Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la glande surrénale

Vous êtes ici:

Stades du cancer de la glande surrénale

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps.

Il n’y a pas de système de stadification standard pour le phéochromocytome. On classe les phéochromocytomes en catégories qui se basent sur la présence d’une maladie localisée, régionale ou métastatique.

  • Localisée : tumeur apparemment bénigne qui est confinée à la glande surrénale
  • Régionale : tumeur qui s’est étendue aux tissus, ganglions lymphatiques ou organes voisins
  • Métastatique : tumeur qui s’est propagée dans des emplacements éloignés, comme les os, les poumons ou le foie

Le système le plus fréquemment utilisé pour déterminer le stade du corticosurrénalome est la classification TNM. L'Union internationale contre le cancer (UICC) utilise ce système pour décrire l'étendue de nombreuses tumeurs cancéreuses solides.

TNM

TNM signifie Tumeur, Nodes (terme anglais pour les ganglions lymphatiques) et Métastases. La classification TNM prend en compte :

  • la taille de la tumeur primitive
  • le nombre de ganglions lymphatiques régionaux qui contiennent des cellules cancéreuses ainsi que leur emplacement
  • la propagation du cancer, ou métastases, vers une autre partie du corps

Tumeur primitive (T)

TX

Impossible d'évaluer la tumeur primitive

T0

Aucun signe de tumeur primitive

T1

Tumeur dont le diamètre est égal ou inférieur à 5 cm qui ne s’est pas développée jusque dans les tissus situés à l'extérieur de la glande surrénale (envahissement extrasurrénalien)

T2

Tumeur dont le diamètre est supérieur à 5 cm sans envahissement extrasurrénalien

T3

Tumeur de n’importe quelle taille qui s’est développée jusque dans la graisse entourant la glande surrénale mais pas dans les organes voisins (adjacents)

T4

Tumeur de n’importe quelle taille qui s’est développée jusque dans les organes voisins

Nota : Les organes voisins sont le rein, le diaphragme, le pancréas, la rate, le foie et les principaux vaisseaux sanguins.

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

NX

Impossible d'évaluer les ganglions lymphatiques régionaux

N0

Absence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux

N1

Présence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux

Métastases à distance (M)

M0

Absence de métastases à distance

M1

Présence de métastases à distance

Regroupement des stades pour le cancer de la glande surrénale

L'UICC regroupe davantage les données de la classification TNM en stades selon le tableau qui suit.

Stadification de l’UICC – Cancer de la glande surrénale
StadeTNMExplication

Stade I

T1

N0

M0

La tumeur mesure 5 cm ou moins et ne s’est pas développée au delà de la glande surrénale.

Elle ne s'est pas propagée aux ganglions lymphatiques ni à d'autres parties du corps.

Stade II

T2

N0

M0

La tumeur mesure plus de 5 cm mais ne s’est pas développée au delà de la glande surrénale.

Elle ne s'est pas propagée aux ganglions lymphatiques ni à d'autres parties du corps.

Stade III

T1 ou T2

N1

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille mais ne s’est pas développée au delà de la glande surrénale.

Elle s'est propagée aux ganglions lymphatiques voisins mais pas à d’autres parties du corps.

T3

N0

M0

La tumeur s’est développée jusque dans la graisse qui se trouve à l’extérieur de la glande surrénale.

Elle ne s'est pas propagée aux ganglions lymphatiques voisins ni à d'autres parties du corps.

Stade IV

T3

N1

M0

La tumeur s’est développée jusque dans la graisse qui se trouve à l’extérieur de la glande surrénale.

Elle s'est propagée aux ganglions lymphatiques voisins mais pas à d’autres parties du corps.

T4

tout N

M0

La tumeur s’est développée jusque dans des organes voisins.

Elle peut s'être propagée aux ganglions lymphatiques voisins mais pas à d’autres parties du corps.

tout T

tout N

M1

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut s’être propagée aux tissus et organes voisins.

Elle peut s'être propagée aux ganglions lymphatiques voisins.

Elle s’est propagée à d’autres parties du corps (emplacements éloignés).

Cancer de la glande surrénale récidivant

La récidive d'un cancer de la glande surrénale signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans une autre partie du corps (cancer métastatique de la glande surrénale).

Histoires

Dre Christine Friedenreich Prévenir le cancer par l’activité physique

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus