Vous êtes ici:

Questions à poser sur la détection précoce du cancer

Voici des questions que vous pouvez poser aux membres de l’équipe de soins de santé au sujet de la détection précoce et du dépistage du cancer. Choisissez celles qui s'appliquent à votre cas ou à celui de votre enfant et ajoutez-y vos propres questions. Il peut être utile d'apporter cette liste lors de votre prochain rendez-vous chez le médecin afin d'y écrire les réponses.

  • Est-ce qu'il y a quelque chose à faire pour détecter tôt ce cancer? Y a-t-il des tests pour ce cancer?
  • En quoi consiste le dépistage de ce cancer? Quels tests sont faits?
  • Devrais-je passer un test de dépistage? Pourquoi?
  • Mes enfants devraient-ils passer un test de dépistage? Pourquoi?
  • À quelle fréquence des tests devraient-ils être faits?
  • Quels sont les risques liés aux tests?
  • Quand les tests seront-ils prévus? Y a-t-il une liste d'attente?
  • Qui prend les arrangements ou les rendez-vous pour les tests?
  • Les tests coûtent-ils quelque chose? Si oui, combien?
  • À quel endroit les tests seront-ils faits?
  • Une préparation est-elle nécessaire avant les tests?
  • Combien de temps les tests dureront-ils?
  • Les tests engendrent-ils des effets secondaires? L’intervention est-elle douloureuse?
  • Qui expliquera les résultats des tests?
  • Est-ce possible d’avoir une copie des résultats des tests?
  • Que va-t-il se passer si les résultats sont anormaux?
  • Quels autres tests devront être faits? Pourquoi?

détection précoce

Découvrir un état précancéreux ou un cancer à un stade précoce.

Pour la plupart des cancers, détecter la maladie et commencer le traitement à un stade précoce peut aider à accroître la survie.

dépistage

Recherche d’une maladie au moyen d’épreuves ou d’examens effectués chez un groupe de personnes qui ne présentent aucun symptôme de cette maladie.

Des exemples de tests de dépistage du cancer incluent la mammographie, la coloscopie et le test Pap.

Des programmes de dépistage organisés sont offerts à des groupes de personnes par l’intermédiaire d’un programme coordonné. Le dépistage opportuniste (ou dépistage ad hoc) est offert en dehors d’un programme de dépistage organisé (certaines femmes subissent un test Pap au cours d’un examen physique dans le cabinet de leur médecin, par exemple).

Histoires

Le Dr Christopher O’Callaghan, chercheur, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer fait grimper le taux de survie au glioblastome chez les aînés.

Plus de details

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus