Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la glande surrénale

Vous êtes ici:

Traitement de la récidive de corticosurrénalome

En présence d'une récidive de corticosurrénalome, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Les types de traitements administrés se basent sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer et les traitements du cancer déjà reçus.

Il n’y a pas de traitement standard pour la récidive de corticosurrénalome. Le traitement vise à soulager les symptômes causés par la tumeur récidivante. Le choix du traitement dépend de nombreux facteurs dont ceux-ci :

  • traitement déjà reçu
  • siège de la récidive
  • préférences personnelles

Chimiothérapie

On peut proposer une chimiothérapie en présence d’une récidive de corticosurrénalome. L’agent chimiothérapeutique le plus couramment administré est le mitotane (Lysodren).

  • Le mitotane soulage les symptômes causés par une quantité excessive d’hormones produites par la tumeur.
  • Il peut être toxique pour les cellules cancéreuses et, dans certains cas, la tumeur peut rétrécir.

Si on a déjà traité le corticosurrénalome avec du mitotane, on pourrait alors administrer les associations chimiothérapeutiques suivantes :

  • EDP et mitotane
    • étoposide (Vepesid)
    • doxorubicine (Adriamycin)
    • cisplatine (Platinol AQ)
  • mitotane et streptozocine (Zanosar)

Traitement de soutien

On peut proposer un traitement de soutien en présence d’une récidive de corticosurrénalome pour soulager les symptômes causés par une quantité excessive d’hormones produites par une tumeur fonctionnelle.

On peut avoir recours au traitement de soutien en présence d’une récidive de corticosurrénalome si la chimiothérapie n’est pas efficace ou si les effets secondaires sont trop graves.

Chirurgie

On peut proposer une chirurgie en présence d’une récidive de corticosurrénalome. On fait une chirurgie de réduction tumorale pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur.

Quand on enlève la plus grande partie possible de la tumeur, cela permet de réduire la quantité d’hormones produites par la tumeur et de soulager les symptômes causés par des taux d’hormones élevés.

On fait parfois une chirurgie pour enlever des métastases au foie ou des métastases aux poumons.

Radiothérapie

On peut proposer une radiothérapie en présence d’une récidive de corticosurrénalome pour traiter des métastases aux os.

Essais cliniques

On peut offrir aux personnes atteintes d'un corticosurrénalome la possibilité de participer à des essais cliniques.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Researchers Dr Steve Manske and Dr Leia Minaker Les Drs Steve Manske et Leia Minaker s’appuient sur les résultats de la recherche sur le tabac pour poser des gestes concrets.

Plus de details

Un chez-soi loin de chez soi

Illustration d’une maison

La Société canadienne du cancer offre son hospitalité aux personnes atteintes de cancer qui doivent parcourir de longues distances pour recevoir leurs traitements.

Apprenez-en plus