Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la glande surrénale

Vous êtes ici:

Soins de soutien pour le cancer de la glande surrénale

Les soins de soutiensoins de soutienTraitement administré afin d’améliorer la qualité de vie d’une personne atteinte d’une maladie grave (comme le cancer). permettent aux gens de surmonter les obstacles physiques, pratiques, émotifs et spirituels engendrés par le cancer de la glande surrénale. C'est une composante importante des soins apportés aux personnes affectées par cette maladie. De nombreux programmes et services permettent de répondre aux besoins et d'améliorer la qualité de vie de ces personnes et de leurs proches, en particulier une fois que le traitement est terminé.

Se rétablir du cancer de la glande surrénale et s'adapter à sa vie après le traitement diffèrent pour chaque personne, selon l'étendue de la maladie, le type de traitement administré et bien d'autres facteurs. La fin du traitement d'un cancer peut engendrer des émotions partagées. Même si le traitement est terminé, il pourrait y avoir d'autres questions à régler, comme l'adaptation aux effets secondaires à long terme causés par la surproduction d’hormones.

Identifier et traiter les effets secondaires liés à la surproduction d’hormones est important pour que le traitement du cancer de la glande surrénale soit efficace. On a recours à des médicaments de soutien pour maîtriser les symptômes d’une production excessive d’hormones. Il est important de vérifier régulièrement les taux d’hormones dans le sang ou l’urine afin de savoir si la dose des médicaments de soutien doit être ajustée.

Syndrome de Cushing

Le syndrome de Cushing (SC) est la cause la plus courante des symptômes chez l’adulte dont le corticosurrénalome est fonctionnel. Le SC peut être causé par une tumeur surrénale qui surproduit du cortisol. Les signes et symptômes du SC sont entre autres ceux-ci :

  • visage plein et arrondi (« face de lune »)
  • gain de poids – en particulier au thorax et à l’abdomen mais les bras et les jambes restent minces
  • apparition très importante de poils au visage, aux bras, au thorax et au dos chez la femme
  • acné qui apparaît après la puberté
  • faiblesse musculaire
  • taux faible de potassium dans le sang qu’on ne peut pas expliquer
  • taux de sucre élevé dans le sang d’une personne ne présentant pas de facteurs de risque du diabète
  • hausse de la pression artérielle
  • irrégularités menstruelles
  • tendance aux ecchymoses
  • voix plus grave chez la femme
  • changements d’humeur
  • amincissement des os (ostéoporose) qui peut mener à des fractures

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur les soins de soutien après un traitement.

Histoires

Paul Newcombe Être bénévole durant le Mois de la jonquille est une expérience incroyablement gratifiante, qu’on ait été touché ou non par le cancer.

Lisez l’histoire de Paul

Un coup de pouce pour les familles

Illustration d’une foule

La Société canadienne du cancer aide à défrayer les familles qui ont à assumer des coûts liés au traitement d’un enfant atteint de cancer.

Apprenez-en plus