Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Aider votre partenaire ou votre conjoint à faire face à la situation

Même les meilleures relations seront mises à l’épreuve à cause du cancer. Le cancer peut être un événement très stressant susceptible de rendre une relation plus solide, plus tendue ou bien les deux. Vous et votre partenaire pouvez y faire face différemment :

  • L'un peut être plein d'espoir alors que l'autre est plus pessimiste.
  • L'un peut vouloir tout savoir sur le cancer alors que l'autre se sent mieux s'il n'en sait pas autant.
  • L’un peut vouloir un traitement plus agressif que l’autre.
  • L'un peut être plus à l'aise que l'autre de parler de ce qu'il ressent ou de demander de l’aide.

Si les deux partenaires sont en mesure de reconnaître leurs forces et leurs faiblesses, leurs différences peuvent alors être un avantage. La personne qui aime faire des recherches, par exemple, peut en prendre la responsabilité alors que celle qui est plus à l’aise de parler d’émotions et de sentiments peut s’assurer que vous dites tous les deux ce dont vous avez besoin et ce que vous ressentez. La chose la plus importante est de communiquer ouvertement et franchement avec votre partenaire. Ne présumez pas que vous savez ce que votre partenaire pense ou ressent et n’essayez pas de le deviner.

Voici quelques conseils pour parler du cancer et aider votre partenaire à faire face à la situation.

  • Essayez de planifier un moment chaque jour pour vous asseoir et parler.
  • Exprimez franchement vos émotions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Ne vous préoccupez pas de bouleverser votre partenaire ou de vous sentir coupable de la façon dont vous vous sentez. La colère, la peur, la frustration et le ressentiment sont des réactions normales face au cancer.
  • Discutez des différences entre vos émotions. Respectez le point de vue de votre partenaire.
  • Discutez de la façon dont chacun fait face à la situation.
  • Si vous devez parler de quelque chose de difficile, répétez ce que vous allez dire.
  • Tout au cours de cette période, pensez aux moyens auxquels vous avez tous les deux eu recours dans le passé pour traverser les moments difficiles. Quelles stratégies ont été efficaces? Qu'est-ce que vous feriez peut-être différemment maintenant? Il peut être utile d’écrire une liste de choses que vous faites tous les deux pour solidifier votre relation.
  • Pensez à ce dont vous avez le plus besoin aujourd’hui de votre partenaire et demandez-le.
  • Donnez-vous un peu de temps loin du cancer, un moment ou un lieu où le cancer n’est pas le sujet de conversation. Parlez d’autres choses que le cancer et faites autre chose ensemble.
  • Si vous vous sentez stressé, il peut être utile de prendre une pause l’un de l’autre de temps en temps. Vous pourriez être si inquiet pour votre partenaire que vous oubliez de prendre soin de vous.
  • Il est parfois utile de parler à quelqu'un d'autre, peut-être un ami, un parent ou une personne qui ne connaît pas votre situation, comme un conseiller.
  • Soyez réceptif aux signes qui indiquent que votre partenaire ne passe pas une bonne journée ou qu'il n'est pas de bonne humeur. Les discussions difficiles ou émotives devront être remises à un autre jour.
  • Vous pouvez rencontrer l’équipe de soins de santé ensemble pour avoir des renseignements sur le cancer et vos options de traitement.
  • Essayez de vous concentrer sur des objectifs à court terme afin de rester liés l’un à l’autre. Il arrive souvent que les priorités par rapport aux voyages ou à la retraite, par exemple, changent après un diagnostic de cancer. Donnez-vous à tous les deux le temps de penser et de vous adapter à la situation.

Même si ça pourrait être difficile, vous devez aussi penser à votre avenir et le planifier. Planifier vos soins d’avance, et le noter sur papier, vous permet de décider comment vous voulez qu’on s’occupe de vous dans différentes situations et qui agira en votre nom, au besoin. Rencontrez un avocat ou un planificateur financier, ou bien les deux, pour vous aider à planifier votre avenir.

Histoires

Brock Taraba Brock n'a pas eu de récidive de cancer depuis plus de dix ans, grâce au soutien de la Société canadienne du cancer.

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus