Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

La vie après un traitement du cancer

En cours de traitement, vous étiez probablement tellement occupé à passer à travers chaque journée qu’il vous était difficile d’imaginer qu’il finirait un jour. Maintenant que c’est le cas, vous pouvez être étonné d’éprouver des émotions partagées. Vous pouvez constater que vous êtes content, excité et anxieux tout à la fois. Bien que vous soyez heureux que le traitement soit fini, il est normal d’être préoccupé par ce que l’avenir vous réserve. Beaucoup de gens trouvent que la période qui suit le traitement en est une de transition et d’adaptation – et un bien plus grand défi que ce à quoi ils s’attendaient. Au fur et à mesure que vous vous adaptez à la situation, soyez bon envers vous-même. Ne vous attendez pas à vous sentir bien face à tout. Allez-y lentement et donnez-vous le temps de comprendre tout ce que vous avez traversé.

Que signifie ce nom?

Être un « survivant au cancer » signifie différentes choses pour différentes personnes. On peut entre autres définir un survivant au cancer comme étant quelqu’un qui :

  • a terminé le traitement actif du cancer et s’en rétablit
  • suit un traitement d’entretientraitement d’entretienTraitement administré après le traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) afin de maîtriser une maladie (comme le cancer) ou pour prévenir sa réapparition (récidive). Ce traitement peut être administré pendant une longue période.
  • suit un traitement de façon continue pour un cancer qui est stable et qui évolue lentement
  • est sous surveillance active
  • est en rémissionrémissionDiminution ou disparition des signes et symptômes d’une maladie (comme le cancer).

Certaines personnes n’apprécient pas comment on utilise le mot « survivant » ou ne trouvent pas qu’il s’applique à elles. Et c’est bien ainsi. Pour d’autres, par contre, ce mot aide à décrire l’expérience particulière qu’elles ont vécue. Elles trouvent qu’il les stimule et les dépeint de façon positive.

Histoires

La Dre Miriam Rosin, chercheuse Les recherches de la Dre Miriam Rosin aident à mieux comprendre le lien entre le papillomavirus et le cancer de la cavité buccale.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus