Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’anus

Vous êtes ici:

Radiothérapie pour le cancer de l’anus

En radiothérapie, on emploie des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La plupart des personnes atteintes d’un cancer de l’anus reçoivent de la radiothérapie. Elle est habituellement administrée en même temps qu’une chimiothérapie, une technique appelée chimioradiothérapie.

Votre équipe de soins prendra vos besoins personnels en considération pour choisir le type et la dose de radiothérapie ainsi que la façon de l’administrer et les horaires à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pourriez recevoir de la radiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses dans le corps
  • traiter le cancer qui pourrait rester après d’autres traitements (on parle alors de traitement de rattrapage)
  • traiter le cancer qui réapparaît (récidive)
  • soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de l’anus de stade avancé (on parle alors de traitement palliatif)

Types de radiothérapie

On a le plus souvent recours aux types de radiothérapie suivants pour traiter le cancer de l’anus.

Radiothérapie externe

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure, y compris les ganglions lymphatiques. La radiothérapie externe est généralement administrée dans le cadre d’une chimioradiothérapie pour traiter le cancer de l’anus.

La radiothérapie conformationnelle est un type particulier de radiothérapie externe qui permet aux médecins de cibler avec précision la région à traiter. Ainsi, les tissus normaux qui entourent la tumeur ne sont pas endommagés par la radiation. Les types de radiothérapie conformationnelle utilisés pour traiter le cancer de l’anus sont la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) et la radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D), qui occasionnent généralement des effets secondaires moins importants que les autres types de radiothérapie externe. Apprenez-en davantage sur la radiothérapie conformationnelle, y compris la RCMI et la RC 3D.

On administre habituellement la radiothérapie externe une fois par jour, 5 jours par semaine, pendant 5 à 6 semaines. Vous pourriez recevoir un complément d’irradiation si la chimioradiothérapie n’a pas détruit toutes les cellules cancéreuses, si la tumeur est grosse ou si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques. Un complément d’irradiation n’est pas nécessaire lorsqu’on a recours à la RCMI.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. Elle consiste à placer une matière radioactive (appelée radio-isotope) directement dans la tumeur ou tout près de celle-ci. On peut aussi mettre la substance radioactive dans la région où se trouvait une tumeur qu’on a enlevée. La radiation détruit les cellules cancéreuses au fil du temps.

On peut employer la curiethérapie après une radiothérapie externe pour administrer une surdose supplémentaire de radiation à la tumeur et à la région qui l’entoure.

Les radio-oncologues ont besoin de matériel particulier pour pouvoir administrer la curiethérapie. Elle n’est donc pas offerte dans tous les centres de traitement et ne constitue pas un traitement standard du cancer de l’anus.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de l’anus, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes en ont beaucoup, alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Lors des séances de radiothérapie, l’équipe de soins protège le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la zone de traitement. Celles-ci peuvent tout de même être endommagées, ce qui peut provoquer des effets secondaires. Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains peuvent durer longtemps ou être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent principalement de la taille de la zone de traitement, de la région ou des organes traités, de la dose totale de radiation et du mode d’administration. Les effets secondaires courants de la radiothérapie administrée pour traiter le cancer de l’anus comprennent :

Avisez les membres de votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres problèmes que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et sur les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus