Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Directives préalables

Les directives préalables sont des documents juridiques qui décrivent vos volontés relativement à vos soins médicaux, vos finances et votre patrimoine. Elles vous permettent de préciser vos choix quant aux soins que vous voulez recevoir en fin de vie et à la personne qui agira en votre nom quand cela sera nécessaire. Les directives préalables prennent effet seulement quand vous mourez ou si vous devenez incapable de prendre des décisions.

Penser à votre testament et à vos funérailles n’est probablement pas comment vous et votre famille souhaitez passer votre temps en ce moment. Mais si vous pouvez discuter ouvertement et dès maintenant des questions pratiques, avant qu’une crise n’éclate, cela peut soulager un peu tout le monde. Vous pouvez ainsi être certain que vos volontés de fin de vie sont bien comprises. Et cela peut atténuer en partie le stress et l’incertitude ressentis par vos aidants et votre famille.

Les lois relatives aux directives préalables varient d’une province à l’autre. Il est préférable de discuter avec un avocat ou votre équipe de soins de santé pour obtenir des renseignements détaillés. Vous pouvez donner une copie de vos directives préalables à un avocat, à votre équipe de soins, afin qu’elle les dépose dans votre dossier médical, ou à votre plus proche parent.

Testament biologique

Le testament biologique est une liste de directives sur les volontés d'une personne relativement à ses soins médicaux. Si vous devenez incapable de communiquer ou de prendre des décisions, le testament biologique indique à vos aidants et à votre équipe de soins ce que vous désirez en matière de soins médicaux tels que :

  • l’utilisation d’un appareil respiratoire (ventilateur)
  • le recours à la réanimation cardiorespiratoire (RCR) si vous cessez de respirer ou si votre cœur cesse de battre
  • l’alimentation artificielle, comme par sonde
  • des directives sur votre traitement, comme l’administration d’antibiotiques, d’antidouleur ou d’antinauséeux
  • la prolongation ou non du traitement, comme l’administration d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie
  • le don d’un organe, de tissu ou de votre corps

Une personne atteinte d’un cancer avancé a le droit de refuser d’être traitée. Elle peut avoir un testament biologique afin de s’assurer que tout le monde connaît ses volontés.

C'est une bonne idée de discuter de ces décisions relatives aux soins médicaux avec les gens qui vous sont les plus chers. Une fois que vous aurez fait votre testament biologique, vous pouvez mettre une carte dans votre portefeuille pour indiquer que vous avez un testament biologique et où il se trouve.

Retour au menu

Procuration

Donner pouvoir à quelqu’un (procuration) signifie que cette personne a l’autorisation légale d’agir en votre nom si vous n’êtes plus capable de le faire. C’est le mandataire. La procuration devrait être donnée à quelqu’un que vous connaissez bien et en qui vous avez confiance.

La plupart des gens ont 2 types de procuration. La procuration médicale donne à quelqu’un l’autorisation de prendre des décisions relatives aux soins médicaux ou de santé en votre nom. La procuration financière donne à quelqu’un l’autorisation de prendre des décisions financières en votre nom. La personne choisie pour prendre des décisions financières peut différer de celle qui prendra des décisions médicales ou vous pouvez décider que la même personne aura toutes ces responsabilités.

Vous pouvez choisir qui sera votre mandataire en tout temps, mais il serait préférable de le nommer alors que vous êtes encore en mesure de prendre vos propres décisions, sinon, on pourrait vous désigner quelqu’un. Assurez-vous de toujours discuter de vos volontés en matière de soins médicaux, de soins de santé ou de finances avec la personne qui agira en notre nom.

Retour au menu

Testament

Le testament donne les directives légales à suivre sur la façon dont vous souhaitez que votre succession (argent, propriété ou autres actifs) soit gérée quand vous serez mort. Vous pouvez aussi y indiquer qui prendra en charge vos enfants de moins de 18 ans ou vos animaux. Dans votre testament, vous pouvez nommer un membre de la famille, un ami ou un professionnel qui verra à ce que vos volontés soient respectées. Cette personne est l’exécuteur testamentaire.

Il est possible que vous souhaitiez modifier un testament déjà existant ou en faire un nouveau si vous avez reçu un diagnostic de cancer avancé.

Retour au menu

Derniers arrangements

Certaines personnes atteintes d’un cancer avancé souhaitent participer aux décisions relatives à leur service funèbre ou commémoratif. D’autres ne le souhaitent pas.

Planifier d’avance signifie que la famille ou les amis proches n’auront pas à prendre ces décisions alors qu’ils sont en deuil et ont peu de temps pour y réfléchir. Savoir que vos dernières volontés seront respectées peut aussi vous apporter la tranquillité d’esprit.

Les décisions relatives aux questions suivantes peuvent faire partie de la planification préliminaire :

  • enterrement ou incinération
  • cendres enterrées, dispersées ou conservées par les proches
  • funérailles, service commémoratif ou autre cérémonie, lieu, directives particulières sur le service

Communiquez avec un directeur de funérailles, un conseiller spirituel ou un travailleur social si vous êtes prêt à faire vos derniers arrangements. Faites connaître vos décisions et vos plans aux membres de votre famille et conservez une copie des documents ayant trait à vos derniers arrangements avec d'autres documents importants. Si vous avez des désirs particuliers liés à des pratiques religieuses, spirituelles ou culturelles au moment de votre passage de la vie à la mort ou après votre décès, assurez-vous que vos aidants et que votre équipe de soins de santé soient au courant.

Si vous décidez de ne pas faire vos derniers arrangements en détail, vous devriez au moins indiquer à vos proches si vous préférez être enterré ou incinéré.

Retour au menu

Don d’organes, de tissus ou du corps

Certaines personnes atteintes de cancer peuvent penser à donner un organe, du tissu ou tout leur corps après leur décès.

La santé du donneur est la chose la plus importante qu'on considère pour le don d'organes et de tissus. Tous les organes et les tissus examinés pour une transplantation subissent des analyses rigoureuses puisqu'on veut être certain qu'ils sont sains et propres à la greffe. On agit ainsi afin de protéger la santé de toute personne qui pourrait recevoir un organe. Pour obtenir plus de renseignements sur les dons d'organes ou de tissus, communiquez avec le programme de transplantation ou de dons d'organes de votre province.

  • Il arrive parfois qu’une personne atteinte de cancer puisse donner ses yeux afin qu’on greffe les cornées.
  • Une personne en rémissionrémissionDiminution ou disparition des signes et symptômes d’une maladie (comme le cancer). complète depuis de nombreuses années pourrait être en mesure de donner des organes et des tissus.
  • Une personne dont le cancer s’est propagé (métastases) ne peut pas donner d’organe ni de tissu.

Une personne atteinte de cancer qui ne peut pas donner ses organes peut quand même donner son corps à une école de médecine ou à un établissement de recherche si c'est l'une de ses dernières volontés.

La plupart des écoles de médecine et des établissements de recherche  ont mis en place un processus d’acceptation des dons de corps. L’incinération du corps se déroule après usage et on peut le retourner à la famille si c’est ce qu’elle souhaite. Vous pouvez communiquer avec l’établissement auquel vous aimeriez léguer votre corps pour connaître les exigences du programme et pour faire les arrangements pour le transport après votre décès.

Retour au menu

Histoires

Stella Gentil-Perret C’est un formidable système de soutien

Lisez l'histoire de Stella

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus