Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Après la mort

Peu de gens ont été aux côtés d'une personne qui vient juste de mourir. Il est possible que vous ne sachiez pas à quoi vous attendre ou quoi faire. Il peut être utile de comprendre ce qui se passe quand une personne meurt.

Signes physiques de la mort

Le corps change après la mort. Les signes physiques indiquant qu’une personne est décédée sont entre autres ceux-ci :

  • elle cesse de respirer ou elle n'a pas de pouls;
  • elle ne réagit pas quand on la touche ou qu’on lui parle;
  • sa peau est froide au toucher;
  • la couleur de sa peau pâlit et elle devient cireuse;
  • ses yeux ne bougent pas ou ne clignent pas, ses pupilles sont plus grandes (dilatées) et ses paupières peuvent être légèrement ouvertes;
  • ses mâchoires sont détendues, sa bouche peut être légèrement ouverte et de la salive peut s’en écouler;
  • son corps peut évacuer le contenu de la vessie ou de l'intestin;
  • ses muscles durcissent dans les heures qui suivent sa mort (rigidité cadavérique).

Après sa mort

Il n'est pas nécessaire de s'occuper immédiatement des arrangements de la personne décédée. Les aidants et les membres de la famille peuvent souhaiter s'asseoir auprès de leur proche, lui parler une dernière fois, lui dire adieu ou prier pendant quelque temps après son décès. Vous pouvez toucher et serrer votre proche dans vos bras une fois qu’il est décédé. Vous pouvez aussi fermer doucement ses paupières si elles sont encore ouvertes et que vous vous sentiriez plus à l’aise si elles étaient closes. Certaines personnes veulent tout ranger dans la pièce ou autour du lit, et c’est tout à fait convenable aussi.

La culture d'une personne affecte parfois ce qui se passe après sa mort et comment on dispose de son corps. Certaines cultures ont des croyances relativement à qui doit préparer le corps et à combien de temps après la mort la dépouille doit être enterrée ou incinérée. Il peut y avoir d’autres rituels religieux, spirituels ou culturels à respecter à ce moment-là.

Une fois que vous êtes prêt, suivez les lignes directrices fournies par l’équipe de soins palliatifs, comme communiquer avec le médecin de la personne décédée, les autorités compétentes ou le salon funéraire.

Questions pratiques à la suite du décès

Certaines questions d'ordre pratique doivent être réglées une fois que la personne est décédée, dont :

  • aviser le salon funéraire;
  • s’occuper des derniers arrangements, selon ses volontés;
    • inhumation ou crémation
    • service funéraire ou commémoratif
  • écrire et publier sa nécrologie;
  • rencontrer son avocat ou son exécuteur testamentaire.

Histoires

Je suis reconnaissante de la chance que nous avons eue, et je veux que toutes les familles aient la même. C’est pour cette raison que la Société canadienne du cancer figure dans mon testament.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus