Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Le dire aux enfants

Selon l’âge de vos enfants, il peut être difficile de savoir comment leur parler de votre diagnostic de cancer, de votre traitement ou de votre pronostic ou savoir quoi leur dire. Malgré tout, il est important d'être franc avec eux parce que :

  • ils vont s’apercevoir de toute façon que quelque chose ne va pas
  • ils peuvent s'imaginer le pire si on ne leur dit pas autrement
  • ils peuvent se sentir isolés ou anxieux si on ne les met pas au courant de ce qui se passe autour d’eux
  • ils peuvent se sentir trahis ou cesser de vous faire confiance s'ils apprennent la nouvelle de quelqu'un d'autre
  • si vous prétendez que tout va bien, ils peuvent penser qu'ils doivent garder leur inquiétude pour eux-mêmes. Il est possible qu’ils ne soient alors pas en mesure de vous dire ce qu’ils ressentent.

Comment parler du cancer aux enfants

  • Choisissez un moment où vous êtes calme pour en parler. Vous pourriez répéter ce que vous voulez leur dire avec un conjoint, un parent ou un ami ou bien cette personne pourrait jouer le rôle de l’enfant.
  • Tentez d’avoir un autre adulte auprès de vous. Les enfants sauront ainsi qu'ils peuvent parler à d'autres adultes qui les soutiendront. Si vous avez un conjoint, essayez de parler aux enfants ensemble. Si vous n’avez pas de conjoint, vous pouvez demander à un proche parent ou à un ami d'assister à la discussion. Un médecin, une infirmière ou un travailleur social peut aussi vous aider lors de conversations difficiles ou pour répondre à des questions sur le cancer et le traitement.
  • Pensez à leur dire chacun leur tour s’il y a une grande différence d’âge entre les enfants ou s’ils ont des personnalités très différentes. Vous pouvez vous assurer que vous donnez le temps à chaque enfant d’écouter ce que vous avez à dire et de poser des questions dans un endroit approprié.
  • Essayez de savoir ce que vos enfants savent du cancer et où ils l’ont appris.
  • Soyez prêt à répéter l’information, peut-être de nombreuses fois.
  • Assurez-vous continuellement que les enfants comprennent bien ce que vous leur dites.
  • Soyez franc et ouvert, même si les nouvelles ne sont pas bonnes. Cela aide à maintenir le lien de confiance établi entre vous et à garder la communication ouverte.
  • Donnez aux enfants le temps et la chance de poser des questions et d'exprimer ce qu'ils ressentent.

Quoi dire aux enfants sur le cancer

C’est vous qui savez le mieux jusqu'à quel point vos enfants sont capables de comprendre la situation. En général, les enfants ont besoin d'en savoir suffisamment pour être préparés aux changements qui affecteront leur routine et leur vie au quotidien.

  • Donnez-leur certains renseignements de base comme le nom du cancer, la partie du corps qu'il affecte, le traitement que vous recevrez et ses effets secondaires possibles. Essayez d’employer des mots qu’ils comprendront. Dites « docteur »" au lieu de « oncologue »" ou « médecine » au lieu de « chimiothérapie », par exemple.
  • Dites clairement, directement et ouvertement qu’on peut parler du cancer qui vous affecte. Ne donnez pas l’impression que le cancer devrait être un secret en chuchotant quand vous en parlez ou en utilisant une expression comme « le grand C ».
  • Rassurez vos enfants en leur disant que vous ne pouvez pas leur donner le cancer.
  • Dites à vos enfants que rien de ce qu'ils ont fait n'a causé le cancer. Les enfants, en particulier les plus jeunes, peuvent se demander si c'est leur faute ou s'ils ont fait quelque chose de mal pour que cela arrive.
  • Assurez-leur que vous leur direz ce qui se passe et que vous les mettrez au courant de tout changement.
  • Dites-leur qu’ils peuvent vous accompagner quand vous irez voir le centre de traitement et rencontrer votre équipe de soins de santé. Il est possible qu’ils ne veuillent pas y aller, mais au moins ils sauront que vous êtes prêt à partager votre expérience avec eux.
  • Expliquez à vos enfants comment leur vie peut changer. Les enfants vont bien quand ils suivent une routine. Puisque le traitement d'un cancer peut briser cette routine, il est important de les préparer aux changements qui pourraient affecter l'école, les corvées ou d'autres activités.
  • N’ayez pas peur de leur parler de vos émotions, si vous le souhaitez. Cela peut les aider à exprimer ce qu’ils ressentent eux-mêmes.
  • Dites à vos enfants combien vous les aimez.
  • Soyez optimiste – il y a beaucoup de nouveaux traitements et de raisons qui suscitent l’espoir.

Essayez aussi de faire connaître la situation à d’autres adultes qui font partie de la vie de vos enfants (enseignants, entraîneurs et proches parents). Ces adultes peuvent aider à maintenir la routine de vos enfants et aussi les écouter quand ils expriment leurs émotions et leurs préoccupations. Ils peuvent vous mettre au courant de tout problème que vos enfants peuvent avoir à l’école ou dans toute autre activité.

Si les enfants posent des questions sur la mort

Vous pourriez vous préparer à parler de la mort avec vos enfants au cas où ils poseraient des questions à ce sujet. Beaucoup d’enfants peuvent y penser sans toutefois poser de questions. Ce que vous dites à vos enfants sur la mort peut dépendre de plusieurs choses, comme le type de cancer dont vous êtes atteint, combien il est facile de le traiter, son stade et ce que le docteur vous a dit.

Il est important de mentionner aux enfants que vous voulez leur dire la vérité et que vous leur donnerez toute nouvelle information au fur et à mesure. Vous pourriez leur dire :

  • « Je ne sais pas ce qui va se passer plus tard, mais concentrons-nous sur ce qui arrive en ce moment. Je vous promets que lorsque j’apprendrai quelque chose de nouveau, je vous le dirai. Je veux que vous me posiez toutes vos questions et je ferai de mon mieux pour y répondre. »
  • « Les médecins m'ont dit que mes chances d'aller mieux sont très bonnes. Je les crois et je veux que vous les croyiez aussi. Je vous tiendrai au courant si ça change. »
  • « Il arrive parfois que les gens meurent du cancer. Je ne m'attends pas à ce que ce soit mon cas puisque les médecins m’ont dit que de nos jours, les traitements sont très efficaces. »
  • « Je ne sais pas ce qui va se passer. J’en saurai davantage une fois que j’aurai reçu les premiers traitements. Je vous le dirai à ce moment-là. »
  • « Mon cancer est traitable et mes médecins font tout ce qu’ils peuvent pour m’aider à aller mieux. »

Histoires

Dre Annette McWilliams La Dre Annette McWilliams fait appel à un à un nez électronique pour flairer le cancer du poumon.

Plus de details

Faire face au fardeau financier du cancer

Illustration de pièces de monnaie

La Société canadienne du cancer fournit de précieux renseignements sur les programmes gouvernementaux en matière de revenu, l’aide financière et les autres ressources à la disposition des familles qui essaient de boucler leur budget en cette période difficile.

Apprenez-en plus