Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Spiritualité

La façon dont le cancer affecte la spiritualité diffère pour chacun. La spiritualité peut être définie comme le sentiment de paix qu'on ressent, le but qu'on vise, nos relations avec les autres, le sens qu'on donne à la vie. Le cancer peut modérer la spiritualité d’une personne ou bien la renforcer chez une autre. Pour certains, la spiritualité ne joue aucun rôle dans leur expérience du cancer.

La spiritualité peut être exprimée par le biais d'une religion structurée ou autrement. La spiritualité et la religion ont une signification différente pour de nombreuses personnes, même si on les emploie souvent comme synonymes. La religion peut se définir comme le respect d'un ensemble spécifique de croyances et de pratiques, habituellement dans un groupe structuré.

Le cancer peut ébranler des croyances de longue date. Il arrive parfois que les personnes atteintes de cancer trouvent que leur foi les a abandonnées. Elles peuvent avoir du mal à comprendre pourquoi elles ont le cancer ou questionner leur relation avec leur dieu par exemple. On appelle parfois ce conflit spirituel non résolu accompagné de doute « détresse spirituelle ».

Pour d'autres, une expérience du cancer peut favoriser le développement de croyances nouvelles et plus fortes. Beaucoup de personnes qui sont atteintes de cancer trouvent que leur spiritualité est une source de réconfort et de soutien. Le cancer peut apporter une signification nouvelle ou plus profonde à leur foi. Elles trouvent qu'elles font mieux face aux difficultés engendrées par cette maladie lorsqu'elles :

  • prient
  • lisent des livres spirituels
  • méditent
  • parlent aux membres de leur communauté spirituelle

Si vous souhaitez discuter de questions spirituelles avec quelqu’un, ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas assisté régulièrement à des services religieux ou si vous n’êtes pas certain de vos croyances. Les intervenants en soutien spirituel sont habitués de faire face à l’incertitude. Leur travail est de vous aider à éclaircir vos idées, vos doutes et vos croyances et à trouver la tranquillité d'esprit.

Si vous n’avez pas d’intervenant en soutien spirituel, demandez à votre équipe de soins de santé si un service d’aumônerie existe. Les hôpitaux et les centres de traitement ont souvent recours aux services d'un aumônier pour vous aider ainsi que votre famille à apaiser vos préoccupations spirituelles. Bien qu’ils proviennent de confessions spécifiques, ils sont formés pour offrir du soutien aux personnes dont les traditions diffèrent des leurs.

Histoires

Paul Newcombe Être bénévole durant le Mois de la jonquille est une expérience incroyablement gratifiante, qu’on ait été touché ou non par le cancer.

Lisez l’histoire de Paul

Un coup de pouce pour les familles

Illustration d’une foule

La Société canadienne du cancer aide à défrayer les familles qui ont à assumer des coûts liés au traitement d’un enfant atteint de cancer.

Apprenez-en plus