Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Vous êtes ici:

Qu’est-ce qu’une tumeur au cerveau ou à la moelle épinière?

La tumeur au cerveau prend naissance dans les cellules de l’encéphale, communément appelé cerveau puisqu’il occupe la majeure partie de l’encéphale. La tumeur à la moelle épinière prend naissance dans les cellules de la moelle épinière. Ensemble, l’encéphale et la moelle épinière forment le système nerveux central (SNC). L’encéphale est le centre de commande de votre corps. C’est une masse molle de tissus nerveux recouverte d’une enveloppe osseuse protectrice appelée crâne. La moelle épinière descend tout le long de la colonne vertébrale. Elle contient les nerfs qui assurent la transmission de l’information entre l’encéphale et le reste du corps.

Schéma du système nerveux central

Les cellules du cerveau ou de la moelle épinière subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent engendrer des affections non cancéreuses (bénignes) comme des kystes au cerveau ou à la moelle épinière. Les cellules du cerveau ou de la moelle épinière ainsi modifiées peuvent aussi former des tumeurs. Toutes les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière peuvent engendrer des symptômes graves ou qui mettent la vie en danger.

Les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière sont classées selon leur grade. Le grade de la tumeur indique à votre équipe de soins sa vitesse de croissance et sa probabilité de propagation.

Les tumeurs de bas grade (non cancéreuses) se développent lentement. En général, elles n’envahissent pas les tissus voisins et ne se propagent pas à d’autres régions du cerveau ou de la moelle épinière. Certaines tumeurs de bas grade peuvent se transformer en tumeurs de haut grade.

Les tumeurs de haut grade (cancéreuses) se développent rapidement. Elles peuvent envahir les tissus voisins et se propager à d’autres parties du cerveau ou de la moelle épinière. Les tumeurs cancéreuses qui prennent naissance dans le cerveau ou la moelle épinière se propagent rarement hors du SNC.

Types de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière

Le mot gliome est un terme général qui représente un groupe de tumeurs prenant naissance dans les cellules gliales, c’est-à-dire les cellules de soutien du cerveau et de la moelle épinière. Le gliome est le type le plus courant de tumeur primitive au cerveau chez l’adulte et il représente la plupart des tumeurs cancéreuses (haut grade) du SNC. Il existe différents types de gliome, dont l’astrocytome, l’oligodendrogliome et l’épendymome.

Les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière peuvent aussi prendre naissance dans les cellules des méninges. Les méninges sont les membranes qui enveloppent l’encéphale et la moelle épinière. Ces tumeurs sont appelées méningiomes. Le méningiome de bas grade est le type le plus courant de tumeur au cerveau et à la moelle épinière non cancéreuse de l’adulte.

Il existe bien d’autres types moins courants de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière dont le neurinome acoustique, le craniopharyngiome, l’hémangioblastome et le lymphome primitif du système nerveux central.

Certains types de tumeurs au cerveau et à la moelle épinière sont plus courants chez l’enfant, et d’autres sont plus fréquents chez l’adulte. Apprenez-en davantage sur les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant.

Métastases cérébrales

Une tumeur qui prend naissance dans les cellules du cerveau porte le nom de tumeur primitive au cerveau, ou tumeur cérébrale primitive. D’autres types de cancer peuvent se propager au cerveau, mais il s’agit alors d’une maladie différente de la tumeur cérébrale primitive. Un cancer qui prend naissance dans une autre partie du corps et qui se propage au cerveau est appelé métastase cérébrale ou tumeur secondaire. On ne la traite pas de la même manière que la tumeur cérébrale primitive. Apprenez-en davantage sur les métastases cérébrales.

Histoires

Le Dr Stuart Peacock, chercheur, Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control Une étude menée au Canadian Centre for Applied Research in Cancer Control a donné lieu à une nouvelle norme d’analyse pour la leucémie.

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus