Tumeurs au cerveau et à la moelle épinière chez l’enfant

Vous êtes ici:

Gliome du nerf optique et gliome hypothalamique

Le gliome du nerf optique et le gliome hypothalamique sont tous les deux un type de gliome de bas grade. En général, ces tumeurs sont bénignes et se développent lentement. Le gliome du nerf optique prend naissance le long des nerfs de la vision. Le gliome hypothalamique prend naissance dans l’hypothalamus.

Le gliome du nerf optique récidivant et le gliome hypothalamique récidivant sont des tumeurs qui sont réapparues après avoir été traitées.

Traitement du gliome du nerf optique et du gliome hypothalamique

Le but principal du traitement est de préserver la vision de l’enfant et ses fonctions hormonales. Le traitement du gliome du nerf optique et du gliome hypothalamique dépend des facteurs suivants :

  • âge et état général de l’enfant
  • emplacement et taille de la tumeur
  • ampleur de la perte de vision ou d’autres symptômes

Les enfants atteints de neurofibromatose ont souvent une tumeur à croissance lente. Si la tumeur ne croît pas, on peut ne pas la traiter mais l’observer régulièrement par IRM.

On administre un traitement si la tumeur est grosse, si elle croît, si la vision de l’enfant est menacée ou si les symptômes s’aggravent.

Les enfants âgés de moins de 1 an ont souvent une tumeur plus agressive qui exige un traitement plus urgent.

Chirurgie

On a recours à la chirurgie seulement si la tumeur est facilement accessible et si on peut l’enlever sans danger ou si les symptômes s’aggravent. La chirurgie du gliome du nerf optique et du gliome hypothalamique est difficile puisque ces tumeurs sont souvent difficiles à atteindre. Elles envahissent souvent le nerf menant à l’œil, et la chirurgie risque de causer une perte de vision d’un œil ou des deux. On peut aussi pratiquer une chirurgie pour drainer le liquide céphalorachidien (LCR) qui s’est accumulé.

Radiothérapie

La radiothérapie est le traitement principal quand la chirurgie n’est pas possible et qu’un traitement est nécessaire. Elle peut réduire la taille de la tumeur ou en ralentir la croissance. Chez les enfants âgés de moins de 3 ans, la radiothérapie peut endommager les cellules cérébrales en développement. Dans ce cas-là, on peut d’abord administrer une chimiothérapie qu’on fait suivre d’une radiothérapie, au besoin, une fois que l’enfant est âgé de plus de 3 ans.

Chimiothérapie

La chimiothérapie s’est révélée quelque peu efficace pour traiter ces tumeurs. Elle permet de réduire la taille de la tumeur et de retarder le besoin d’administrer une radiothérapie chez les jeunes enfants. La chimiothérapie dure habituellement un an ou plus. On l’administre souvent en clinique externe, ce qui signifie que l’enfant n’a pas besoin de passer la nuit à l’hôpital. Les agents chimiothérapeutiques les plus souvent employés sont la vincristine (Oncovin) et le carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ).

Surveillance active

La surveillance active peut être une option si la tumeur ne grossit pas et s’il n’y a pas de symptômes. On surveille l’enfant étroitement par IRM à la recherche de tout signe de croissance tumorale. On commence le traitement quand la tumeur évolue.

Traitement du gliome du nerf optique récidivant et du gliome hypothalamique récidivant

Le traitement des tumeurs récidivantes dépend des traitements déjà administrés et de la réaction de l’enfant à ces traitements.

On a souvent recours à la chimiothérapie. On peut aussi administrer une radiothérapie.

Essais cliniques

De nombreux enfants atteints d’un gliome du nerf optique ou d’un gliome hypothalamique sont traités en essai clinique. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Dr Bruno Gagnon Intégrer les soins palliatifs aux soins du cancer avancé

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus