afin d’observer le développement de la tumeur. Elle peut être proposée aux personnes âgées dont la tumeur est petite ou aux personnes atteintes de nombreux problèmes de santé. Le traitement peut débuter quand des symptômes apparaissent.
  • On fait une chirurgie pour enlever la tumeur.
  • On peut faire une radiochirurgie stéréotaxique au lieu d’une chirurgie si la tumeur est petite.

Gliome du tronc cérébral

Le gliome du tronc cérébral est un astrocytome qui prend naissance dans le tronc cérébral. Il peut être de bas grade ou de haut grade (grades 1 à 3). Cette tumeur apparaît rarement chez l’adulte. Quand c’est le cas, c’est le plus souvent chez des adultes âgés de 30 à 40 ans.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour le gliome du tronc cérébral.

  • La radiothérapie est le traitement principal du gliome du tronc cérébral chez l’adulte.
  • On peut faire une chirurgie si la tumeur ne s’est pas propagée. Mais la plupart des tumeurs se propagent à différentes régions du tronc cérébral et ne peuvent pas être enlevées complètement.

Chondrosarcome

Le chondrosarcome apparaît dans les os. Cette tumeur est surtout faite de cartilage. On observe le chondrosarcome le plus souvent dans la crête osseuse qui longe l’arrière des yeux ou dans la région osseuse située à la base du crâne. Le chondrosarcome a tendance à être de bas grade.

Le traitement du chondrosarcome est la chirurgie pratiquée pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur. On peut administrer une radiothérapie après la chirurgie.

Chordome

Le chordome est une tumeur de bas grade. On l’observe le plus souvent à l’extrémité inférieure de la colonne vertébrale, dans le haut du dos ou du cou ou à la base du crâne. Le chordome peut devenir gros et apparaître sous la forme d’une seule tumeur ou de tumeurs multiples. Il peut se propager au tissu voisin et réapparaît souvent après le traitement (récidive).

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour le chordome.

  • On fait une chirurgie pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur tout en conservant la fonction normale de la colonne vertébrale (laminectomie).
  • On peut administrer une radiothérapie après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur. On peut aussi y avoir recours pour traiter une tumeur qui se trouve dans une région où on ne peut pas pratiquer d’opération.

Carcinome des plexus choroïdes

Le carcinome des plexus choroïdes est une tumeur de haut grade. Il prend naissance dans le tissu des plexus choroïdes, qui se trouvent dans chacun des ventricules. Le carcinome des plexus choroïdes affecte le plus souvent l’enfant, mais on peut l’observer chez l’adulte. La tumeur se développe souvent dans le tissu voisin et se propage par le liquide céphalorachidien.

Le traitement du carcinome des plexus choroïdes peut comprendre la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

Craniopharyngiome

Le craniopharyngiome est une tumeur de bas grade qui se développe à la base du cerveau, près de l'hypophyse. La plupart sont faits de kystes. Le craniopharyngiome se manifeste plus souvent chez l'enfant, mais il peut apparaître chez l'adulte de tout âge. Le craniopharyngiome peut affecter les fonctions normales de l’hypophyse, causant des troubles hormonaux. Il peut aussi endommager les nerfs qui se trouvent dans la région, en particulier le nerf responsable de la vue (nerf optique).

On traite le craniopharyngiome par chirurgie pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur. On peut administrer une radiothérapie après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur.

Tumeur germinale

Les cellules germinales se développent normalement en ovules chez la femme et en spermatozoïdes chez l’homme. Lors du développement normal, les cellules germinales se déplacent soit jusqu’aux ovaires, où elles deviennent des ovules, soit jusqu’aux testicules, où elles deviennent des spermatozoïdes. Il arrive parfois que quelques cellules germinales ne se déplacent pas jusqu’aux ovaires ou aux testicules comme elles le devraient et qu’elles se retrouvent dans des emplacements anormaux, comme le cerveau. Dans certains cas, ces cellules forment une tumeur, habituellement près du corps pinéal, au centre du cerveau.

La tumeur germinale affecte le plus souvent l’enfant, mais on peut l’observer chez l’adulte de moins de 30 ans. La tumeur peut être de bas grade ou de haut grade et peut se propager à d’autres parties du cerveau et de la moelle épinière.

Le traitement de la tumeur germinale est une radiothérapie, avec ou sans chimiothérapie.

Gliomatose du cerveau

La gliomatose du cerveau est considérée comme un gliome de bas grade qui s’est répandu. Elle affecte généralement 2 lobes du cerveau ou plus. Puisque la tumeur s’est répandue, il n’est habituellement pas possible de pratiquer une chirurgie.

Le traitement de la gliomatose du cerveau peut comprendre une radiothérapie et une chimiothérapie.

Tumeur du glomus jugulaire

La tumeur du glomus jugulaire, aussi appelée paragangliome, est de bas grade. Cette tumeur prend naissance dans le nerf qui parcourt l'os temporal du crâne, près de l'oreille moyenne. On l’observe le plus souvent chez les personnes âgées d’environ 50 ans.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour la tumeur du glomus jugulaire.

  • On peut faire une chirurgie pour enlever toute la tumeur ou la plus grande partie possible de la tumeur.
  • On peut administrer une radiothérapie comme traitement principal au lieu de faire une chirurgie. On peut aussi y avoir recours après la chirurgie si on ne peut pas enlever complètement la tumeur.

Hémangiome

L’hémangiome est une masse anormale de vaisseaux sanguins qui n’est pas cancéreuse. Il n’est pas lié à l’hémangioblastome ni à l’hémangiopéricytome.

Le traitement de l’hémangiome est la surveillance active ou la chirurgie.

Hémangioblastome

L'hémangioblastome est une tumeur de bas grade qui prend naissance dans les revêtements des vaisseaux sanguins et qui peut contenir des kystes. On l’observe le plus souvent dans le cervelet ou le tronc cérébral, mais il peut apparaître dans le cerveau et la moelle épinière. L'hémangioblastome affecte généralement les adultes d’environ 40 ans. Les personnes atteintes de la maladie de von Hippel-Lindau (VHL) risquent davantage d’avoir un hémangioblastome.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour l’hémangioblastome.

  • On fait une chirurgie pour enlever toute la tumeur ou la plus grande partie possible de la tumeur.
  • On peut administrer une radiothérapie après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur. On peut aussi y avoir recours pour traiter une tumeur qui se trouve dans une région où on ne peut pas pratiquer d’opération.

Hémangiopéricytome

L’hémangiopéricytome est une tumeur fibreuse solitaire de grade 2 ou 3 qui prend naissance dans les membranes qui recouvrent et protègent le cerveau et la moelle épinière (méninges). Bien que cette tumeur ne se propage pas au cerveau, elle peut se propager à d’autres parties du corps, comme les os, les poumons et le foie. L’hémangiopéricytome réapparaît souvent près de son emplacement d’origine après avoir été traité.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour l’hémangiopéricytome.

  • On fait une chirurgie pour enlever toute la tumeur ou la plus grande partie possible de la tumeur.
  • On peut administrer une radiothérapie après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur ou si la tumeur se trouve dans une région où on ne peut pas pratiquer d’opération.

Médulloblastome

Le médulloblastome est une tumeur de haut grade qui se développe à partir des cellules neuroectodermiques (cellules nerveuses primitives) dans le cervelet. Il fait partie d’une classe de tumeurs appelées tumeurs neuroectodermiques primitives (TNEP). Le médulloblastome affecte plus fréquemment l’enfant que l’adulte. Il se propage souvent par le liquide céphalorachidien jusqu’à d’autres parties du système nerveux central.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour le médulloblastome.

  • On fait une chirurgie pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur.
  • On peut administrer une radiothérapie à la région qui entoure la tumeur primitive. On pourrait administrer une dose plus faible de radiation au cerveau et à la moelle épinière en entier après la chirurgie s’il n’y a pas de signe de propagation du cancer.
  • On peut administrer une chimiothérapie s’il n’est pas possible d’enlever toute la tumeur ou s’il y a des signes de propagation au liquide céphalorachidien ou au tronc cérébral.

Tumeur de l’hypophyse

La tumeur de l’hypophyse prend naissance dans la glande appelée hypophyse et est presque toujours non cancéreuse (bénigne). L’hypophyse produit des hormones qui contrôlent la croissance ainsi que le développement physique et sexuel. Ces hormones affectent également d’autres glandes du corps, comme la glande thyroïde et les glandes surrénales.

Apprenez-en davantage sur les tumeurs de l’hypophyse.

Lymphome primitif du système nerveux central

Le lymphome primitif du système nerveux central (LPSNC) est une forme rare de lymphome non hodgkinien. Il prend naissance dans les cellules du système lymphatique. Le LPSNC se développe le plus souvent dans le cerveau mais peut aussi affecter le liquide céphalorachidien, la moelle épinière ou les yeux. Ce type de lymphome est plus fréquent chez les personnes qui éprouvent des troubles du système immunitaire.

Apprenez-en davantage sur le lymphome primitif du système nerveux central.

Schwannome

Le schwannome (neurilemmome) est habituellement une tumeur de bas grade. Il prend naissance dans les cellules de Schwann, qui isolent les nerfs crâniens et autres. Il peut apparaître sur n’importe quel nerf crânien. Quand il se développe sur le nerf crânien responsable de l’ouïe et de l’équilibre, on l’appelle neurinome acoustique.

Le schwannome peut aussi prendre naissance sur les nerfs rachidiens. Quand c’est le cas, la tumeur risque d’exercer une pression sur la moelle épinière, causant ainsi une faiblesse et des troubles de la vessie.

On peut avoir recours aux traitements qui suivent pour le schwannome.

  • On fait une chirurgie pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur.
  • On administre une radiothérapie après la chirurgie s’il n’est pas possible d’enlever complètement la tumeur ou si la tumeur se trouve dans une région où on ne peut pas pratiquer d’opération.

Tumeurs cérébrales de bas grade rares

Les tumeurs cérébrales de bas grade rares qui suivent sont de grade 1 ou 2.

  • neurocytome central
  • liponeurocytome cérébelleux
  • papillome des plexus choroïdes
  • gangliocytome
  • gangliogliome
  • mélanocytome
  • neurofibrome
  • pinéocytome
  • astrocytome sous-épendymaire à cellules géantes
  • xanthoastrocytome polymorphe

Histoires

Kim Moreau Cuisons pour vaincre le cancer a fait une immense différence dans la vie de bien des femmes.

Lisez l’histoire de Kim

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus