Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Activité physique lors du traitement du cancer

Beaucoup de médecins incitent maintenant les personnes atteintes de cancer à être les plus actives possible lors de leur traitement et de leur convalescence. Être actif peut atténuer le stress et l’anxiété, améliorer l’humeur et l’estime de soi, accroître l’énergie, stimuler l’appétit, aider à dormir et à retrouver sa force lorsqu’on se rétablit. L’exercice peut aussi aider à réduire les effets secondaires comme la nausée, la fatigue et la constipation.

L’exercice permet aussi de maintenir un poids santé, ce qui engendre de nombreux bienfaits. Les personnes qui parviennent à conserver un poids santé sont plus en mesure de faire face au traitement et à ses effets secondaires, et elles se rétablissent souvent plus rapidement. Des études ont démontré également que la prise de poids pendant et après le traitement peut accroître le risque de réapparition du cancer.

La quantité d’exercices physiques que vous pouvez faire lors de votre traitement du cancer dépend souvent de votre état de santé global et de votre condition physique, de la façon dont vous faites face au traitement et des effets secondaires que vous éprouvez. Certaines personnes, comme celles qui ont subi une chirurgie du cancer du sein, pourraient devoir pratiquer des exercices particuliers dans le cadre de leur rétablissement.

Consultez votre médecin

Discutez avec votre médecin avant de commencer tout programme d'exercices. Vous devez le faire même si vous pratiquiez régulièrement une activité physique avant de recevoir votre diagnostic. Une fois que votre médecin vous aura donné son accord, vous pourriez aussi rencontrer un physiothérapeute ou un autre professionnel de la santé expérimenté en la matière. Il peut vous aider à élaborer un programme d’exercices sécuritaire, efficace et amusant pour vous.

Bien que l’exercice soit sans danger pour de nombreuses personnes, il y a quelques exceptions. Si vous risquez de faire une infection ou de l’anémie par exemple, il est possible que vous ne puissiez pas faire d’exercice. C’est pour cette raison que vous devez en discuter avec votre médecin avant tout.

Mesures de sécurité

Les personnes atteintes de cancer doivent suivre certaines mesures de sécurité générales dont :

  • ne pas faire d’exercice si vous faites de l’anémie ou si votre taux sanguin de minéraux, comme le sodium et le potassium, ne sont pas normaux
  • éviter les lieux publics, comme les gymnases, si votre taux sanguin de globules blancs est bas ou si votre système immunitaire est affaibli
  • éviter les surfaces inégales ou tout exercice de mise en charge qui pourraient causer des chutes ou des blessures
  • si vous souffrez d’ostéoporose, d’arthrite, de lésions nerveuses ou d’un cancer qui s’est propagé aux os, ne pas faire d’exercices avec des poids lourds ni d’exercices qui provoquent une trop grande pression sur vos os
  • éviter de nager dans les piscines si vous recevez une radiothérapie puisque le chlore peut irriter la peau dans la région traitée

Lignes directrices générales sur l’exercice en cours de traitement

Le programme d’exercices de chaque personne est unique et devrait se baser sur ce qui est sans danger et efficace pour chacune. Votre but devrait être de conserver votre endurance, votre force et votre flexibilité et de vous permettre de continuer à faire les choses que vous voulez faire. Il peut y avoir des moments où vous ne vous sentez pas en mesure de faire de l’exercice. L’objectif est d’être le plus actif possible tout en étant bien. Ces conseils peuvent vous aider.

  • Commencez lentement. Débutez par quelque chose de simple comme marcher et augmentez lentement la fréquence et la durée de vos promenades.
  • Essayez de faire de l'exercice lorsque vous avez le plus d'énergie ou que vous vous sentez le mieux.
  • Essayez de faire un peu d'exercice ou de pratiquer un certain type d'activité chaque jour, même si vous ne vous sentez pas bien. Quelques minutes d’étirements en douceur peuvent vous aider à aller mieux.
  • Si vous n’avez pas l’énergie de faire de l’exercice pendant un long moment, faites plusieurs séances de courte durée tout au cours de la journée.
  • Essayez d’incorporer des activités physiques qui ont recours aux groupes de grands muscles, comme les cuisses, l’abdomen, le thorax et le dos.
  • Variez vos activités pour qu’elles visent la force, la flexibilité et l’aérobie.
  • Essayez quelque chose de nouveau comme le yoga, le tai-chi ou la danse.
  • Rendez l’exercice amusant en vous activant avec un ami ou au son de la musique.
  • Essayez d’incorporer des activités physiques à votre routine quotidienne.
    • Si vous le pouvez, faites des tâches ménagères comme passer l’aspirateur, laver les planchers et épousseter. C’est aussi de l’activité physique. Essayez d’en faire un peu chaque jour plutôt que tout en une seule fois.
    • Passez la tondeuse, lavez l’auto ou désherbez le jardin.
    • Marchez au lieu de prendre la voiture ou stationnez-vous loin du lieu où vous voulez allez et faites le reste à pied.
    • Prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur.
  • Prenez l’air ou faites de la méditation afin d’aider à réduire votre fatigue et à vous motiver.
  • Buvez beaucoup de liquides avant, pendant et après l’exercice. Arrêtez-vous pour vous reposer quand vous êtes fatigué.

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus