Vous êtes ici:

Nutrition des personnes atteintes de cancer

Bien s’alimenter est particulièrement important pour les personnes atteintes de cancer. Consommer divers aliments et prendre des repas bien équilibrés peut vous aider à vous sentir mieux et à rester fort. Bien manger en cours de traitement vous aide à maintenir votre poids corporel, à accroître votre force et votre niveau d’énergie, à réduire votre risque d’infection et à guérir et à rétablir votre corps des traitements du cancer. Certains traitements du cancer sont plus efficaces quand vous êtes bien nourri. Les personnes atteintes de cancer qui s’alimentent bien et qui sont en mesure de conserver un poids santé ont souvent un meilleur pronostic.

Avoir une alimentation saine, c’est boire et manger des aliments et des liquides contenant des éléments nutritifs dont votre corps a besoin – protéines, glucides, matières grasses, vitamines, minéraux et eau. Votre équipe de soins de santé, qui comprend habituellement une diététiste, peut vous aider à bien vous alimenter au cours de votre traitement et malgré les effets secondaires. La diététiste est un membre clé de l’équipe de soins qui peut vous conseiller sur l’alimentation qui vous convient durant votre expérience du cancer. Demandez à votre médecin de vous diriger vers une diététiste si vous avez des questions ou des préoccupations face à la nutrition. Le site Web Les diététistes du Canada offre également de l’information sur une alimentation saine et la recherche d’une diététiste.

Importance des calories et des protéines

Chaque personne atteinte de cancer a des besoins nutritionnels différents, mais une personne traitée pour un cancer a parfois besoin de plus de protéines et de calories (énergie) que d’habitude.

Comment accroître vos calories et vos protéines

  • Prenez plus souvent de plus petits repas tout au cours de la journée.
  • Mangez vos aliments préférés peu importe l’heure de la journée.
  • Mangez aux 2 ou 3 heures – n’attendez pas d’avoir faim.
  • Prenez votre plus gros repas lorsque vous avez le plus faim.
  • Essayez d’opter pour des collations riches en calories et en protéines.
  • Faites des exercices légers avant les repas afin d’accroître votre appétit.
  • Buvez des boissons fouettées riches en calories et en protéines.
  • Buvez des liquides entre les repas plutôt qu’aux repas.

Manger plus de collations

Manger une collation entre les repas peut aider une personne atteinte de cancer à prendre du poids et à accroître son apport en protéines et en calories ainsi que son niveau d'énergie.

Voici des exemples de collations simples et nutritives :

  • muffins
  • fromage (à pâte dure ou à la crème)
  • noix, graines et beurres de noix
  • trempettes faites de fromage, de haricots, de yogourt ou de beurre d’arachide
  • laits frappés ou boissons fouettées
  • granola ou mélange montagnard
  • fruits (frais, congelés, en conserve ou séchés)
  • légumes (crus, cuits ou en jus)
  • soupes
  • maïs soufflé ou bretzels
  • yogourt
  • gâteaux ou biscuits faits de grains entiers, de fruits, de noix, de germe de blé ou de granola
  • craquelins, croustilles au maïs ou pain pita
  • sandwich aux œufs durs, au fromage grillé ou au beurre d’arachide par exemple
  • déjeuner instantané à boire
  • céréales (chaudes ou froides)
  • lait (nature ou au chocolat)

Manger plus de protéines

Il est possible qu'une personne atteinte de cancer doive avoir une alimentation riche en protéines. Les protéines sont importantes pour le maintien et la réparation des cellules et pour un système immunitaire en santé. S’il n’a pas suffisamment de protéines, le corps peut prendre plus de temps à se rétablir d’une maladie ou d’un traitement du cancer.

De bonnes sources de protéines sont entre autres le poisson, la volaille, la viande rouge maigre, les œufs, les produits laitiers, les noix et les beurres de noix, les haricots secs, les pois et les lentilles ainsi que les aliments à base de soya.

Comment ajouter des protéines à votre régime alimentaire

  • Mettez du fromage sur vos rôties ou vos craquelins.
  • Ajoutez du fromage râpé ou fondu aux soupes, purées de pommes de terre, légumes, sauces, viandes, nouilles et fruits.
  • Ajoutez du fromage cottage aux sauces, œufs brouillés ou nouilles.
  • Utilisez du lait plutôt que de l’eau dans les céréales chaudes, soupes, plats mijotés ou chocolats chauds.
  • Mettez de la crème ou de la sauce au fromage sur les légumes et les pâtes.
  • Ajoutez du lait en poudre aux potages crème, purées de pommes de terre, poudings, sauces, muffins ou céréales chaudes.
  • Ajoutez du yogourt ou du fromage cottage aux fruits, soupes, trempettes ou boissons fouettées.
  • Ajoutez des œufs durs aux salades, plats mijotés, soupes, légumes, pommes de terre ou sandwiches.
  • Ajoutez des restes de viande cuite aux salades, soupes, œufs brouillés, pâtes ou plats mijotés.
  • Saupoudrez les plats mijotés, les salades, les pâtes, les muffins, les biscuits, la crème glacée et les poudings de noix et de graines.
  • Tartinez les rôties, fruits, muffins ou craquelins de beurre d’arachide ou d’amande ou bien mélangez-les dans des laits frappés ou des boissons fouettées.

Consommer plus de calories

Les calories sont importantes pour le maintien du poids. Il est possible que votre alimentation doive être riche en calories, en particulier si vous perdez du poids. Les calories vous fournissent le surplus d'énergie nécessaire si vous vous remettez d’une chirurgie et que vous luttez contre le cancer.

Les glucides et les matières grasses sont de bonnes sources de calories supplémentaires. Les aliments suivants sont riches en calories :

  • beurre, margarine et huiles
  • lait entier, lait frappé et crème
  • sauces
  • fromage
  • yogourt contenant plus de 2 % de matière grasse (M.G.) du lait
  • granola et barres de céréales
  • muffins
  • sucettes glacées et crème glacée
  • mayonnaise et sauce pour salade

Comment ajouter des calories à votre régime alimentaire

  • Ajoutez du lait entier, de la crème, de la crème sûre ou du yogourt aux soupes, purées de pommes de terre, sauces, plats mijotés ou légumes.
  • Ajoutez de la crème fouettée ou de la garniture fouettée aux desserts, crêpes, gaufres, fruits, laits frappés et chocolats chauds.
  • Mettez du beurre fondu sur les pommes de terre, le riz, les pâtes et les légumes cuits.
  • Ajoutez du beurre aux soupes, plats mijotés ou pains.
  • Mettez de la mayonnaise et de la sauce pour salade régulières dans les sandwiches, salades et trempettes.
  • Ajoutez de la confiture, du sirop ou du miel aux pains, craquelins, muffins, céréales ou crêpes.
  • Ajoutez de la crème glacée aux desserts.
  • Ajoutez du fromage à pâte ferme aux œufs brouillés, sandwiches, pommes de terre, soupes, sauces et plats mijotés.
  • Tartinez de fromage à la crème les craquelins, bagels et pains.
  • Ajoutez des fruits séchés aux céréales et aux produits de boulangerie.
  • Ajoutez des noix et des graines aux céréales, produits de boulangerie et sautés.

Eau

Votre corps a besoin d’eau et d’autres liquides pour rester en santé. Si vous ne consommez pas suffisamment de liquides et que vous éprouvez des effets secondaires à cause du traitement du cancer comme des vomissements ou des diarrhées, vous pouvez facilement vous déshydrater.

Alcool

Vous pouvez vous demander si vous êtes en mesure de boire de l’alcool en cours de traitement. Posez d’abord la question à votre équipe de soins de santé. L’alcool peut nuire à certains médicaments, traitements, comme la chimiothérapie, et troubles médicaux. L’alcool risque également d’accroître le risque d’apparition de certains types de cancer.

Si vous décidez de consommer de l’alcool après avoir parlé avec votre équipe de soins, vous pourriez constater qu’il accroît votre appétit et vous aide à apprécier votre repas. Puisque l’alcool contient peu d’éléments nutritifs et beaucoup de calories, vous pouvez avoir le ventre plein après 1 ou 2 consommations, donc ne pas avoir envie de manger.

Quand vous ne pouvez tout simplement pas manger

À certains moments, vous pourriez tout simplement ne pas avoir le goût de manger. Si la nourriture ne vous dit rien, ou que vous vous sentez trop fatigué ou trop malade pour manger, il peut être difficile de répondre à tous vos besoins nutritionnels à partir seulement des aliments et des boissons. Si vous êtes incapable de manger pendant plus de 2 ou 3 jours, dites-le à votre équipe de soins de santé. Ils pourraient vous recommander certaines des options suivantes.

Suppléments nutritionnels du commerce

Les suppléments nutritionnels du commerce sont une bonne source de calories et d’éléments nutritifs. Ils sont offerts en diverses formes et saveurs, dont les boissons prêtes à boire, semblables aux laits frappés, les poudres, les poudings et les barres. Essayez différentes variétés pour trouver celle qui vous convient. Les suppléments nutritionnels sont vendus en pharmacie et en épicerie, et vous n’avez pas besoin d’une ordonnance du médecin pour les acheter. Certains régimes d’assurance-maladie privés et provinciaux pourraient couvrir leur coût dans certaines conditions.

Parlez à une diététiste si vous croyez que vous devrez dépendre davantage des suppléments nutritionnels du commerce que de la nourriture.

Sondes d’alimentation

Il est possible que vous n’ayez pas tous les éléments nutritifs nécessaires si vous ne pouvez pas manger ou boire, si vous avez de la difficulté à avaler, que votre bouche ou votre gorge est très endolorie ou que vous êtes incapable d’absorber adéquatement les éléments nutritifs.

S’il devient trop difficile de manger ou de boire et que vous perdez beaucoup de poids, votre équipe de soins pourrait proposer la mise en place d’une sonde d’alimentation afin de vous aider à répondre à vos besoins nutritionnels. Si votre appareil digestif ne fonctionne pas correctement, on pourrait avoir recours à la nutrition parentérale. La nutrition parentérale peut aussi être appelée nutrition parentérale totale (NPT). Elle permet d’administrer les liquides et les éléments nutritifs essentiels directement dans la circulation sanguine par cathéter intraveineux (IV).

Vitamines et minéraux

Votre corps a besoin de vitamines et de minéraux pour fonctionner correctement. La meilleure façon d’obtenir les vitamines, minéraux ou autres éléments nutritifs est de consommer des aliments sains. Mais si le cancer et son traitement fait qu’il vous est difficile de manger sainement pendant une longue période, un membre de votre équipe de soins pourrait vous recommander de prendre un supplément de vitamines et de minéraux chaque jour.

Si c’est vous qui pensez à prendre un supplément, discutez-en d’abord avec votre médecin ou votre équipe de soins. Vous devez vous assurer que la prise d’un supplément de vitamines et de minéraux est adéquat et sécuritaire, en particulier si vous suivez une chimiothérapie ou une radiothérapie.

Certaines personnes peuvent aussi envisager de prendre des suppléments nutritionnels ou des produits de santé naturels. « Naturel » ne signifie pas toujours sécuritaire. Ces produits peuvent aussi nuire à d’autres médicaments ou traitements. Renseignez-vous toujours auprès de votre médecin ou de votre équipe de soins sur les suppléments nutritionnels et les produits de santé naturels avant de les prendre.

Histoires

Dr David Hammond Les cigarettes électroniques au Canada

Plus de details

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus