Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Stress

Le stress est une réaction normale quand on se sent dépassé par les exigences du monde qui nous entoure. Le stress, c’est plus qu’une réaction physique ou émotionnelle. Il peut affecter notre corps, nos émotions et notre façon d’agir.

Symptômes physiques du stress

  • Maux de tête, tension ou douleur musculaire
  • Douleur thoracique
  • Fatigue ou troubles du sommeil
  • Perte d’intérêt sexuel
  • Brûlures ou dérangements d’estomac
  • Pression artérielle élevée

Symptômes émotionnels du stress

  • Irritabilité
  • Colère
  • Anxiété
  • Agitation
  • Tristesse, dépression
  • Troubles de la concentration
  • Manque d’intérêt, faible motivation

Comportements pouvant être liés au stress

  • Abus d’alcool ou de drogue
  • Tabagisme
  • Isolement
  • Manger trop ou pas assez
  • « Chercher le trouble » ou argumenter
  • Pleurer sans arrêt

Stress et cancer

Le cancer peut être un événement très stressant de la vie. Attendre un diagnostic, entendre dire que vous avez le cancer, faire face au traitement et à ses effets secondaires, être anxieux par rapport à votre travail et à votre situation financière et vous inquiéter de ce que l’avenir vous réserve peuvent tous ensemble créer un grand stress dans votre vie.

Apprendre à maîtriser le stress peut vous aider à vous sentir moins fatigué et anxieux, à améliorer votre qualité de vie et à faire face à la situation.

Si vous avez de la difficulté à faire face à la situation, n’ayez pas peur de demander de l’aide. Le soutien de votre famille et de vos amis peut vous réconforter, et ils pourraient savoir comment y parvenir. Si vous n’êtes pas à l’aise d’en discuter avec un membre de votre famille ou un ami, un conseiller ou une personne ayant une expérience semblable peut aussi vous aider.

Syndrome de stress post-traumatique (SSPT)

Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) est un ensemble de symptômes observés chez certaines personnes qui ont survécu à un événement très stressant ou traumatisant, comme une catastrophe naturelle, une mission militaire, une agression physique ou sexuelle ou une maladie qui met leur vie en danger, tel que le cancer.

Les symptômes du SSPT peuvent causer des problèmes majeurs dans les relations personnelles, au travail ou dans d'autres sphères importantes de la vie quotidienne. La personne qui a survécu au cancer et qui souffre d’un SSPT peut réagir en :

  • évitant les lieux, comme les hôpitaux, ou les personnes liés au traitement du cancer
  • étant extrêmement anxieuse ou craintive, en se sentant inutile, surexcitée ou irritable
  • dormant mal et en faisant des cauchemars sur le cancer ou son traitement
  • revivant continuellement l'expérience du cancer, en ayant des flashbacks ou en y pensant tout le temps

Il est rare qu’une personne souffre du SSPT après avoir survécu au cancer, mais c’est possible. Pour recevoir un diagnostic de SSPT, il faut avoir des symptômes depuis plus de 30 jours. Certains survivants au cancer peuvent être plus à risque que d’autres de souffrir du SSPT. Ce sont entre autres les personnes qui ont déjà eu des problèmes de santé mentale ou qui ont déjà subi un traumatisme, les personnes dont le taux de stress est très élevé dans leur vie ou celles qui reçoivent très peu de soutien de leur famille ou de leurs amis.

Le traitement du SSPT peut comprendre plus d'un type de thérapies :

  • résolution de problèmes et apprentissage d'habiletés d'adaptation
  • comment changer sa façon de penser et son comportement
  • comment arrêter d’éviter certaines situations
  • comment maîtriser le stress

Il se peut que la participation à un groupe de soutien qui offre un soutien affectif et la possibilité de rencontrer d’autres gens qui ont vécu des expériences semblables soit utile à certaines personnes atteintes du SSPT.

Quand les symptômes du SSPT sont graves, le médecin peut prescrire des médicaments qui atténuent l’anxiété ou la dépression et proposer du counseling professionnel.

Histoires

Researchers Dr Steve Manske and Dr Leia Minaker Les Drs Steve Manske et Leia Minaker s’appuient sur les résultats de la recherche sur le tabac pour poser des gestes concrets.

Plus de details

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus