Cancer des canaux biliaires

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer des canaux biliaires

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La radiothérapie est souvent utilisée pour traiter le cancer des canaux biliaires extrahépatiques. Votre équipe de soins prendra vos besoins personnels en considération pour choisir le type et la dose de radiothérapie ainsi que la façon de l’administrer et les horaires à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On associe souvent la radiothérapie à la chimiothérapie pour traiter le cancer des canaux biliaires. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. Les deux traitements sont administrés au cours de la même période.

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pourriez recevoir une radiothérapie ou une chimioradiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses qui pourraient rester après une chirurgie pour enlever la tumeur
  • détruire autant de cellules cancéreuses que possible, si l’on ne peut pas faire de chirurgie pour enlever la tumeur
  • soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer des canaux biliaires de stade avancé (traitement palliatif)

Peu de recherches ont prouvé l’efficacité de la radiothérapie pour traiter le cancer des canaux biliaires extrahépatiques après la chirurgie. Il n’est pas clair si ce traitement aide les personnes à vivre plus longtemps. Puisque le cancer des canaux biliaires extrahépatiques est un cancer très rare, peu de personnes ont reçu un traitement de radiothérapie dans ces circonstances. Il est donc difficile d’évaluer pleinement ce traitement.

Par conséquent, il n’existe pas de radiothérapie standard pour traiter le cancer des canaux biliaires. On peut y avoir recours dans le cas d’un cancer des canaux biliaires qui a pris naissance à l’extérieur du foie (extrahépatique). En présence d’un cancer des canaux biliaires extrahépatiques non résécable, on administre souvent la radiothérapie en même temps que de la chimiothérapie, une technique appelée chimioradiothérapie. Une tumeur d’un canal biliaire extrahépatique peut bloquer le canal et provoquer une jaunisse ou de la douleur si elle exerce une pression sur les nerfs. On peut employer une radiothérapie ou une chimioradiothérapie palliative pour réduire la taille d’une tumeur et soulager les symptômes.

La chimioradiothérapie peut aussi être administrée après une chirurgie si on trouve des cellules cancéreuses dans les marges chirurgicales. En général, on n’a pas recours à la radiothérapie pour traiter le cancer des canaux biliaires survenant dans le foie (intrahépatique).

On peut employer les types de radiothérapie suivants pour traiter le cancer des canaux biliaires.

Radiothérapie peropératoire

Pendant une opération, on peut administrer de la radiothérapie directement vers la région où se trouvait la tumeur qu’on a enlevée. Cette radiothérapie consiste en une seule dose élevée de radiation administrée à l’aide d’appareils particuliers.

Radiothérapie externe

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. Elle consiste à placer une matière radioactive (appelée radio-isotope) directement dans la tumeur ou tout près de celle-ci. On peut aussi mettre la substance radioactive dans la région où se trouvait la tumeur qu’on a enlevée. La radiation détruit les cellules cancéreuses au fil du temps.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer des canaux biliaires, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes en ont beaucoup, alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Lors des séances de radiothérapie, l’équipe de soins protège le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la zone de traitement. Celles-ci peuvent tout de même être endommagées, ce qui risque de provoquer des effets secondaires. Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains peuvent durer longtemps ou être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent principalement de la taille de la zone de traitement, de la région ou des organes traités, de la dose totale de radiation et du mode d’administration. Ils peuvent être plus intenses si on administre de la chimiothérapie en même temps que la radiothérapie. Dans ce cas, vous pourriez aussi éprouver des effets secondaires liés à l’agent chimiothérapeutique employé.

Les effets secondaires courants de la radiothérapie administrée pour traiter le cancer des canaux biliaires comprennent :

  • problèmes de peau
  • nausées et vomissements
  • perte d’appétit
  • difficulté à digérer
  • diarrhée
  • fatigue
  • La cholangite est une inflammation des canaux biliaires. Les personnes qui reçoivent de la radiothérapie pour traiter un cancer des canaux biliaires extrahépatiques peuvent être atteintes d’une cholangite légère ou intense. Elle risque davantage de survenir si on emploie de la curiethérapie (radiothérapie endoluminale). Les symptômes de la cholangite comprennent la fièvre, la jaunisse et de la douleur dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Pour la traiter, le médecin pourrait prescrire des antibiotiques ou des anti-inflammatoires.

Avisez les membres de votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres problèmes que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et sur les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Histoires

Dr David Huntsman Risque génétique d’une forme agressive de cancer de l’estomac

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus