Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Le dire aux personnes avec qui on travaille

Dire aux personnes avec qui on travaille qu’on est atteint de cancer est une décision très personnelle. Même si vous souhaitez garder cette nouvelle pour vous, il peut être difficile de le faire si vous vous absentez pendant de longues périodes ou si votre apparence change.

À qui le dire au travail

Vous souhaitez peut-être discuter avec votre patron ou le directeur des ressources humaines avant que vous ou quelqu’un d’autre mettiez les autres au courant. Ils n’ont pas besoin de connaître les détails spécifiques de votre cancer, seulement comment il affectera votre capacité à faire votre travail. Les employeurs soutiennent souvent un employé qui leur fait part de son diagnostic et ils peuvent aider à faire les ajustements nécessaires au travail. C’est particulièrement vrai si vous devez vous absentez ou si le cancer ou son traitement affectera votre manière de travailler.

Vous avez peut-être déjà fait part de certaines de vos préoccupations à des collègues qui vous sont proches. D’autres doivent parfois être mis au courant si cela risque d’affecter leur charge de travail et leurs responsabilités.

Si vous êtes patron ou propriétaire d’entreprise et que vous êtes atteint d’un cancer, il est probable que vous aurez à révéler votre diagnostic à la plupart de vos employés, en particulier si cela affectera les activités quotidiennes.

N'ayez pas peur de demander du soutien ou de l’aide. Il est possible que vous puissiez recevoir des conseils ou du counseling auprès d’un programme d'aide aux employés (PAE). Votre service des ressources humaines ou votre patron pourrait être en mesure de vous proposer d’autres programmes ou avantages auxquels vous avez droit.

Quand le dire aux personnes avec qui on travaille

Il peut être très difficile de décider quand le dire aux employeurs et aux collègues. Cela peut dépendre dans combien de temps votre traitement commencera.

  • Si votre traitement débute maintenant, il est possible que vous deviez le dire à votre patron afin qu’il planifie rapidement qui vous remplacera.
  • Vous êtes peut-être en mesure d’attendre que le traitement soit planifié avant d’en fait part à vos collègues. Vous pourrez alors leur dire quand vous cesserez de travailler et pendant combien de temps.

Quoi dire aux personnes avec qui on travaille

Il est possible que certains collègues en sachent très peu sur le cancer. Ils peuvent penser que c’est contagieux ou que vous allez mourir bientôt. Ils peuvent aussi se questionner sur votre capacité à travailler et sur la qualité de votre travail.

Essayez de vous préparer à diverses réactions. Peut-être voudrez-vous leur dire :

  • quel est votre diagnostic et quel traitement vous recevrez
  • pendant combien de temps vous serez absent
  • que votre humeur et votre niveau d’énergie seront peut-être affectés
  • que votre apparence changera possiblement (perte de poids, perte de cheveux ou modifications de la peau) en cours de traitement

Si vous ne voulez pas parler à vos collègues de votre maladie, dites aux autres que vous préférez vous concentrer sur vos tâches quotidiennes plutôt que sur le cancer. Vous pouvez aussi demander à votre patron ou à un collègue digne de confiance de renseigner les autres. Il peut être utile de laisser votre patron vous aider à expliquer comment votre travail sera réparti lors de votre maladie.

Histoires

Dr Troy Harkness À la recherche de nouveaux moyens de traiter les cancers pharmacorésistants

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus