Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Vos émotions après un traitement du cancer

Bien des personnes vivent toute une gamme d’émotions une fois que leur traitement est fini. Vous pouvez vous sentir soulagé et heureux de vous être rendu aussi loin. Mais il n’est pas inhabituel de se sentir effrayé et perdu, en particulier au cours des premiers mois qui suivent le traitement. Cette période peut en être une de confusion. Vous n’êtes plus pris par tous les rendez-vous. Votre famille et vos amis pourraient ne pas vous visiter ou vous appeler autant qu’avant pour savoir comment vous vous sentez. Les gens semblent penser que vous allez bien, alors que vous n’en êtes pas si sûr.

Quand votre traitement est fini, il est important de savoir qu’il n’y a pas de bonne ni de mauvaise façon de se sentir. L’expérience de chacun est différente, mais il est assez courant d’éprouver ce qui suit.

Inquiétude face à la réapparition possible du cancer – Vous pouvez passer beaucoup de temps à vous demander si le traitement a été vraiment efficace et à vous préoccuper de la réapparition du cancer (récidive).

Solitude et isolement – De nombreux survivants sont surpris de voir qu’ils s’ennuient de leur équipe de soins. Le traitement a apporté une certitude à leur vie et cela leur faisait du bien de savoir qu’ils combattaient activement le cancer. Aujourd’hui, ce n’est plus là. Il est possible que vous passiez beaucoup plus de temps seul. Vous pouvez penser que les gens qui vous entourent ne comprennent pas ou ne peuvent pas comprendre ce que vous avez traversé. Si votre apparence a changé, il est possible que vous vous sentiez seul parce que vous trouvez peut-être que vous vous sentez maintenant différent des autres – même si les changements ne sont pas évidents pour tous.

Colère – De nombreux survivants au cancer éprouvent de la colère, une émotion dont l’intensité peut varier. Vous pouvez être un peu frustré face à certaines choses qui se sont passées au cours de la période diagnostique ou du traitement. Ou bien vous pourriez être très fâché si votre famille et vos amis ne vous apportent pas autant d’aide ou de soutien que lors du traitement.

Deuil face à ce que vous avez perdu – En tant que survivant au cancer, vous pourriez devoir faire le deuil d’une partie de votre corps, de la capacité d’engendrer des enfants ou de votre sécurité financière.

Hésitation à aller de l’avant – Certains survivants au cancer trouvent difficile d’aller de l’avant après le traitement. Vous pouvez vous demander comment reprendre votre vie en main ou vous adapter à votre « nouvelle normalité ».

Incertitude face à vos anciennes et à vos nouvelles relations – Vous pouvez vous demander si les gens vous traiteront différemment maintenant que vous avez reçu un diagnostic de cancer et que vous avez fini votre traitement. Ou bien vous pouvez vous demander si les gens seront mal à l’aise autour de vous parce que vous avez été atteint du cancer.

Inquiétude face aux effets secondaires physiques et à la façon dont ils risquent d’affecter votre travail et votre vie sociale.

Impression différente face à votre corps et à votre état général de santé – Bien des gens disent que leur confiance en soi en a pris tout un coup. Ils ne prennent plus leur santé pour acquis maintenant qu’ils ont été atteints du cancer.

Histoires

Dr Lisa Barbera Des valeurs de référence canadiennes pour la qualité des soins du cancer en fin de vie

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus