Cancer de la glande surrénale

Vous êtes ici:

Stades du cancer de la glande surrénale

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Les stades suivants s’appliquent uniquement au corticosurrénalome (CCS), qui est une tumeur cancéreuse de la corticosurrénale. Ils ne s’appliquent pas aux phéochromocytomes cancéreux ni aux autres tumeurs de la glande surrénale.

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le CCS est la classification TNM. Dans le cas du CCS, il y a 4 stades. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer les mots local, régional ou distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans la glande surrénale et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie près ou autour de la glande surrénale. Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée de la glande surrénale.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Stade 1

La tumeur mesure 5 cm ou moins. Elle ne s’est pas développée hors de la glande surrénale.

Stade 2

La tumeur mesure plus de 5 cm, mais elle ne s’est pas développée hors de la glande surrénale.

Stade 3

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins.

OU

La tumeur a envahi le tissu qui se trouve juste à l’extérieur de la glande surrénale ou les organes voisins comme un rein, le diaphragme ou le foie.

Stade 4

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme le côlon, les os ou les poumons. On parle aussi de cancer de la glande surrénale métastatique.

Récidive de cancer de la glande surrénale

La récidive d'un cancer de la glande surrénale signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

diaphragme

Muscle mince situé sous les poumons et le coeur séparant la cavité thoracique de l’abdomen.

Lorsque le diaphragme se contracte, les poumons prennent de l’expansion et se remplissent d’air. Lorsqu’il se dilate, les poumons s’affaissent et poussent l’air vers l’extérieur.

côlon

Partie la plus longue du gros intestin qui reçoit les aliments presque entièrement digérés venant du cæcum (premier segment du gros intestin), absorbe l’eau et les éléments nutritifs et rejette les déchets (selles, ou matières fécales) dans le rectum.

Le côlon comporte 4 parties. Le côlon ascendant part du cæcum et monte le long du côté droit de l’abdomen. Le côlon transverse traverse la partie supérieure de l’abdomen. Le côlon descendant descend le long du côté gauche de l’abdomen. Le côlon sigmoïde forme la dernière partie du côlon qui relie le côlon descendant au rectum.

Le côlon est parfois appelé gros intestin ou intestin inférieur.

Histoires

Dr John Dick Une compréhension nouvelle des cellules sanguines

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus