Logo Société canadienne du cancer

Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer du cerveau et de la moelle épinière chez l’enfant

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La radiothérapie joue un grand rôle dans le traitement de nombreuses tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant.

On peut administrer une radiothérapie :

  • comme traitement principal, pour détruire les cellules cancéreuses
  • après une chirurgie, pour détruire les cellules cancéreuses qui restent et réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvanteadjuvanteTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer).)
  • à la moelle épinière, pour détruire les cellules cancéreuses qui pourraient s’y être propagées à partir d’une tumeur cérébrale

La dose de radiations émise lors du traitement ainsi que la façon de l'administrer et les horaires suivis varient d’un enfant à l’autre. Il y a beaucoup de préparation pour s’assurer que la radiation sera administrée avec précision et sans danger tout en évitant un traumatisme émotionnel à l’enfant.

Quand c’est possible, on n’administre pas de radiothérapie à un enfant de moins de 3 ans puisque cela risque d’affecter la croissance et le développement normaux de son cerveau et d’engendrer des effets à long terme, comme des difficultés d’apprentissage et des problèmes physiques. On pourrait administrer une chimiothérapie à un très jeune enfant jusqu’à l’âge de 3 ans puis ensuite une radiothérapie si elle est encore nécessaire.

La radiothérapie peut aussi causer des problèmes chez l’enfant plus âgé. C’est pourquoi le radio-oncologue fait tout ce qu’il peut pour diriger la plus grande partie possible de la radiation vers la tumeur, tout en essayant d’épargner le tissu qui l’entoure.

Radiothérapie externe

On traite habituellement le cancer du cerveau chez l’enfant par radiothérapie externe. C’est comme passer une radiographie bien que la dose de radiation soit beaucoup plus élevée. Un appareil émet des radiations vers la tumeur et une partie du tissu qui l'entoure. On administre habituellement la radiothérapie les jours de semaine et cela ne dure que quelques minutes. Il est possible qu’on doive endormir (sédation) les jeunes enfants qui ne parviennent pas à rester allongés immobiles.

Les techniques de radiothérapie moderne permettent aux médecins de cibler la région à traiter avec beaucoup plus de précision tout en épargnant le plus de tissu normal possible tout autour.

Radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D)

En RC 3D, le radio-oncologue a recours à des images d’IRM de la tumeur pour cartographier l’emplacement et la forme exacts de la tumeur. Plusieurs faisceaux de radiations sont ensuite modelés et visent la tumeur en provenance de différentes directions afin de la traiter de tous les angles.

Radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI)

La RCMI ressemble à la RC 3D puisqu’elle émet la radiation de nombreux angles différents afin de traiter toute la tumeur. En plus de modeler et de diriger les faisceaux de radiations, la RCMI permet au radio-oncologue d’ajuster la force (intensité) des faisceaux. Cela réduit la dose de radiation qui atteint les régions sensibles de l’encéphale, comme le nerf optique, le tronc cérébral et l’hypophyse, tout en permettant à la tumeur de recevoir la dose complète.

Protonthérapie conformationnelle

La protonthérapie ressemble à la RC 3D sauf que ce sont des faisceaux de protons et non de radiations qui sont dirigés vers la tumeur. Les faisceaux de radiations libèrent de l’énergie avant et après avoir atteint leur cible. Les faisceaux de protons sont différents puisqu’ils libèrent la plus grande partie de leur énergie après avoir circulé une certaine distance et causent très peu de dommages aux tissus qu’ils traversent. On peut ainsi administrer plus de radiations à la tumeur.

On n’a pas couramment recours à la protonthérapie pour traiter les tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant. Les appareils nécessaires à la fabrication des protons coûtent cher et ce type de radiothérapie pourrait ne pas être offert dans tous les centres de traitement.

Hyperfractionnement

L’hyperfractionnement est un mode d’administration de la radiothérapie externe. On administre la radiothérapie deux fois par jour en plus petites doses, ce qui permet d’émettre vers la tumeur une dose totale de radiation plus forte tout en engendrant moins d’effets secondaires. Des études sont actuellement en cours puisqu’on veut établir quels sont les effets à long terme de l’hyperfractionnement.

Radiochirurgie stéréotaxique

La radiochirurgie stéréotaxique n’est pas une chirurgie. C’est plutôt une forme de radiothérapie qui émet une forte dose de radiation exactement sur la tumeur tout en épargnant le tissu cérébral sain. Habituellement, une seule séance de traitement est nécessaire, mais il est possible d’en faire plusieurs.

Cette intervention est généralement effectuée sous anesthésie générale et requiert la mise en place d’un cadre spécial, appelé cadre stéréotaxique, sur la tête de l’enfant. Ce cadre ressemble à celui qu’on utilise pour faire une biopsie stéréotaxique de l’encéphale. On effectue une TDM ou une IRM pour connaître l’emplacement exact de la tumeur. Le cadre aide à diriger les faisceaux de radiation directement sur la tumeur de nombreux angles différents pendant une courte période. Divers appareils de radiothérapie permettent de faire une radiochirurgie stéréotaxique, soit l’accélérateur linéaire (LINAC), Novalis, le scalpel gamma ou Cyberknife (cyberbistouri).

Irradiation totale du cerveau et de la moelle épinière (radiothérapie cranio-rachidienne)

Si le médecin découvre que la tumeur cérébrale de l’enfant s’est propagée aux méninges ou à la moelle épinière, on pourrait administrer une radiothérapie au cerveau en entier et à toute la moelle épinière. Le médulloblastome et les autres TNEP sont des tumeurs qui se propagent couramment à la moelle épinière.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. Les substances radioactives (radio-isotopes), souvent appelées grains, sont placées directement dans la tumeur ou très près. On peut aussi mettre les substances radioactives dans la région où se trouvait la tumeur avant qu’on l’enlève. La radiation émise ne circule que sur une courte distance. Elle affecte seulement la tumeur et libère une forte dose de radiation directement dans la région tumorale. Au fil du temps, la radiation détruit les cellules cancéreuses.

On n’a pas souvent recours à la curiethérapie pour traiter le cancer du cerveau et de la moelle épinière chez l’enfant, mais elle peut jouer un rôle dans le traitement quand on l’associe à une radiothérapie externe. Elle exige beaucoup de temps, de compétences et une équipe spécialisée. La RC 3D et la RCMI sont plus couramment administrées.

Consultez la liste de questions à poser au médecin sur la radiothérapie.

Histoires

Dr Marc Therrien Le Dr Marc Therrien s’emploie à bloquer une protéine impliquée dans le développement du cancer.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus