Vous êtes ici:

Si vous ne voulez pas exprimer vos émotions

Bien que parler de votre diagnostic de cancer soit important, il se peut que vous ne vouliez tout simplement pas le faire. Pour vous, la meilleure façon d'y faire face peut être de rester occupé et concentré et de continuer vos tâches quotidiennes. Essayer de parler de ce que vous ressentez peut être un stress supplémentaire alors que votre énergie est mieux employée à faire face aux traitements du cancer.

Si c’est ainsi que vous vous sentez, vous pouvez demander aux gens de respecter vos choix. Vous pourriez leur dire :

  • « Je trouve plus facile de faire face à la situation en continuant à vivre ma vie et en consacrant mon énergie à rester en santé pendant mon traitement. »
  • « Merci, je comprends que tu t’inquiètes pour moi. Je l’apprécie et je te ferai signe quand je serai prêt à parler. »

Vous pouvez décider de ne pas partager vos émotions avec toutes les personnes qui vous en parlent. Avec les connaissances et les collègues, il peut être plus facile et moins gênant de dire seulement quelques mots sans entrer dans les détails. Quand ils vous demandent comment vous allez, vous pouvez leur donner une réponse brève mais franche :

  • « J’ai passé une mauvaise journée hier, mais je me sens mieux aujourd’hui. Merci de le demander. »
  • « Je vais bien merci. J’apprécie que tu te soucies de moi. »

Histoires

Eleanor Rudd Nos efforts n’ont rien de comparable à ce que les femmes vivent lorsqu’on leur dit : “vous avez le cancer”.

Plus de détails

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus