Cancer des os

Vous êtes ici:

Traitements du cancer des os

Si vous êtes atteint d’un cancer des os, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour le cancer des os, elle prend en considération les éléments suivants :

  • le type de cancer des os
  • le stade et le grade du cancer
  • votre mode de vie et ce que vous préférez ou voulez
  • votre état de santé global

On peut vous proposer l’un ou plusieurs des traitements suivants pour le cancer des os.

Chirurgie

La plupart des personnes atteintes du cancer des os subiront une chirurgie. Le type de chirurgie que vous aurez dépend surtout de l’emplacement de la tumeur, de la taille de la tumeur, du stade du cancer et du type de cancer des os. On peut pratiquer l’un des types suivants de chirurgie.

L’excision large consiste à enlever la tumeur osseuse ainsi qu’une large marge d’os et de tissus normaux autour de la tumeur. Ce type de chirurgie est également appelé résection monobloc.

La chirurgie de conservation d’un membre consiste à enlever la tumeur sans enlever, ou amputer, tout le bras ou toute la jambe (membre). Les chirurgiens enlèvent toute la tumeur et tous les tissus mous dans lesquels le cancer s’est propagé. Après ce type de chirurgie, on reconstruit le membre à l’aide de greffons osseux et cutanés.

L’amputation consiste à enlever, en partie ou en totalité, le bras ou la jambe où se trouve la tumeur. La plupart des personnes qui subissent une amputation porteront un membre artificiel (prothèse) après la chirurgie.

Le curetage consiste à gratter la tumeur de l’os à l’aide d’un outil en forme de cuillère à bords tranchants (curette). Il reste un espace creux là où on a enlevé la tumeur.

Le ciment osseux est un type de substance chimique appelé poly(méthacrylate de méthyle) dont on peut se servir après le curetage pour remplir l’espace creux dans l’os. Ce ciment spécial émet de la chaleur en durcissant, ce qui détruit les cellules cancéreuses qui restent.

La cryochirurgie consiste à employer un liquide très froid pour détruire les cellules cancéreuses. On peut y avoir recours après un curetage pour détruire toute cellule cancéreuse qui reste.

Chimiothérapie

On n’a pas recours à la chimiothérapie pour un cancer des os de bas grade puisqu’elle n’est habituellement pas très efficace ou qu’elle n’engendre pas un meilleur pronostic. En général, on l’administre avant et après la chirurgie d’un ostéosarcome de haut grade. On peut aussi proposer une chimiothérapie pour un chordome, un chondrosarcome mésenchymateux, un chondrosarcome dédifférencié et un sarcome polymorphe de haut grade indifférencié.

Pour le cancer des os, on associe habituellement 2 ou 3 agents chimiothérapeutiques différents. Les médicaments employés dépendent du type de cancer des os.

Radiothérapie

On peut administrer une radiothérapie externe avant et après la chirurgie du cancer des os. On peut y avoir recours pour traiter une tumeur osseuse qu’on ne peut pas enlever par chirurgie. Elle peut aussi permettre de traiter la douleur ou les métastases aux poumons.

La radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI) est un type de radiothérapie externe qui émet la radiation de nombreux angles différents vers la tumeur. On peut y avoir recours pour traiter les tumeurs osseuses qui se trouvent dans des endroits difficiles à atteindre comme le crâne, la colonne vertébrale et le bassin.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 5 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à l’équipe de soins de surveiller vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement. On vérifiera également le membre qui a été reconstruit si vous avez eu une chirurgie de conservation d’un membre. Si vous avez subi une amputation, on vérifiera votre prothèse afin de savoir si elle fonctionne correctement et si vous avez de la difficulté à l’utiliser.

Essais cliniques

Discutez avec votre médecin des essais cliniques sur le cancer des os. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dre Camilla Zimmermann La Dre Camilla Zimmermann met en lumière la nécessité de modifier la perception négative des soins palliatifs.

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus