Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la glande surrénale

Vous êtes ici:

Signes et symptômes du cancer de la glande surrénale

Un signe est un phénomène qui peut être observé et confirmé par un médecin ou un professionnel de la santé (une éruption cutanée par exemple). Un symptôme est quelque chose que seule la personne chez qui il se manifeste peut ressentir et connaître (la douleur ou la fatigue par exemple). Les signes et symptômes du cancer de la glande surrénale peuvent aussi être causés par d'autres affections médicales. Il est donc important de consulter un médecin si des symptômes inhabituels se manifestent.

Les signes et symptômes du cancer de la glande surrénale dépendent des éléments suivants :

  • production d’hormones par la tumeur (tumeur fonctionnelle) ou non (tumeur non fonctionnelle)
  • types d'hormones produits en trop grande quantité
  • grosse tumeur exerçant une pression sur les organes voisins

Tumeur fonctionnelle

Les signes et symptômes d’une tumeur fonctionnelle de la glande surrénale dépendent de l’hormone qui est produite en trop grande quantité.

Symptômes causés par la surproduction de cortisol

L’hypercortisolisme, connu sous le nom de syndrome de Cushing, peut être causé par des tumeurs de la glande surrénale qui produisent trop de cortisol. Le syndrome de Cushing peut aussi être causé par une tumeur à l’hypophysehypophyseGlande principale du système endocrinien située à la base de l’encéphale qui produit des hormones afin de contrôler d’autres glandes et de nombreuses fonctions du corps, dont la croissance. ou des médicaments administrés pour traiter d’autres problèmes de santé. La plupart des personnes atteintes d’une tumeur fonctionnelle de la glande surrénale ont aussi le syndrome de Cushing. Les signes et symptômes peuvent être les suivants :

  • visage plein et arrondi (« face de lune »)
  • gain de poids – en particulier au thorax et à l’abdomen mais les bras et les jambes restent minces
  • masse de graisse au cou et aux épaules (« bosse de bison »)
  • apparition très importante de poils au visage, aux bras, au thorax et au dos chez la femme
  • acné qui apparaît après la puberté
  • vergetures pourpres sur l'abdomen
  • faiblesse musculaire
  • taux de sucre élevé dans le sang de personnes ne présentant pas de facteurs de risque du diabète
  • hausse de la pression artérielle
  • irrégularités menstruelles
  • tendance aux ecchymoses
  • voix plus grave chez la femme
  • enflure des organes sexuels ou des seins chez l’homme et la femme
  • changements d’humeur
  • amincissement des os (ostéoporose) qui peut mener à des fractures

Symptômes causés par la surproduction d’aldostérone

L’hyperaldostéronisme, connu sous le nom de syndrome de Conn, est causé par des tumeurs de la glande surrénale qui produisent trop d'aldostérone. Les signes et symptômes peuvent être les suivants :

  • hausse de la pression artérielle
  • faiblesse musculaire
  • crampes musculaires
  • soif accrue
  • urines fréquentes
  • maux de tête frontaux
  • sensations anormales de la peau (paresthésie), comme des engourdissements, des piqûres, des picotements ou une brûlure
  • problèmes cardiaques
  • changements de la vision

Symptômes causés par la surproduction d’androgène ou d’œstrogène

Le syndrome génitosurrénal est causé par des tumeurs de la glande surrénale qui produisent trop d'hormones sexuelles, soit d’androgène (hormone mâle) et d’œstrogène (hormone femelle).

  • Trop d’androgène chez la femme peut causer :
    • l’apparition très importante de poils au visage, aux bras, au thorax et dans le haut du dos
    • l’acné
    • la calvitie
    • une voix grave
    • l’absence de menstruations
  • Trop d’androgène chez l’homme ne cause habituellement aucun symptôme.
  • Trop d’œstrogène chez la femme peut causer :
    • des menstruations irrégulières si elle est préménopausée
    • des saignements menstruels si elle est postménopausée
  • Trop d’œstrogène chez l’homme peut causer :
    • le développement des seins
    • une diminution de la libido
    • l’impuissance

Phéochromocytome

Un phéochromocytome fonctionnel peut produire trop d'adrénaline ou de noradrénaline. Un taux élevé de ces hormones pendant une longue période risque de causer de graves problèmes de santé. Les signes et symptômes peuvent être les suivants :

  • hausse de la pression artérielle
  • chute de la pression artérielle – en particulier quand on se lève alors qu’on était assis ou couché
  • maux de tête
  • transpiration
  • battements du cœur rapides
  • palpitations
  • anxiété
  • faiblesse
  • troubles visuels
  • douleur au thorax ou à l'abdomen
  • diarrhée

Tumeur non fonctionnelle

Une tumeur non fonctionnelle de la glande surrénale ne produit pas d'hormones, c'est pourquoi on n'observe aucun signe ni symptôme lié à un excès d'hormones dans le corps. Une tumeur non fonctionnelle engendre peu de signes et de symptômes précoces. Les signes et symptômes suivants peuvent se manifester quand la tumeur grossit ou qu'elle se propage à d'autres parties du corps :

  • douleur à l'abdomen ou au dos
  • sensation de plénitude abdominale
  • masse dans l’abdomen
  • satiété précoce (on se sent plein plus vite qu’à la normale après avoir mangé ou après avoir mangé moins que d’habitude)

Histoires

Dr David Hammond Les cigarettes électroniques au Canada

Plus de details

Du soutien de la part de quelqu’un qui « est passé par là »

Illustration d’une conversation

Le programme de soutien par les pairs de la Société canadienne du cancer est un service d’entraide téléphonique qui consiste à jumeler les personnes atteintes de cancer et leurs aidants à des bénévoles ayant reçu une formation spéciale.

Apprenez-en plus