Cancer des os chez l’enfant

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le sarcome d’Ewing chez l’enfant

Les éléments suivants sont les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs du sarcome d’Ewing.

Propagation du cancer

Une métastase est la propagation du cancer à partir de son emplacement d’origine vers une autre partie du corps. Que le cancer se soit ou non déjà propagé au moment du diagnostic initial est l’un des facteurs pronostiques les plus importants du sarcome d’Ewing chez l’enfant. La présence de métastases est liée à un pronostic plus sombre.

Les enfants atteints d’un sarcome d’Ewing qui ne s’est propagé qu’à un poumon ont un pronostic plus favorable que ceux qui ont des métastases dans d’autres parties du corps. En général, plus il y a de foyers de métastases, plus le pronostic est sombre.

Emplacement de la tumeur

Les médecins ne savent pas tout à fait pourquoi, mais le sarcome d’Ewing qui apparaît dans le bassin engendre le pronostic le plus sombre comparativement à d’autres parties du corps. C’est peut-être en raison de sa grande taille, de son emplacement central ou de la biologie spécifique de la maladie même.

Taille de la tumeur

Les enfants atteints d’une petite tumeur ont tendance à avoir un meilleur pronostic. Les enfants atteints d’une grosse tumeur (plus de 8 cm) ont tendance à avoir un pronostic plus sombre.

Âge

Les enfants âgés de moins de 18 ans lorsqu’ils reçoivent un diagnostic de sarcome d’Ewing ont tendance à avoir un meilleur pronostic que les adolescents plus âgés ou les jeunes adultes.

Histoires

Ray Ellis in fireman gear J’ai perdu pas mal de frères à cause du cancer. Parce que j’inhale de la fumée et que je m’expose à des substances chimiques, je vis pratiquement chaque jour dans la crainte du cancer.

Lisez l'histoire de Ray

Un chez-soi loin de chez soi

Illustration d’une maison

La Société canadienne du cancer offre son hospitalité aux personnes atteintes de cancer qui doivent parcourir de longues distances pour recevoir leurs traitements.

Apprenez-en plus