Logo Société canadienne du cancer

Cancer des canaux biliaires

Vous êtes ici:

Signes et symptômes du cancer des canaux biliaires extrahépatiques

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée, par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue, par exemple). Il arrive que le cancer des canaux biliaires extrahépatiques ne cause pas de signes ou de symptômes à un stade initial de la maladie, parce que les canaux biliaires sont situés profondément dans l’abdomen. La plupart des symptômes apparaissent aux stades avancés de la maladie, une fois que la tumeur s’est développée dans les tissus et les organes voisins.

Les signes et symptômes du cancer des canaux biliaires extrahépatiques peuvent aussi être causés par d’autres affections médicales. Il est donc important de consulter un médecin si des symptômes inhabituels se manifestent.

Le cancer des canaux biliaires extrahépatiques peut engendrer les signes et symptômes suivants :

  • jaunissejaunisseAffection caractérisée par un jaunissement de la peau et du blanc des yeux et une urine jaune foncé.
    • La jaunisse est le signe le plus fréquent du cancer des canaux biliaires extrahépatiques.
    • La jaunisse survient lorsque le cancer bloque les canaux biliaires et empêche la bile de circuler. La bile s’accumule alors dans le sang et les tissus du corps (jaunisse obstructive).
    • La jaunisse cause un jaunissement de la peau et du blanc des yeux. Elle peut aussi se manifester par une urine jaune foncé et des selles couleur argile.
  • démangeaisons
    • La jaunisse peut causer des démangeaisons.
  • perte d’appétit
  • perte de poids
  • fièvre
  • douleur abdominale
    • Le cancer des canaux biliaires extrahépatiques ne cause habituellement pas de douleur. La douleur apparaît lorsque le cancer s’est propagé ou est à un stade avancé.
  • nausées et vomissements

Histoires

Dr Lisa Barbera Des valeurs de référence canadiennes pour la qualité des soins du cancer en fin de vie

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus