Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Le dire à la famille et aux amis

Différentes personnes peuvent réagir différemment quand elles entendent le mot cancer. La tristesse, la peur et la honte sont des sentiments souvent liés au cancer. C’est pourquoi certains préfèrent que leur diagnostic de cancer reste un sujet privé.

Il est possible que vous souhaitiez parler de votre diagnostic de cancer seulement avec les membres de votre famille ou quelques amis intimes. Cette nouvelle peut être particulièrement difficile pour les membres de la famille, mais en général, c'est une bonne idée d'être ouvert et franc avec eux.

Ces conseils peuvent vous aider à annoncer un diagnostic de cancer à votre famille et à vos amis.

  • Facilitez une conversation en privé et en toute tranquillité. Fermez la télévision et l’ordinateur. Fermez la porte. Essayez de vous assurer que vous ne serez pas interrompu par le téléphone ou par quelqu’un d’autre.
  • Demandez à quelqu’un qui est déjà au courant de votre diagnostic d’être auprès de vous si vous pensez que cela pourrait vous aider.
  • Entamez la conversation en douceur en disant quelque chose comme :
    • « Je pense qu'il serait bien que je te dise ce qui se passe, d’accord? »
    • « Je dois te parler de quelque chose de grave. »
  • Si la personne sait déjà certaines choses, vous pouvez commencer par dire :
    • « Je pense que tu es déjà un peu au courant. Peux-tu me dire ce que tu sais? Je vais partir de là. »
  • Renseignez-la petit à petit, quelques phrases à la fois. Vérifiez souvent si elle a compris. Vous pouvez lui demander :
    • « Est-ce que ça a du sens? »
    • « Vois-tu ce que je veux dire? »
  • Ne vous préoccupez pas des moments de silence. Vous pourriez trouver que de vous tenir la main ou de vous asseoir ensemble calmement en dit long.
  • Si le silence vous rend mal à l’aise, vous pouvez lui poser une simple question comme :
    • « À quoi penses-tu? »
    • « Est-ce que je peux partager quelque chose avec toi? »
  • Soyez le plus franc possible sur la situation et vos émotions. Ne vous efforcez pas d'être de bonne humeur, brave ou positif si ce n'est pas le cas.

Histoires

Stephanie Hermsen Grâce au financement de la Société canadienne du cancer, on a fait des pas de géant dans la recherche sur le rétinoblastome, et Liam n’aura pas à vivre ce que moi, j’ai vécu.

Lisez l’histoire de Stephanie

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus