Logo Société canadienne du cancer

Cancer des os chez l’enfant

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement du cancer des os chez l’enfant

Le suivi après le traitement du cancer des os chez l’enfant est une composante importante des soins apportés aux enfants atteints. Les médecins et professionnels de la santé, dont les physiothérapeutes, ergothérapeutes, audiologistes, orthophonistes, dentistes, ophtalmologistes, infirmières et psychologues se partagent souvent cette responsabilité. Cette équipe de soins discute avec vous afin de décider quel suivi répond aux besoins de votre enfant.

Dans certains établissements, des cliniques de soins post-thérapeutiques se spécialisent dans le suivi des survivants au cancer infantile. Le suivi à long terme est important pour ces enfants, car il y a un risque que le cancer réapparaisse (récidive) et que des effets secondaires tardifs du traitement se manifestent. Les personnes atteintes d’un cancer infantile sont souvent suivies toute leur vie dans le cadre de programmes de soins post-thérapeutiques. Le Children’s Oncology Group (COG) propose des lignes directrices sur le suivi à long terme des survivants au cancer infantile.

Dans certains établissements canadiens, des cliniques de transition permettent d’assurer le suivi des survivants au cancer infantile. Les cliniques de transition aident à préparer le survivant au cancer qui devient un jeune adulte à bien se diriger dans le monde des soins de santé destinés aux adultes.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez l’équipe de soins si votre enfant éprouve les symptômes suivants :

  • douleur
  • enflure ou masse

Le risque de réapparition du cancer des os chez l’enfant est le plus élevé au cours des 5 premières années qui suivent le traitement, donc on doit faire un suivi étroit durant cette période.

Planification des visites de suivi

L’équipe de soins suit tous les enfants qui ont été traités pour un cancer des os afin de s’assurer qu’ils grandissent et se développent normalement.

Les enfants qui ont eu une chirurgie de conservation d’un membre ont besoin d’un suivi étroit en orthopédie ainsi que de soins d’un spécialiste en médecine de réadaptation, d’un physiothérapeute et d’un ergothérapeute.

Les enfants qui ont eu une chirurgie de conservation d’un membre ou une amputation ont souvent besoin d’un suivi par un chirurgien orthopédique tout au long de leur vie.

Les visites de suivi avec l’équipe de soins ont habituellement lieu :

  • aux 3 mois pendant les 2 premières années qui suivent le traitement;
  • aux 6 mois au cours des 3 années suivantes;
  • chaque année au cours des 5 années suivantes;
  • aux 2 à 3 ans une fois qu’il s’est écoulé 10 ans depuis le traitement.

Au cours des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, l’équipe de soins pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et la capacité d’adaptation de votre enfant. Il est possible que le médecin fasse un examen physique, pendant lequel il pourrait :

  • palper les ganglions lymphatiques;
  • examiner la région où est apparue la tumeur primitive;
  • vérifier si votre enfant se développe normalement;
  • vérifier que le développement sexuel de votre enfant est normal.

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander ceux-ci :

  • analyses sanguines pour vérifier le fonctionnement des organes
  • scintigraphie osseuse
  • TDM ou IRM du siège primitif de la tumeur
  • radiographie ou TDM du thorax
  • échocardiogramme pour vérifier la fonction cardiaque

Les enfants âgés de moins de 16 ans qui ont eu une chirurgie de conservation d’un membre doivent passer des radiographies chaque année afin qu’on vérifie si :

  • les membres sont de longueurs différentes;
  • le greffon ou l’implant guérit correctement ou non (absence de consolidation);
  • le greffon est fracturé;
  • l’implant n’est pas lâche (descellement).

Si on observe une récidive ou d’autres problèmes, l’équipe de soins évaluera votre enfant afin de déterminer les meilleures options de traitement. On pourrait diriger certains enfants vers un endocrinologue si on constate des problèmes avec leur développement sexuel.

Questions à poser sur le suivi

Apprenez-en davantage sur les lignes directrices relatives au suivi à long terme du Children’s Oncology Group (en anglais seulement). Afin de prendre les bonnes décisions pour votre enfant, posez des questions sur le suivi à l’équipe de soins.

Histoires

Dr Troy Harkness À la recherche de nouveaux moyens de traiter les cancers pharmacorésistants

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus