Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant

Vous êtes ici:

Traitement des tumeurs rhabdoïdes/tératoïdes atypiques

Il n’y a pas de traitement standard pour les tumeurs rhabdoïdes/tératoïdes atypiques (TRTA). Puisque ces tumeurs ont l’habitude d’évoluer rapidement, les médecins ont recours à une association de traitements pour les traiter le plus agressivement possible.

Chirurgie

La chirurgie est habituellement le premier traitement offert pour les TRTA. Les médecins tentent d’enlever la plus grande partie possible de la tumeur afin que d’autres traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, aient plus d’effet sur les cellules qui restent.

Chimiothérapie

On administre habituellement la chimiothérapie après la chirurgie. Les TRTA sont sensibles à la chimiothérapie. Bien qu’elle ne détruise pas nécessairement tout le cancer, elle engendre une bonne réaction chez beaucoup d’enfants pendant un certain temps. Plusieurs essais cliniques se penchent sur l’efficacité de la chimiothérapie à forte dose associée à un sauvetage par greffe de cellules souches comme traitement des TRTA.

Radiothérapie

On associe habituellement la radiothérapie à la chimiothérapie après la chirurgie pour traiter les TRTA. Cependant, puisque la plupart des enfants atteints d’une TRTA sont très jeunes, il se peut qu’on n’ait pas recours à la radiothérapie parce qu’elle risque d’endommager les cellules cérébrales en développement.

Tumeurs rhabdoïdes/tératoïdes atypiques récidivantes

Il n’y a pas de traitement standard pour les enfants atteins d’une TRTA qui récidive. Les médecins peuvent proposer de faire participer l’enfant à un essai clinique.

Histoires

Researchers Dr John White and Dr James Gleason Dr John White travaille à l’élaboration d’un nouveau traitement contre le cancer « 2 en 1 » afin de contrer la résistance aux médicaments.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus